Forum Clubic

Commentaires : Recrutement, langage, télétravail : quoi de beau pour les développeurs en 2021?

Toujours très sollicités sur le marché de l’emploi, les développeurs vivent la crise avec sérénité, eux qui apprécient le travail à distance. Une tendance qui va se poursuivre cette année.

C’est marrant ça , dès que je parlais de télétravail les employeurs disparaissaient. J’ai l’impression d’avoir un décalage entre la demande et la réalité.

Il y en a ici qui croule sous les demandes d’embauche ?

2 J'aime

Data Engineer ici… oui je reçois une proposition par semaine en moyenne.

« suscite l’inquiétude chez 43,3% des professionnels RH, qui craignent d’avoir du mal à recruter de tels profils. Dans une moindre mesure, les devs back-end et full-stack (41%) sont aussi des profils qui tendent à manquer. »

Le retour du grand mythe de la pénurie d’informaticien.
La source principale du problème c’est surtout les salaires complètement déconnectés par rapport au niveau et aux horaires demandés, surtout dans certaines start-up / SSII qui reverraient pouvoir trouver des ingés payés 1800 euros pour 60h/semaines.

C’est en bonne partie du au fait que la technique en France n’est pas bien considérée, il faut être chef de projet ou manager en France pour être bien vue, les ingés sont trop souvent vus comme de bêtes techniciens.

Quand tu as des RH qui trouvent que 45 kE pour 10+ ans d’XP au forfait jour (donc pas de 35h hein), sur des profils pointues de type « mouton à 5 pattes », c’est un super salaire, faut pas s’étonner pourquoi ils ont autant de mal à recruter!
Qu’ils offrent 60-70 kE au bons profils et là ils auront peut-être moins de mal a trouver. Et oui c’est cher, la qualité ça a un prix. :open_mouth:

« « La rétention des talents » (49%) et « la marque employeur » (43%) sont aussi des priorités. »

« La rétention des talents » ? Le turn-over énorme surtout dans les SSII, il est surtout là parce qu’en France le seul moyen d’évoluer rapidement c’est de changer de boite. Que ça soit evoluer en terme de poste / compétence ou salaire.
Un ingé qui commence a 30 kE en sortie d’école (soit la moyenne en province), avec le classique 2-3% d’augmentation par an, au bout de 10 ans il sera à 40 kE dans le meilleur des cas.
Comment voulez vous garder des gens compétents à ce tarif là ?

7 J'aime

Hou et encore 2-3% d’augmentation par an c’est déjà beaucoup … Je connais pas mal de boîtes ou c’est 0 pendant des années. On va toujours te sortir une excuse du style " tu comprends on a perdu de gros marchés" ou " j’ai une enveloppe de tant pour les augmentations et il a fallu privilégier les plus bas salaires "… Bref ce n’est pas dans l’informatique que l’on s’enrichit :grinning_face_with_smiling_eyes::grinning_face_with_smiling_eyes:

L’article ne fait pas la différence entre les développeurs d’Ile de France et les développeurs de province. Et c’est dommage car la situation (salaires, conditions de travail) n’est pas la même.

Je suis dev backend sur Paris avec une douzaine d’années d’XP, je suis presque en full télétravail depuis le premier confinement, et je suis à 56K - et je suis dans la norme : mes collègues sont grosso modo dans le même cas que moi.

PS : si tu es dev de province et que tu jalouses le salaire, ne le fais pas, honnêtement : regarde plutôt les loyers parisiens, tu comprendras qu’on n’est pas forcément gagnant.

PS 2 : oui, je me fais démarcher régulièrement sur Linkedin, mais ça ne veut pas dire que les propositions soient intéressantes.

3 J'aime

Je suis fullstack dev en nouvelle Calédonie et je gagne quasiment le même salaire que toi avec beaucoup moins d’impôts sur le revenue.

Il parait que le coût de la vie en Nv-Calédonie est une horreur. On a proposé un gros salaire à un ami pour allez bosser là-bas, il m’a dit qu’il aurait été bien moins loti qu’en restant en France (métro) tellement les prix sont différents.

L’essence est moins chère, l’eau aussi, les impôts moins élevés ( moitié d’un mois de salaire ) après tout ce qui est électronique (ordi, smartphone, console…) oui c est 30% plus chère que en France. Mais bon le cadre de vie est pas le même non plus.

C’est le secteur où ils sont toujours à la recherche du dév mouton-à-5-pattes aussi communement appelé dev « Full-stack » : maîtrise de tous les languages comme un expert avec 10 ans d’expérience, dévOps, programmation assembleur, fluent en mandarin… pour le smic +1k€ (annuel)… parce que tu comprends « en fait on n’a pas tant de moyen que ça ».

