Forum Clubic

Commentaires : Starlink dispose d'un délai d'un mois pour démontrer la faible latence de sa connexion internet (page 2)

Vous avez parfaitement raison. 100 ms c’est relativement lent.

Le problème de Musk, c’est qu’il est très content d’avoir de super perfs, sauf qu’il a du mal à comprendre que l’utilisateur standard n’aura pas la même parabole motorisée que lui… à son siège, il doit avoir une petite parabole à 50 000$ qui cible parfaitement les sat sachant où les trouver.
Entre le réalisable et le commercialisable, y’a un gouffre dans lequel Musk tombe fréquemment…

[Alors, oui, je pense que Musk est un personnage détestable, mais c’est pas le propos ici.]

Déjà, le terminal Starlink N’UTILISE PAS d’antenne motorisée. Ça, c’est du grand n’importe quoi. Il utilise une antenne réseau à commande de phase (phased array antenna en anglais), qui ne contient pas de pièce mobile.
Ensuite, pour le moment, il n’y a pas de lien laser entre satellites. La connexion se fait de cette façon :
terminal<->satellite<->station de base<->Internet
Le meilleur satellite est choisi automatiquement, et celui-ci communique avec la station de base. Par rapport à une liaison fibre, c’est là que la latence va augmenter. Mais vu l’état du réseau aux États-Unis, je ne suis pas convaincu que ce soit si problématique que ça.
Starlink est déjà en train de construire une trentaine de stations de base pour couvrir l’Amérique du Nord (Canada et États-Unis).

Ensuite, il faut bien voir que Starlink n’est pas en concurrence directe avec les fournisseurs câble/fibre traditionnels étant donné la géographie du coin. Ces derniers ne sont pas intéressés par les marchés à faible densité de population, et poser de la fibre jusque chez l’utilisatrice finale coûte très cher. Si c’est pour servir une dizaine de ploucs au fin fond du Wyoming, aucun intérêt. D’où d’ailleurs les subventions accordées par la FCC pour augmenter la couverture, mais ça ne suffit pas pour intéresser les grands fournisseurs d’accès.
Si Starlink parvient à démontrer qu’ils sont capables d’atteindre de manière satisfaisante une latence de 100 ms sur l’ensemble du territoire couvert, ils pourront profiter de cette subvention.

3 J'aime

Totalement faux, ton tableau.

C’est pas un aller/retour qu’il faut prendre en compte, c’est le double

Utilisateur --> Satellite --> Station au sol --> Internet --> Station au sol --> satellite --> Utilisateur
ça donne à 1200 km :
4ms utilisateur vers satellite + 4ms satellite vers station + 4ms (latence fibre) pour échange entre station et internet + 4ms de station vers satellite + 4 ms du satellite vers utilisateurs

Soit 20ms, celle que Musk annonce, en considérant que le satellite n’a aucune latence … Un géostationnaire, c’est 600ms, soit 480ms de temps de trajet, le reste en latence de matériel (et un satellite géostationnaire est juste un tantinet plus gros et plus puissant qu’un Starlink)
Bref 120ms de traitement qui inclus latence satellite et latence station au sol.

Bref, j’applique bêtement ces 120ms + 16ms de trajet à 1200km
Ha crotte! 136ms
Finalement, c’est pas si bête les 100ms. Il va déjà falloir les tenir !

Oui effectivement, il faut doubler les valeurs et ajouter les 4ms de latence de la fibre :slight_smile:

Par contre, rien ne dit que les 120ms de traitement ne peuvent pas être améliorées. Les constellations actuelles ont moins de satellites (20 actuellement par ex pour O3B). Chaque satellite doit donc gérer plus de connexions. Il y a sûrement des limitations de ce point de vue là.

Avoir plus de satellites peut aussi permettre de multiplier les stations aux sols pour être au plus près des serveurs et aussi pour répartir la charge.

C’est hors propos, mais 136ms ce n’est pas l’idéal, mais c’est déjà une sacrée avancée.

La lumière est freinée de 25% dans la fibre optique actuelle.
Les satellites sont à 550 km d’altitude.
L’antenne coûtera autour de 100$.
L’abonnement 80$ / mois approx.

1 J'aime

Toi en tous cas 3dcomputer, c’est clair comme de l’eau de roche de quel côté tu es!

Lorsqu’on est aussi affirmatif et donneur de leçons, on évite d’écrire de telles énormités.
C’est à peu près 75% de la vitesse de la lumière dans la fibre optique (il y a potentiellement de nouveaux types de fibres mais c’est pas pour demain)

1 J'aime

Les propos de janvier de Musk au sujet de l’antenne:

Looks like a thin, flat, round UFO on a stick. Starlink Terminal has motors to self-adjust optimal angle to view sky. Instructions are simply:

  • Plug in socket
  • Point at sky
1 J'aime

Effectivement pour la fibre, la lumière y va bien à C, par contre, le trajet est plus long du fait que la lumière avance en « zigzag » (en se réfléchissant sur les bords de la fibre) ce qui augmente la distance à parcourir

Et est-ce qu’il y aura un quota en quantité de données ? (et des formules d’abo différentes fonctions de la quantité de données et/ou de la vitesse) ? ou est-ce de l’illimité dans les 2 cas ?

