Forum Clubic

Commentaires : Tesla détient le cinquième supercalculateur le plus puissant au monde, destiné à former l'IA à la conduite

L’entreprise d’Elon Musk s’est dotée d’un supercalculateur monstrueux. Destiné à motoriser un vaste réseau neuronal utilisé par l’Autopilot et qui servira à la conduite autonome
voulue par le groupe, ce superordinateur s’annonce d’entrée de jeu comme le cinquième le plus puissant au monde.

Et lorsque que ce sera au point, aucun pilote humain n’arrivera à concurrencer l’IA.
L’ Autopilot actuel réduit déjà le nombre d’accidents par presque 10 fois!

Mais en faites voilà où passe le stock des CG, Elon rend nous nos CG !!

« mais il s’agira fatalement d’un supercalculateur encore plus féroce »

J’ai même entendu dire qu’il grognera (comme les requins dans les dents de la mer premier du nom) :joy:
→ .

En fait, il fait secrètement du minage de cryptomonnaie pour plus tard ! :smirk:

1 J'aime

Le problème c’est que ton « lorsque » ne définit pas dans quelle décennie cela se produira… mais bon, tu progresses, tu n’affirmes plus que c’est pour demain ^^.

3 J'aime

Du coté des français, ils mettent toujours au point leur IA avec un cray Y-MP . Qui va gagner ?

j’aimerais bien voir la conso de ce genre de super-calculateur…

1 J'aime

Je n’ai pas trop confiance au tout informatisé. On peut faire un grave accident de voiture en un 1/4 de seconde d’inattention. Alors imaginez une simple panne d’électricité comme cela arrive souvent dans ma région ou un serveur DNS qui tombe quelque part dans le monde…Les pannes sur le réseau n’ont rien de rare.

Tout ceci va encore trop vite. Il y a déjà eu des morts avec des gens qui s’endorment dans la voiture autonome. Je doute de la maturité de tout cela. Et pour l’instant, les humains sont les cobayes.

Je ne sais pas s’ils vont avoir un algo capable de conduite autonome niveau 4 ou 5 mais en tout cas ils montrent qu’ils se donnent les moyens d’y arriver. Il faut bien un ordi comme ça pour analyser les données produites par des milliers de véhicules tesla.

1 J'aime

C’est du marketing, de l’esbrouffe… pour continuer de faire croire que la conduite autonome va arriver alors qu’ils en sont à des décennies.

1 J'aime

@Francis
Cette puissance ne va pas être utilisée à travers un lien réseau elle est la pour l’amélioration et la mise au point du local de chaque Tesla.

Sinon votre argumentation ne tient pas.
Si l’IA fait déjà moins d’accident que les humains alors il ne s’agit alors déjà plus d’être un cobaye.

2 J'aime

Chaque voiture a son propre ordinateur de bord avec NPU redondant. Il n’est pas question de dépendre du réseau pour conduire.

c’est expérimentale comme annoncé, tout est expérimentale de nos jours, même les vaccins contre le covid que des centaines de millions d’humains ont acceptés comme une nouvelle religion. Le monde de demain est en route, mais à quoi ressemblera t’il ?

1 J'aime

Ca serait tellement plus rentable qu’il ne va sûrement pas se priver :sweat_smile:

Pour certains les ondes électromagnétiques voir l’électricités sont expérimentales.
Ils abattent des antennes TV, refusent des compteurs Linky par protestation de leur ignorance.
Par contre boire de l’alcool, fumer ou prendre leur mazout de 2.5t ne leur pose pas de soucis car c’est leur « choix ».

Le monde de demain est en route, mais à quoi ressemblera t’il ?

3 J'aime

…A un monde où tout est logué : une Matrice.

tellement vrai hélas…

Une vraie IA devra tenir l’alcool et savoir gueuler par la fenêtre.

2 J'aime

Humain + IA > Humain ne veut pas dire IA > Humain. Si l’IA donne l’illusion d’être autonome sur une route aseptisée, ce n’est pas le cas sur une route vicinale pourrie (comme on en a des millions de km en France). Donc si l’on compare uniquement ce qui est comparable, il se trouve que les humains sont déjà très bon sur autoroute (moins de 20 accidents corporels par milliard de km parcouru en France), et le sont encore plus avec une simple assistance à la conduite (et tous les capteurs qui vont bien) ! Bref, à voir ce que cette nouvelle puissance de calcul va apporter mais en l’état la plus value sécuritaire de l’IA ne casse pas trois pattes à un canard.

2 J'aime

Comme 95% des cas de conduite c’est insuffisant, et 99% non plus, le projet Dojo a pour but de tasser la virgule encore plus à droite, genre 99,999…% des cas.

Toutes vos belles routes et nos routes et bien d’autres encore plus pourries sont déjà cataloguées(+1 million de Teslas qui accumulent les enregistrements, +8 milliards de km). L’IA sait déjà faire la différence entre un sac plastique et un chien, connait la réaction de l’un et de l’autre, et peut déterminer son action en conséquence.

En fait, presque toutes les routes de la planète où est passée une Tesla sont déjà présente dans la monstrueuse pile de données à traiter. L’IA de Tesla a rencontré des situations inhabituelles comme jamais 99% des conducteurs ne rencontrera de sa vie.

Comme tu dis, on verra e que ça donne, et vue l’avance qu’ils ont déjà, je fais confiance à l’équipe de Musk et Karpathy comme étant la mieux placée pour venir à bout de cette colossale entreprise.