Commentaires : Qu'est-ce que Magic Bike, le dernier concept de vélo électrique signé Decathlon? (page 2)

Mais qui dit qu’il faut fournir des efforts physiques pour préserver l’environnement ? Drôle de concept. Du coup je vais arrêter les transports en commun et me mettre à courir pour aller au boulot ou en marchant pendant 1h45 avec des altères dans mon sac.
Ça sera plus écolo ? Allons !

Oui, sauf que y en aurait assurément pas autant qui passeraient au vélo s’il n’y avait pas les VAE.

Et non, je ne défend pas mon petit confort : je roule en vélo classique au quotidien…

3 « J'aime »

@qotzo Un vélo classique pollue plus que le fait d’aller à pied de par l’impact écologique de sa fabrication/son recyclage
Même remarque pour le fait de marcher en chaussures plutôt qu’à pieds nus
Si rouler en VAE remplace celui de rouler en voiture, oui, il reste un impact écologique mais bien moindre que celui de la voiture
Et l’impact écologique de tes réponses « à répétition » … tu y as pensé ?

3 « J'aime »

Y a bien que les gens qui n’ont jamais utiliser de vae pour venir dire qu’on ne fait pas de sport à vae
Toujours les mêmes qui causent sans savoir quoi que ce soit :+1::seedling:

6 « J'aime »

Essayez, et vous verrez que c’est du sport. Ne pas oublier que c’est aussi un vélo pour aller au travail sans (trop) transpirer. Et côté écolo, par rapport à une voiture…

1 « J'aime »

Arretez de vous fatiguer pour rien et de répondre à @qotzo c’est un troll vu les réponses.

4 « J'aime »

Oui, ou Leonardo Di Caprio qui prends un jet privé afin d’aller chercher un prix sur l’écologie ou qui loue des yatchs, j’avoue qu’il y a mieux comme représentant de l’écologie.

Il n’est pas prévu d’arrêter le vélo classique, c’est uniquement un choix supplémentaire proposé aux clients, tout le monde n’a pas forcément envie de se taper du vélo ou de la marche tout en profitant de pouvoir quand même se passer de sa voiture, le vélo électrique est finalement un compromis intéressant, pourquoi être toujours contre tout ?

2 « J'aime »

C’est moche quand il pleut… Tu ne transpires pas mais t’arrives quand même rincé :sweat_smile:

J’habite à 15 KM de mon travail et j’ai 850 M de dénivelé à faire.
Autant à la descente, peu importe le type de vélo: on peut même doubler les voitures sans permis :wink:
Autant à la montée, j’ai une nette préférence pour le vélo électrique !

4 « J'aime »

Pour protéger l’environnement, je te propose un solution au top !
Tu te déplaces à pied, sans chaussure histoire de pas polluer et sans vêtement aussi parce que ca pollue de fabriquer des vêtements aussi… On on compte pas ce que l’on doit manger pour produire l’énergie necessaire au déplacement.
Ca n’a aucun sens de graduer. Comme ca n’a aucun sens de dire qu’il ne faut plus de VAE parce que ca pollue plus qu’un vélo classique. Parce qu’à ce compte là on revient à l’âge de pierre.

3 « J'aime »

Qotzo est juste un troll anti-ecolo, classique sur internet, ils pullulent.
J’espère pour eux qu’ils ne comptent pas avoir d’enfants. Sinon un jour ils seront obligé de se regarder en face et cela fera mal !

1 « J'aime »

voilà, c’est ça que je reproche à ceux qui se disent écolos, la grande majorité est plutôt extrémiste, n’est-ce pas @qotzo ?

Ne vous faite pas abuser, il ne s’agit pas d’un écolo du tout. Il s’agit clairement d’un pro-bagnole surement et un peu anti tout, qui se fait passer pour un extrémiste écolo pour jouer le « moi on ne me la fait pas, vous êtes tous des hypocrites »

  • Cela permet de ne faire aucun effort soi même évidemment
  • Et c’est classique dans notre époque de défiance de tout, et cette attitude puérile s’applique à tous les sujets de sociétés.
2 « J'aime »

Ça fait 8 ans que je ne prends plus les transports en commun et que je fais entre 60 et 80km de vélo par semaine donc oui merci l’électrique sinon je serai en scooter ce qui serait largement plus polluant.

