Forum Clubic

Commentaires : Starlink dispose d'un délai d'un mois pour démontrer la faible latence de sa connexion internet (page 4)

C’est assez méprisable et malhonnête cette façon de ramener un interlocuteur à son rôle de modérateur quand il s’exprime de façon personnel (hors rôle de modérateur) sur un sujet, simplement parce que sa réponse ne te plait pas.
Il a juste soulevé comme on l’a tous remarqué une contradiction dans ton propos où tu dis qu’ils ne faut pas écouter les gens qui parlent de lui sans le connaitre alors que toi tu ne le connais pas plus qu’eux au final. « Ces gens n’en savent strictement rien, aucun d’entre eux ne l’a côtoyé de près, moi non plus. » Donc pourquoi te croire plus qu’eux. C’est le roi de la comm (enfin, sur twitter pas toujours, ça peut être le roi de l’ânerie), il est très facile pour lui de paraitre ce qu’il n’est pas. Un taux de satisfaction de 97%, c’est un score de dictateur comme on dit. Les mécontents ne sont surement plus là pour le dire.

1 J'aime

650 ms pour 36 000km, à 300 000km/S (j’arrondis grossièrement), tu vois bien que la distance n’est pour qu’une parti de cette latence (on a là 240ms pour un aller retour), donc la distance ne vaut que pour une partie de cette latence (un tiers), la règle de 3 ne s’appliquerait donc que pour le tiers du temps.

En fait c’est le financement de la colonisation martienne que vise Musk avec Starlink. Je ne suis pas du tout inquiet pour SpaceX.

@nirgal76
Ou ton commentaire est malhonnête et méprisant, ou tu n’a pas pris la peine de lire.

J’ai aussi un bagage documentaire très important sur cet homme exceptionnel.

Toutes les données que tu utilise pour le dire, tout le monde peut y avoir accès. Donc Tu n’en sais pas plus que ceux qui ne l’aime pas, tu parle à partir de données, mais tu ne le connais pas, Et tu le dis toi même, alors que c’est ce que tu reproche à ceux qui ne l’aime pas, la contradiction est là.
C’est juste ton avis perso, aussi subjectif que ceux qui le dénigrent, et qui vaut ce qu’il vaut, à tord ou a raison, je ne sais pas puisque moi non plus je ne le connais pas, mais tu ne peux l’affirmer comme une vérité péremptoire.
Méprisant, c’est toujours possible, et encore je soulève juste un point qui me parait pas pertinent, ça peut paraître méprisant pour celui qui en est l’auteur, question de point de vue. Malhonnête, non j’vois pas.
Bref, je ne crois pas non plus à cette latence de 20 ms en routine. Mais je souhaite me tromper, je n’ai pas d’intérêt à son échec (pas plus que dans sa réussite d’ailleurs).

C’est en anglais mais c’est pas grave.

Photos des potentielles antennes

1 J'aime

@Rexxie « En fait c’est le financement de la colonisation martienne que vise Musk avec Starlink. Je ne suis pas du tout inquiet pour SpaceX. »

Si Starlink arrive à s’autofinancer ce sera déjà un gros miracle. Ce programme me fait penser à Tesla, de grandes ambitions mais des milliards de pertes financières chaque année.
Il ne faut pas oublier qu’une fois le réseau Starlink établi, il faudra en permanence le renouveler, ce sera sans fin. Si Starlink arrive miraculeusement à générer des bénéf ça permettra au mieux de payer ce renouvellement.

Sinon, moi non plus je ne suis pas inquiet pour SpaceX … tant que l’état (via la NASA, l’USAF, la FCC, etc) continuera de quasiment tout lui financer.

1 J'aime

@Troudouillet

On va reprendre tout ça point par point car là on part de loin.

20ms visé (technologiquement, je ne vois pas comment), 100ms semble plutôt une base réaliste.

Les satellites sont actuellement à une altitude de 550 km. Ce qui veut dire que la latence sera au mieux de (550 x 1.000) / 299.775 = 1,84 ms, dans le vide. Il faut traverser l’atmosphère sur environ une centaine de kilomètres, donc le calcul est plutôt (100 x 1.000) / 299.250 + (450 x 1.000) / 299.775 = 1,84 ms. L’atmosphère n’a pas d’incidence notable.

Source des valeurs : https://ieeexplore.ieee.org/document/1701081

Les satellites les plus bas seront à 335 km, donc la latence pourra descendre jusqu’à (100 x 1.000) / 299.250 + (235 x 1.000) / 299.775 = 1,12 ms.

En effet, les satellites utilisés pour Starlink ne sont pas géostationnaires. Raison pour laquelle ils doivent être si nombreux (afin d’avoir un maillage suffisant).

Ce qui est loin de la fibre avec 4ms.

Effectivement. C’est plus de 3,5 fois plus rapide que la fibre dont tu parles.

rien qu’en temps de trajet de l’onde, dans le cas favorable à la vitesse de la lumière, c’est 16ms sans temps de traitement du satellite et la station au sol.

