Forum Clubic

Commentaires : StopCovid : 1,8 million d'activations, un demi-million de désactivations et seulement 14 notifications

Le secrétaire d’État chargé du Numérique, Cédric O, a fait un bilan chiffré complet, mardi, sur l’utilisation de l’application de contact tracing.

bref de l argent foutu en l air la pluie ca mouille

5 J'aime

Argent public gaspillé… L’application aurait dû arriver avant ou pendant le confinement. Pas après.

3 J'aime

C’était difficile de faire mieux en termes de délai de développement.

On ne peut pas être devin, et l’application a été évoquée dès que l’épidémie a pris un peu d’ampleur. Son développement a ensuite pris deux gros mois. C’est pas si énorme, pour un outil censé être déployé sur tout un territoire.

Et son utilité pourrait être plus importante dans les mois à venir, si les choses tournent au vinaigre :confused:

6 J'aime

de l’argent gaspillé, certain ! mais pas perdu pour tout le monde

5 J'aime

L’échec n’est pas lié à l’application mais à tout le reste (temps de sortie, communication, origine…). L’app en soit elle fonctionne elle est ok…

Par contre je m’interroge sur les coûts ?
120k mensuel ça fait quand même une jolie équipe non ? En chargé ça fait 20 devs à vue de nez ? (je globalise)…
(vu que le support utilisateur est en plus).

Un peu comme les masques au final :stuck_out_tongue:

C’est l’appel d’offre républicaine !
Dans le batiment on tire les prix tellement vers le bas que les materiaux sont bas de gamme et les ouvriers viennent de l’est.
Pour les activités « gouvernementales » on regarde d’abord si on a pas un pote que ca arrangerait de faire le job,avec les remerciement adéquats bien entendu =)

4 J'aime

A ce jour et donc 3 mois à peu près après le départ de cette pandémie nous en sommes à 9 115 878 cas dans le monde, soit en gros 0.12% de la population mondiale (de cas, pas de décès) donc cela devrait bien se passer sans crainte que cela tourne au vinaigre, à priori…

Qui t’a dit qu’elle arrive " après " ? Il n’est pas improbable qu’elle arrive entre 2 vagues … à voir !

1 J'aime

Les données personnelles de nos jours se revendent très bien

C’est effectivement ce que disait Cédric O ce matin en conf de presse

Espérons l’ami… parce que si on se prend cette « seconde vague », je ne sais pas comment réagiront les pouvoirs publics (on reconfine ou pas ? etc.)

40 k€ / mois d’hebergement? mais il leur faut un supercalculateur ou quoi?

1 J'aime

Même pas :

  • Le Bluetooth n’est pas un moyen fiable de mesurer la proximité
  • On peut savoir si qqu l’utilise ou pas en écoutant passivement le BT: risque de stigmatisation
  • il est possible de faire enregistrer des faux contacts, par relais de communications BT et de faux risques peuvent donc êtres provoqués
  • pseudo anonymisation affaiblie par les journaux de l’infrastructure
  • pseudo anonymisation affaiblie en cas de fuite de la clé maîtresse
  • si un utilisateur est déclaré à risque, l’application change de comportement, ce changement est peut-être détectable en analysant le trafic IP.

A mon avis le coût ne vient pas vraiment des devs, mais plutôt des coût d’hébergement et d’infrastructure. Pour une application de ce type il faut au minimum une infra haute disponibilité, redondée sur plusieurs sites, avec sauvegardes décentralisées sur plusieurs sites aussi, et le tout hébergé dans des datacenters aux normes HDS. Et ça, c’est tout sauf gratuit!

On l’aura pour la prochaine pandémie :wink:

Enfin pas moi, elle n’est pas compatible avec mon OS :slight_smile:

Il a dit devant la France entière : quoiqu’il en coûte !! On verra bien si les propos d’un politicien tiennent sur la distance :upside_down_face:

Tu sais avec les centaines de milliards dépensés dernièrement on est plus à quelques dizaines de millions près !! Ce qui m’interpelle c’est pourquoi une application française et non une application européenne ? On sait que le virus n’a pas de frontières d’une et on sait qu’on devra se déplacer d’un pays à un autre ne serait ce que pour le business de deux … l’Europe c’est juste pour faire joli ? Dès qu’il faut mettre des solutions en commun c’est d’un compliqué et qu’on ne vienne pas me parler de différences de lois d’un pays à un autre en terme de protection des données personnelles soit l’Europe existe donc aussi en terme de lois , etc … soit elle n’existe pas !!

Quand on sait les millions de gaspiller avec HADOPI … le reste ne m’étonne plus du tout !