Forum Clubic

Commentaires : Sans faute ! La Chine réussit à poser le petit rover Zhurong à la surface de Mars

Trois mois après son arrivée en orbite de la planète rouge
, la mission Tianwen-1
a de nouveau réussi une première historique pour la Chine. Peu après 1h du matin (Paris) ce 15 mai, la plateforme d’atterrissage se posait avec le rover Zhurong sur le sol d’Utopia Planitia.

4 J'aime

Impressionnant… Tant mieux qu’il y ait plusieurs nations qui envoient des sondes sur la planète rouge. En espérant que l’on puisse s’y entendre cordialement à la manière de l’Antarctique… ou mieux.

7 J'aime

@Peter_Vilmen Message supprimé : Merci d’éviter ce genre de suppositions sans exposer de preuves.

1 J'aime

Et nous l’europe, qui se vantait il y a encore peu d’etre meilleur que les chinois sur l’exploration spatiale, bah on n’a toujours pas réussi. Deux tentatives deux échecs alors que les chinois y arrive du premier coup avec une grande maitrise.
Tout est évidemment une question de moyen mais quand meme je trouve que depuis quelques temps l’europe spatiale n’arrive plus à avancer, pire encore n’arrive plus à avancer seule. Nous sommes devenu incapable de faire un programme sans aller chercher un partenaire. Notre rover ne cesse d’etre reporté d’année en année depuis on bon moment, il fait du sur place et on espère d’ailleurs que la coopération avec les russes (qui n’ont pas une grande expérience récente sur l’exploration) soit un succès, meme si je reste sceptique sur nos capacités russes et europénnes de réussir.

Félicitations aux Chinois ! Même si ce n’est pas un pays que je porte particulièrement dans mon cœur, c’est fou les avancées technologiques qu’ils ont pu avoir en seulement quelques dizaines d’années. Pendant que nous Européens, une seule tentative qui à été un échec…

3 J'aime

Il n’y a pas que dans l’aérospatiale que l’Europe n’avance pas :sweat_smile:

2 J'aime

Bravo à la Chine! Il y a une ou deux décennies, ils avaient un retard. Maintenant, ils sont en tête du peloton pour l’exploration spatiale… Mission sur la lune, station spatiale en construction, réseau de satellite Beidou en alternative au GPS etc., et maintenant une difficile mission d’atterissage sur mars.

Cela est grace en partie au leadership du gouvernement chinois qui investit massivement dans la recherche et l’éducation. Quand leur gouvernement identifie un pan d’économie ou ils sont en retard, ils investissent massivement pour rattraper… on le verra dans quelques années dans les semi-conducteurs.

5 J'aime

Génial, bravo aux chinois pour ce succès ! Plus il y aura de concurrence dans le spatial, plus près nous serons de poser les pieds sur Mars :slight_smile: J’ai de plus en plus l’impression qu’on va revivre la course à la Lune des années 60.

L’Europe est hélas loin derrière… il n’y a pas de vraie unité sur notre continent, et la volonté de démontrer la supériorité d’un modèle de société. Déjà, rendre l’anglais langue officielle dans tous les pays européens, en plus des langues nationales, nous aiderait à nous comprendre entre nous.

3 J'aime

Il faudra penser à informer de l’évènement la maire de Poitiers, par recommandé avec accusé de réception

3 J'aime

Je ne pense pas que rendre l’anglais officielle soit une bonne chose. De part déjà le Brexit et d’autre part la difficulté qu’on les gens à l’apprendre. Une langue « neutre » comme l’espéranto serait bien plus adaptée selon moi.

1 J'aime

@Marcel_Prout message supprimé pour le motif message non constructif/hors-sujet.

La politique européenne d’immigration n’a vraiment rien à faire ici.

1 J'aime

« l’anglais officiel ». Si tu as d’autres idées moisies, n’hésite pas à nous les communiquer.

2 J'aime

La seconde phrase explique le pourquoi de la première. ^^

Parce que chaque pays estime évidemment que son modèle de société est le meilleur, et croire que ça changera un jour au bénéfice d’un seul et unique modèle européen est purement utopique. neutre

Helas

Rendre l’nglais obligatoire dans une UE que les anglais ont quitté c’est tellement logique … Et pourquoi pas le chinois pendant qu’on y est

4 J'aime

Les européens n’arrivent même pas à avoir un système « gps » opérationnel, alors de là à avoir un programme spatial ambitieux…
C’est vraiment la honte, en retard dans tous les domaines

1 J'aime

C’est clair que l’Europe spatiale n’avance plus depuis quelques années… mais bon on ne va pas se mentir non plus la motivation des chinois comme des Russes d’ailleurs n’est elle pas essentiellement politique, histoire de damer le pion aux Américains et aux occidentaux d’une manière générale.? Le monde n’a t’il pas mieux a faire en ce moment que d’envoyer des robots sur d’autres planètes ? Au final tout ça ça rapporte quoi ? Scientifiquement certains diront bien peu de chose compte tenu des sommes engagées … Vaste sujet :thinking::thinking:

1 J'aime

L’Europe spatiale est en train de se réorganiser avec la création d’une nouvelle agence,
l’EUSPA (European Union Agency for the Space Programme), en plus de l’ESA.

Encore faudra-t-il s’entendre sur les ambitions et, surtout, les budgets !

1 J'aime

Ah OK, encore une énième lourdeur bureaucratique qui va promettre monts et merveilles :sweat_smile:

1 J'aime

Contrairement à vous, je crois qu’il y a en Europe - en tous cas dans celle de Bruxelles - une réelle « volonté de démontrer la supériorité [de notre] modèle de société ».
Le problème est que ce modèle n’est pas le bon, semble-t-il.

1 J'aime