Non du coup.

parce que la fibre, c’est de la lumière également, donc à 300000 km/s, et au sol, la distance sera toujours moindre que à 1200km d’altitude

300.000 km/s (299.775 pour être exact) c’est la vitesse de la lumière dans le vide. La fibre n’est pas du vide. La lumière voyage environ 31 % plus lentement dans une fibre optique que dans le vide.

Source : https://www.quora.com/Is-the-speed-of-light-slower-in-optical-fibres-than-the-speed-of-electricity-in-cables

(pas le même rayon sur lequel le réseau est déployé, et pas de trajet sol/satellite satellite/sol à faire 2 fois et oui : Moi --> satellite --> station sol --> internet -->station au sol -->satellite–>moi, et je suis gentil, la station au sol est à coté de moi)

La latence se calcule en mesurant le temps que met une information pour aller d’un point A à un point B. Pas d’un point A, puis B, puis A.

Ha, et j’oubliais, la fibre, c’est plusieurs brins pour augmenter le débit.

Il est question de latence dans l’article, pas de débit.

Sa « communication laser » entre satellite, c’est combien de brin ?

Il y aura à terme 20.000 satellites qui communiqueront entre eux en P2P, donc niveau optimisation des liens on est au top.
On estime qu’un seul satellite pourra communiquer à 10 Gbits/s avec la Terre, ce qui pourra porter le réseau à 200 Tbits/s, soit 35 % de plus que les 144 Tbits/s que font la somme des 6 paires de fibres dans le câble trans-pacifique Pacific Light Cable, le câble avec le plus de bande passante actuellement.

Source : https://www.laserfocusworld.com/lasers-sources/article/14104017/laser-links-will-link-small-satellites-to-earth-and-each-other

Il va multiplier les fréquences ?

Cf. l’article que je viens de donner.

Donc en plus de la pollution lumineuse, une pollution radio ?

Pas plus qu’actuellement, puisque de toute façon il sera sur des fréquences qui ne dérangeront personne (cf. le cadre légal sur l’utilisation du spectre électromagnétique).

Tout ça pour avoir une latence plus lente qu’un réseau Fibre

Bah non du coup.

à un coût très élevé ? (entre l’antenne satellite motorisé et l’abonnement, attention au US, c’est pas 30€ comme chez nous, les tarifs là bas sont du délire)

Les abonnements américains coûtent chers car le pays est gigantesque, avec d’énormes campagnes. Donc si tu veux fibrer tout le pays, ça te coûte une fortune car il faut tirer de très longs câbles dans tous les sens pour servir le fermier perdu à 1.500 km de New York.
Avec les satellites, peu importe, que tu aies de la campagne ou de la ville, le coût de ton réseau est toujours le même.
Par ailleurs, les coûts fixes de Starlink seront effectivement élevés, mais comme ils pourront vendre ça au monde entier, ils visent au minimum 1 milliard de clients, ce qui est complètement réaliste car en mettant un prix bas, ça attirera énormément de clients, et comme ils auront beaucoup de clients, les coûts fixes du réseau seront divisés par autant de clients. Donc au début ils ne seront pas rentables, mais quand ils auront atteint la masse critique, ce sera une machine à cash, comme c’est le cas avec les opérateurs télécom habituellement. Donc le coût sera élevé, mais ramené au client ça ne sera pas grand chose.

Ha j’oubliais la coupure internet quand l’antenne doit changer de satellite … Je ne dis pas de bétises ?

Il est bien prévu qu’ils changent régulièrement les satellites. Raison pour laquelle SpaceX travaille dur pour développer un lanceur entièrement réutilisable jusqu’à 100 fois, ce qui abaissera le coût d’un lancement à 2 millions de dollars (contre environ 60 millions actuellement, pour les moins chers). De plus, le Starship pourra transporter des charges 4,37 fois plus lourdes que le Falcon 9, et pourra donc mettre en orbite 260 satellites d’un coup, contre 60 actuellement avec le Falcon 9. La mise en orbite d’un satellite reviendra donc à 7.700 dollars. C’est moins cher que pas mal de vols en classe Affaires dans le monde actuellement.

Et comment l’antenne sait ou se trouve le satellite ? Il faut une connexion internet classique pour que l’antenne récupère les infos, comme une puce GPS ?

Il y aura des stations relais sur Terre. Les satellites connaissant les emplacements des stations au sol, ils peuvent viser les stations les plus proches. Les stations connaissant également les positions des satellites, elles peuvent orienter leurs antennes vers les satellites les plus proches. Rien de très compliqué là-dedans, on sait faire ça depuis longtemps.

J’adore ce genre de questions « cons » …

Je confirme, étant donné que des recherches très basiques sur Google donnent les réponses immédiatement.

Bref, il n’ y a que moi à trouver que c’est débile et que Musk à péter une durite ?

Que toi, sûrement pas, mais quand un mec est capable d’envoyer une capsule vers l’ISS avec des mecs à bord, vaut mieux lui laisser le bénéfice du doute avant de dire qu’il a pété un câble. Je crois qu’il a pensé à tous ces problèmes là bien avant toi… EDIT : et quand il te dit qu’il fera moins de 100 ms, et que ça pourra même descendre à 20 ms à terme, a priori tu peux lui faire confiance (plus que pas confiance en tout cas).

