Forum Clubic

Commentaires : Qwant cherche des financements du côté de Hubble, la branche de capital-risque de Huawei

Le moteur de recherche
français Qwant
est à la recherche de fonds pour pallier son déficit et pourrait bien se tourner vers le géant chinois Huawei. Hubble, la branche capital-risque de la firme, serait ainsi sollicitée pour un prêt de 8 millions d’euros.

Le navigateur UC Browser d’Alibaba récolte les données de ses utilisateurs, même en mode « incognito » next Qwant

La confiance en qwant risqur d’en prendre un sacré coup…

« C’est un investissement via une obligation. Ce n’est pas une entrée dans le capital de Qwant. »

Ah bon…

« Surtout, dans les deux ans suivant l’accord et après avoir obtenu des « autorisations administratives », la firme chinoise pourrait intégrer le capital du moteur de recherche, dont elle détiendrait entre 5 et 7,5 % des parts. »

Comment dire blanc en pensant noir?

Qwant est mon moteur par défaut, mais je n’aime vraiment pas être pris pour un jambon…

1 J'aime

Bravo Qwant et Merci Huawei :slight_smile:

2 J'aime

Qwant est mort pour la confiance.

2 J'aime

Nous allons pouvoir utiliser qwant d’une façon plus sereine.

Sans déconner, il n’y a vraiment personne, aucune banque, aucun investisseur, aucune entreprise en France ou en Europe qui a 8 millions d’euros sous le coude ? C’est pitoyable.

4 J'aime

"avec un acteur mondial essentiel, qui reconnaît la solidité de notre technologie et la réalité de notre projet " : surtout un projet qui n’a pas été foutu d’avoir un seul résultat positif depuis sa création. Effectivement, cela représente bien la « solidité de votre technologie ».
On voit mal comment elle va pouvoir rembourser les chinois avec des chiffres autant catastrophiques. Risquent de se faire racheter pour 3€99 lol. Ca vaut guère plus certes.

2 J'aime

Sont pas fous…

8 millions à perdre ? Non.
Maintenant, ce que Huawei a à y gagner devrait être analysé.

2 J'aime

« Qwant, qui accuse 47,2 millions d’euros de pertes pour seulement 16,3 millions d’euros de chiffre d’affaires entre 2018 et 2020 »
vraiment à la française, ça donne envie d’investir !!! :smiley:

1 J'aime

Qwant c’est de la merde depuis sa création, un moteur foireux qui a survécu en utilisant Bing en interne, puis comme on le voit depuis quelques années de la copie de Google et autres, de la communication à la google, ça se raccroche sur le respect de la vie privé juste parce que c’est porteur etc.
La pub de Macron (qui les compare à Google, ce qui est la fois ridicule et montre aussi les aspirations … étrangères et mondialistes), et maintenant l’appel à du gros pognon chinois …
Qwant est une imposture.

1 J'aime

Je comprends rien à la finance, j’ai quelques base d’ arithmétique qui datent de l’école primaire je voudrais qu’on m’explique comment 8 millions € vont sauver une boite qui a un déficit de 47,2 millions € ??? , il va manquer 39,2 millions € non ?, on ne veut pas des modems 5 g Huawei risque d’espionnage, mais on accepte son argent pour sauver Qwant dont 20% du capital est détenu par l’état français qui s’entête à lutter contre les google Bing et autres, ça vous fait pas penser à Don Quichotte tout ça, quelle perte de temps et d’argent

Ce que Qwant aurait besoin, c’est d’un plan d’investissement massif de la part de l’État / UE pour vraiment créer un moteur européen, quitte à nationalisé.
Dans le budget du pays, quelques millions peuvent être injectés sans problème pour rendre plus crédible cette initiative d’intérêt public, pour ne pas être totalement dépendant des USA / Chine

1 J'aime

Lorsque Qwant sera sous pavillon Chinois on entendra de nouveau « comment on a pu laisser partir ça; encore un produit subventionné qui se barre à l’étranger; la France et l’Europe ne sont pas des terres propices au logiciel » (liste non exhaustive).

4 J'aime

T’as pas l’air si sûr de ton jugement si tu attend de voir ce que Huawei va faire de cette « perte » :wink:

Pitoyable… Qwant n’a pas besoin d’un investissement d’à peine 8 millions d’euros de la part d’un acteur douteux… La seule chose qui pourrait sauver ce moteur de recherche serait un plan d’investissement français voir européen pour enfin viser la rentabilité ainsi qu’un développement crédible à l’international !

2 J'aime

L’argent en France c’est pas pour les entreprises c’est pour les autres.

1 J'aime

20% du capital chez Axel Springer (2014), le cloud Azure de Microsoft (2019), maintenant Huawei, ok tout ça n’est peut-être que du partenariat transparent et sans conséquence sur l’activité de Qwant mais quand même, on se pose des questions.

1 J'aime

Confidentialité + Huawei, ce n’est pas très vendeur…

Sans efforts importants pour communiquer et clarifier ce que ce partenariat signifie dans le détail et ses conséquences concrètes, Qwant prend un risque élevé.

Dommage…