Pour la fabrication de l’électricité, je subventionne uniquement de l’énergie verte issue de l’hydroélectrique chez un fournisseur dédié.

Une batterie c’est 5-8 ans de durée de vie en sachant que le taux de recyclage en France des batteries au lithium est d’au moins 65%.

Oui ne t’en déplaise, le concept d’un vélo électrique est totalement pertinent.

3 « J'aime »

Je ne sais pas si il y a beaucoup d’utilisateurs de VAE pour le plaisir.
Mais en tout cas, si comme moi tu as 25km à faire pour aller au boulot, un dénivelé de 100m et le tout sur des chemins de terre (la route est définitivement trop dangereuse), le VTT électrique et la SEULE solution après la voiture. J’ai tenté une fois avec mon VTT, je ne ferais plus cette erreur… :smiley:
Sinon, pour la pollution, le kwh électrique pollue moins que le kwh animal… Mais je t’accorde qu’il faut construire un moteur et une batterie, alors je ne sais pas quand le bilan devient positif pour le VAE, et surtout que quelqu’un qui fait du sport est en moyenne en meilleure santé qu’un sédentaire, et l’industrie de la santé (hopitaux et médicaments) est extrêmement polluante…

En lisant certains détracteurs, on voit bien qu’ils n’ont jamais roulé en vélo électrique…

L’assistance électrique s’arrête à partir de 25 km/h ce qui signifie que dès qu’on roule au dessus, on fait autant d’effort qu’avec un vélo classique (voire plus vu qu’il est plus lourd).

L’assistance électrique sert principalement à gommer certains désavantages du vélo classique : rouler chargé, en montée, face au vent, pour repartir lors d’arrêts fréquents en ville, etc.

Tout a fait !

Les 500 Wh fournis par une charge complète d’un VAE typique (et encore, il me semble que la moyenne est plutôt plus faible), c’est moins de 50g de CO2 en France.

500 Wh fournis par la jambe humaine, c’est 2 kWh d’énergie consommée (rendement de l’ordre de 25%). Soit 3600 kJ, ou encore 860 kcal. L’équivalent de 3.3 Big Mac. 3.3 Big Mac qui sont estimés à 2.35 kg de CO2 chacun au Royaume Uni.

Soit pas loin de 8 kg CO2 pour « pédaler 500 Wh ». Contre 50g de CO2 pour les « assister ».

Si on ajoute à ça la quantité d’énergie consommée par la douche à l’arrivée (2 kWh… soit déjà 4 fois la capacité de la batterie, qui en une charge permet généralement plusieurs trajets), on se rend compte que finalement, le vélo classique n’est pas franchement plus écolo que le VAE…

En pratique, l’écart est sans doute moindre, parce qu’il y a des aliments plus vertueux que le Big Mac et parce qu’il n’y a pas une stricte équivalence entre l’assistance et ce qu’il faudrait fournir avec les jambes (en vélo classique, sur un même trajet, on va avoir tendance à rouler moins vite, donc moins d’énergie consommée), mais vu que l’écart à la fabrication n’est vraiment pas énorme, pas sûr que le vélo classique soit vraiment le plus vertueux, du moins du point de vue GES (il y a d’autres pollutions où c’est peut-être plus défavorable au VAE… mais en même temps dans la situation actuelle, la priorité doit être la lutte contre les GES).

3 « J'aime »

Comme toujours, le « bon sens » n’est en fait qu’un raccourcis et de la fainéantise intellectuelle, pas toujours valide (je dirais même très souvent foireux quand on parle de problèmes complexes, de données techniques ou de statistiques). Il faut toujours creuser et voir le problème globalement. :smiley:

pédaler sur un vélo électrique = effort?

ah non pas vraiment. ou alors vous me direz que vous faites de la musculation quand vous faites l’effort de tenir un stylo pour écrire