2 J'aime

J’ai entendu des trucs de fou au sujet du prix du Nutella !! :slight_smile:

C’est très bizarre car je ne vis pas du tout la même chose… Je suis manager dans une ESN sur Paris et je gère donc le recrutement de « mon équipe ». Depuis la crise je n’ai jamais autant reçu de CV. Les prétentions salariales sont quasi systématiquement revues à la baisse (car pas en adéquation) et les gens acceptent. Je précise que ce n’est pas tirer les salaires vers le bas pour se faire plaisir, moi aussi j’aimerai que les devs sortis d’école touchent 50k€ mais ce n’est pas la réalité du marché ! Et pour le coup le marché est devenu beaucoup plus raisonnable. Je trouve qu’en ce moment on trouve des profils qu’on ne trouvait pas ou très difficilement il y a un an.
Ensuite on pourrait aussi lancer le débat du gars qui a touché un peu de JS et qui se dit Fullstack en sortie d’école ! Perso je me marre…
Je trouve par ailleurs l’article très optimiste car 2021 risque quand même d’être tendu. Les donneurs d’ordre ont fait leur budget en pleine crise et nul doute qu’il s’agit de budgets de crise donc il va être un peu plus difficile de commercer.

1 J'aime

« La source principale du problème c’est surtout les salaires complètement déconnectés par rapport au niveau et aux horaires demandés ».
Pour le coup le salaire il est plus basé sur ce que paient les clients :). Le gars qui me dit je vaut 60k€ parce que j’ai 20 ans d’expé il est à côté de la plaque. Tu as fait 20 ans de VB ? tu penses que ca vaut 60? Tu sais pas faire trois Design Pattern malgré tes 20 ans et bien désolé mais ca ne vaut pas 60.
Ensuite dire que la qualité d’un gars c’est son expérience n’est pas correct. Je connais des juniors super bons (et eux leur salaire progressera plus) et des seniors qui ne voient toujours pas l’interêt des TU et d’une usine CI/CD.

Bref tout ca pour dire que c’est un long débat et que le montant de la rém varie sur beaucoup trop de paramètre pour réduire cela aux nombres d’heures travaillées. Je veux aussi préciser que dans notre domaine: Pas de chômage, salaire largement au dessus de ce qui se fait dans les autres domaines même à niveau de diplôme équivalent. Donc les princesses qui pleurent tout le temps sur leur salaire, je vous invite à être cadre dans la grande distribution, vous reviendrez en courant :slight_smile:

Ils embauchent? Parce que Soleil, pas de Covid et salaire correct je viens :slight_smile:

1 J'aime

Non recruter dans la tech - qui veut tout et rien dire d’ailleurs - peut-être un vrai casse-tête.

Ensuite chaque année on nous sort les mêmes conneries avec des chiffres qui n’ont aucune signification car non contextualisés par région, par rapport aux salaires médians de la région, coût de la vie, métiers (il y en a une pléthore).

Tes 30 ke en sortie d’école en province ne veut rien dire : secteur, métier, région manquent à l’appel etc. Tes 30 ke n’auront pas la même saveur à Marseille et à Clermont-Ferrand.

A ce « tarif là » comme tu dis on les garde parce que ça demande des compétences rares, parfois de très haut niveau, et ça rapporte énormément à l’entreprise quand ce ne sont pas des clés de voûte de certaines entreprises.

Les ESN sont toujours pour la majorité là pour se gaver sur le dos de ceux qui font l’entreprise, ça fait 25 ans que ça dure et la mauvaise réputation n’est pas due au hasard.

1 J'aime

Ceux qui prennent ça pour argent comptant sont un peu naïfs ;), c’est rarissime et c’est avant tout un souhait.

Quand on te propose un entretien c’est que ton profil intéresse ne jamais oublier ça :).

Les salaires mentionnés sont bruts? Juste pour faire la comparaison avec la Belgique.

Personnellement , je suis lead front-end , et j’ai passé un peu de temps en SSII. Je suis ensuite passé en portage, et la différence est gigantesque. La ou j’étais au mieux à 35K, je suis passé à a peu près 65/ 70K pour 5 ans d’XP.
Et ca se passe bien mieux , j’échange directement avec les clients, et je n’ai pas de manager ou commercial qui cherche absolument à prendre sa comm’, ca enlève pas mal de stress.
Après, j’avoue que je suis dans la région de Lille, et il y a énormément de gros clients et pas mal de start-ups, donc les propositions de missions ne manquent pas.

C’est quoi le « portage ».
Dsl, je n’ai pas tous les termes pro en tête.