1 J'aime

@Fullmetal

OK donc cours de base de contrôle de gestion accéléré : il existe des coûts fixes et des coûts variables.

Les coûts fixes sont ce qui fait qu’une entreprise en très forte croissance comme Tesla n’est pas rentable, car on investit pour le futur.

Arrive un jour où ces coûts fixes se stabilisent et sont divisés par autant qu’on a d’unités produites. Il faut ainsi atteindre un certain nombre d’unités produites pour diluer ces coûts fixes. C’est ce qu’on appelle la taille critique.

Donc oui, Tesla finira par être (très très très) rentable un jour, mais pour l’instant ils sont en phase de développement, donc ils ne sont pas rentables pour le moment du fait des investissements énormes qu’ils n’arrêtent pas de faire pour dominer totalement leur marché à terme.

Un jour Tesla sera aux voitures ce qu’Amazon est au commerce. Et ce jour n’est pas si loin qu’on se l’imagine, car le jour où Tesla sortira son pilote auto 100 % autonome, ils pourront livrer les voitures sans camions et sans magasins (c’est le point le plus limitant quand on produit des voitures), mais aussi et surtout faire ce que fait Uber… sans les chauffeurs. On finira par avoir des robots-taxis qui coûteront moins cher au kilomètre aux utilisateurs qu’une voiture personnelle. Et c’est là que Tesla commencera à faire rentrer du cash comme jamais.

1 J'aime

C’est beau la naïveté …

La naïveté c’est surtout de croire que des milliardaires Américains travaillent à pertes… On aura tout lu.

1 J'aime

C’est tellement facile et naif comme argument. ils ont touchant ces fanboys
En tout cas ce n’est pas en perdant des milliards chaque année que TESLA sortira vainqueur. De très grandes sociétés se sont écroulées avec de belles croyances comme ça.
Ca fait 5 ans que les fanboys me disent que chaque année les pertes sont liées aux investissements et que l’an prochain les bénéfices feront un carton … et à chaque fois ils se plantent. Tesla survit grace aux investisseurs mais à un moment à force de ne voir aucun retour sur investissements, ils en auront marre et partiront et le bateau coulera. L’histoire se répète souvent et il n’y a qu’à voir l’historique des construteurs auto pour voir que des marques qui se croyaient bien partis ou fort on fini subitement par s’écrouler parce que derrière l’argent ne rentrait pas et les investisseurs n’étaient plus là.

1 J'aime

Les investisseurs et les fans sont peut-être les mêmes

Et vu l’argument il est milliardaire (en bourse !!) donc il a raison, ça peut durer jusqu’à ce que le portefeuille des fans soit vide

Ce qui est intéressant dans cette discussion, c’est que j’ai vu des très bons arguments techniques de gens qui semblent s’y connaitre, la base de l’article est que Musk n’a toujours pas prouvé ce qu’il avait promis et puis quelqu’un arrive et nous sort que Starlink fera 4 fois mieux que la fibre optique.

Ok … On verra. Je ne crois que ce que je vois. Et on déterrera cette discussion pour voir qui avait raison dans dix jours.

Je n’ai pas dit que Starlink fera 4 fois mieux que la fibre, mais que la latence pouvait être presque 4 fois meilleure entre un satellite et une station eu sol. C’était en réponse au fait que la latence serait forcément mauvaise avec Starlink, à savoir qu’il n’était pas possible de descendre à 20 ms, mais plutôt 100 ms. Si Musk dit qu’ils peuvent descendre à 20 ms, j’ai plutôt tendance à lui faire confiance. Ca ne serait pas la première fois qu’il donnerait tort à tous ceux qui disent que ce qu’il essaie de faire est impossible.

Fanboy non. C’est juste de la gestion de base. Tesla est encore très loin de son objectif à long terme, à savoir produire et livrer des millions de véhicules par an. Il faudra encore de longues années avant que ce soit le cas et donc qu’ils soient rentables.

Pour rappel, c’est le fabricant de voitures le plus valorisé au monde depuis peu. Donc c’est un peu plus qu’un ensemble de fanboys qui boursicotent. Si les investisseurs du monde entier valorisent à ce point l’entreprise, c’est qu’ils ont de bonnes raisons de croire que Tesla va réussir et totalement écraser le marché dans les 10-15 prochaines années. C’est d’ailleurs déjà le cas sur le marché des véhicules électriques.

Arretez de blablater… 40ms ^^

Au mieux, sur un réseau non saturé. Mais c’est déjà intéressant d’avoir ces retours.

C’est clair que tant que le réseau n’est pas utilisé par de nombreux abonnés, des mesures n’ont guère de sens…c’est comme mesurer les performances d’une voiture à vide avec le seul conducteur et dire qu’elles seront totalement identiques avec 5 adultes à bord et le coffre plein de bagages neutre

du coup tu réponds quoi, maintenant que c’est mesuré à 18ms ?

1 J'aime