Pourquoi as-tu omis la dernière phrase?
Le tweet complet nous apprend que Musk vise l’auto-installation sans besoin d’un technicien.
"Looks like a thin, flat, round UFO on a stick. Starlink Terminal has motors to self-adjust optimal angle to view sky. Instructions are simply:

  • Plug in socket
  • Point at sky
    These instructions work in either order. No training required."

Donc, il est bien possible que les moteurs ne servent qu’au moment de l’installation et que le tracking satellitaire se fasse par logiciel uniquememt, vu l’angle très restreint directement au dessus des satellites qui défilent en grands nombres. C’est simple et efficace, dans la ligne de pensée de Musk, et ça ne nécessite pas d’entretien tout en éliminant le risque de briser à des climats extrêmes.

1 J'aime

Les propos de Musk contredisent complètement VOS PROPOS, mais non tu continues de nier…

Encore heureux qu’une parabole motorisée se positionne elle-même… c’est le but LOL.
Le ridicule ne tue pas, continue…

La totalité des messages, plutôt idéologiques, me laisse à penser que personne n’a compris que Starlink ne s’adresse pas à ceux qui ont une connexion satisfaisante mais aux milliards d’autres qui voudraient « simplement » une connexion :wink:
Maintenant, la pollution, qu’elle soit spatiale, lumineuse ou radio, est LE SUJET à traiter mais cela fait certainement partie d’autres articles !
En fait, la latence, tant qu’elle reste dans les limites de l’acceptable, n’est que secondaire quand c’est le seul moyen pour se connecter.
Il faut arrêter de raisonner en nantis et penser un peu aux autres.

1 J'aime

La totalité des messages, plutôt idéologiques, me laisse à penser que personne n’a compris que Starlink ne s’adresse pas à ceux qui ont une connexion satisfaisante mais aux milliards d’autres qui voudraient « simplement » une connexion

Tu n’es pas là pour te faire des amis toi :slight_smile:

Le fond de la discussion est l’attribution d’une subvention américaine pour soutenir l’accès à l’internet en milieu rural (en Amérique) et qui n’est accessible qu’aux offres disposants d’un minimum de performance notamment une latence inférieure à 100ms.

Non

1 J'aime

CE N’EST PAS UNE PARABOLE MOTORISÉE !
C’est une antenne réseau à commande de phase. Oui, c’est vrai qu’il y a des moteurs envisagés, mais si je me souviens bien, il s’agit de positionner correctement l’antenne lors de l’installation.
Je répète : LES MOTEURS NE SERVENT PAS À SUIVRE LES SATELLITES.

3 J'aime

Un moteur pour positionner la parabole ne fait pas d’elle une parabole motorisée? ah bon?

Je n’ai jamais dis qu’elle allait suivre les satellites, mais elle ne sera pas fixe! Elle devra ajuster sa position régulièrement pour obtenir le meilleur signal! Surtout lors des premières années où le réseau Starlink ne sera pas complet!

Mais bon t’es têtu et arrive à te contredire tout seul… je te laisse jouer avec rexxie ^^

1 J'aime

En réalité, Musk est un être tout à fait charmant, bien élevé, altruiste et sociable. Il ne faut pas tomber dans le piège de la propagande organisée qui veut le faire passer pour un mégalomane égocentrique. Ces gens n’en savent strictement rien, aucun d’entre eux ne l’a côtoyé de près, moi non plus.
Mais ses employés sont tout à fait heureux et motivés de travailler pour lui. Le taux de satisfaction est de 97% chez SpaceX et 84% chez Tesla.
Tesla est dans le top 10 des sociétés jugées les plus attirantes pour les finissants en ingénierie.

Il suffit de regarder quelques entrevues et rencontres qui se trouvent facilement sur internet pour constater qu’il est un type simple, extrêmement intelligent, facile d’approche, curieux et bienveillant… avec un bon sens de l’humour en plus.

Le regarder agir en entrevue est le plus près que le commun des mortels comme vous et moi peuvent l’approcher, et l’exercice donne un éclairage bien différent sur sa personnalité que toute la désinformation corporative qui aimerait bien lui couler sa réputation, faute de pouvoir couler ses compagnies qui dorénavant ont le vent dans les voiles.

On peut aussi lire une de ses biographies pour avoir un meilleur portrait du bonhomme.

2 J'aime

je ne sais pas si tu es déjà intégré dans le monde professionnel ou seulement étudiant

mais ce que Musk montre en interview n’est pas forcément faux

mais quand on a un peu d’expérience dans le monde pro, on sait aussi que des patrons qui peuvent se montrer très charmants peuvent aussi avoir une autre face beaucoup plus sombre et tyrannique
c’est la complexité humaine
tu n’es pas son employé, tu peux donc difficilement savoir comment il se comporte vis-à-vis de personnes envers lesquelles il a du pouvoir

quand tu lis la bio de Steve Jobs, tu vois un type capable d’être totalement schyzo, virant un employé sur le champs devant tout le monde, et affrontant des remords dans la vie privée sur un acte assez salaud