Forum Clubic

Commentaires : Quelles sont les meilleures applications de rencontres? (page 2)

Ne pas oublier ceux qui sont timides, manque de confiance en eux, n’ont pas le temps (boulot, parent célibataire etc), ceux qui n’ont pas de vie sociale, ceux qui n’ont pas un physique attrayant.
Les relations au boulot? Cela peut virer au cauchemar. Et il faut qu’il y ait assez de célibataires de l’autre sexe (contexte hétéro).
Il peut y avoir la perte de confiance après une séparation et ne plus savoir comment séduire/draguer à partir d’un certain âge.

Bref ce n’est plus forcément si simple qu’à une époque car le monde a changé (parent célibataire, plus de vie de village/quartier etc…).

1 J'aime

Comme il a été dit, ce n’est pas beaucoup mieux du côté masculin question profil. Entre celles qui font leurs princesses, les méfiantes (à tort ou à raison) et les faux profils, on est gâté aussi.
Ces applis jouent sur la tension de frustration (masculine et féminine) pour faire leur beurre. Au bout d’un moment les ficelles sont tellement grosses que je comprends la position @jvachez bien que radicale, le mieux étant de laisser tomber ces applis voire les boycotter.

Je serais vraiment curieux de savoir combien de maitresses les hommes ont deja eu en utilisant internet.

AdopteUnMec a un atout de taille : la parité […] gratuite pour les femmes, seuls les hommes devant mettre la main au portefeuille

Personnellement, ce n’est pas vraiment ma conception de la parité…
D’ailleurs, ce n’est pas illégal d’appliquer des tarifications différentes sur base du genre, de l’ethnie, de la religion… ?

Rien que le nom, ça ne choque que moi ? « AdopteUneMeuf.com », se serait prit des procès en masse…
« Déstockage de roux »… sérieux ?

3 J'aime

Les faux profils de filles, c’est clair qu’il y en a à la pelle, une recherche sur google et on retrouve les dites photos.
Après entre les nanas qui se prennent pour des princesses intouchables, et celles qui sont sur ses applis justent pour voir si elles ont encore la côte, le choix est très limité.

Tout le monde est perdant avec ces applis.

1 J'aime

Sérieusement ?

L’obligation de résultat et l’argument juridique j’en rigole encore :joy:

J’ai pas connaissance dans le code du commerce d’articles de loi sur les sentiments amoureux.

Comme beaucoup de personnes vont sur ces sites pour avoir des partenaires sexuels peut-on demander un remboursement si on est pas satisfait de la prestation ? :stuck_out_tongue_winking_eye:

Probablement vue l’emprise de la woke culture.
Et c’est tout aussi debile que la plupart des sites à thème.

franchement pour s’inscrire sur ces sites il faut aussi en comprendre les règles non écrites.
Ils ont souvent un « ton » général.
S’inscrire à « adopte un mec » ça suppose avoir de l’humour et un sens de la dérision.
Rien que Le nom du site est déjà suffisamment clair.

C’est comme si un suédois protestant et bien blond gueulait parce qu’il n’a aucune touche sur Mektoub.
Comme si un gamin de 20 balais se plaignait de pas pécho une cougar sur DisonsDemain

Ces sites mettent en relation deux individus par affinités supposées, après ce qu’il se disent et ce qui se passe ça les regarde.

Déjà ça va dans les deux sens. L’adultère n’est pas réservé aux hommes.
Et c’est pas un scoop d’affirmer que les sites de rencontres favorisent l’infidélité.
Donc oui ça marche très bien.
C’est du consommable du « prêt à coucher » donc pourquoi s’arrêter à un/une partenaire quand en deux cliques on peut en avoir à la pelle.

Il y a (avait?) un site spécial adultère.

Il y en a même pas mal.
J’ai trouvé ça, c’est un peu ancien mais c’est toujours valable

Et sur les sites «classiques »si certains collent une case « statut marital actuel» ça n’est pas tout à fait innocent.
même sur ces sites pas ouvertement spécialisés dans l’adultère il y’a clairement des personnes qui sont là pour ça.
Faut pas être naïf.

Les apps de rencontres permettent d’élargir les possibilités de rencontrer des personnes qu’on aurait probablement jamais rencontré autrement.
Il est clair que ce n’est de loin pas tout rose, à commencer par le ratio homme / femme sur ces apps. Le fait de faire payer les hommes et non les femmes est en soit discriminant, mais vu le ratio complètement éclaté, comment faire pour ne pas faire fuir les femmes?
Souvent toucher au porte monnaie est une solution efficace, ou du moins une des moins pire.

Bref, personne n’a un couteau sous la gorge face à ces apps. Ceux qui n’en veulent pas peuvent s’y prendre à « l’ancienne ». Y en a pour tout le monde!

Bon et sinon, à quand le même comparatif pour des app de rencontre de couples? :grin:

Ce n’est pas très objectif tout ça. il y a plein d’autres site qui mérite à être connu. Prenons pas exemple Datelii ou Smack. ces sites sont vraiment pas mal. Ca vaut le coup d’y jeter un coup d’œil.

Le problème des sites peu connus, c’est qu’à part en habitant une grosse agglomération, il n’y a personne à 100 bornes à la ronde.

En tout cas ces applications sont bienvenues à notre époque, c’est juste un mode de rencontre supplémentaire. Le hasard fera le reste, vous avez autant de chances de trouver l’amour dans un bar que sur une appli de rencontre. Et tout autant de chances de rencontrer des abrutis dans les deux cas :slight_smile:

Par contre par expérience, les sites payants comme AdopteUnMec laissent bien plus de chance que Tinder. Ceux qui trouvent être noyés dans la masse sur Tinder le serons beaucoup moins sur le premier. Abonnement oblige, il y a beaucoup moins de mecs.

Préparez-vous à une dépression : Qui fera le bonheur des « exclus » du sexe ?
Je n’ai pas accès à l’article complet. Les utilisateurs des forums d’un certain site de jeux vidéo bien connu avait donc raison.

Pour Tinder, ce n’est pas la peine de s’y inscrire si l’on ne paie pas : Sur Tinder, les femmes ont 25 fois plus de chances de matcher que les hommes | Le Huffington Post LIFE

Petite pensée pour l’auteur de l’article, qui a certainement dû expliquer à sa femme pourquoi il passait autant de temps sur des applis de rencontre !

1 J'aime

Tinder & Co ( Nouveau Slogan ): « Un délit de faciès à chaque swipe ! »

Les meufs mettent tellement leurs meilleurs photos, leur meilleur profils, que je ne les reconnais quasi jamais sur le Terrain !

Quand aux rencontres dans le réel, j’arrive même pas à reconnaitre ma meuf derrière son masque !

Triste Epoque …

Ou comment transmettre la responsabilité aux femmes …

Bref …
Je m’arrête là, hein.
Edit : (oui, cela à une importance) : Utilisation du conditionnel dans l’article du monde (enfin, dans la partie visible par tout le monde) et … se baser sur un article, c’est toujours un peu … Instable.

Enfin, bref.

Certaines de ces applis comme Tinder sont des repères notoires d escrocs qui créent de faux profils ( homme ou femme ) avec des photos flatteuses volées ailleurs sur le Net.

Ils ciblent leurs proies en les baratinant petit à petit, en leur disant qu ils sont bloqués dans tel ou tels pays pour des problèmes de douane, ou alors à l étranger pour porter assistance à un proche, etc, etc.

Cela leur permet d esquiver la vraie rencontre et de tenir plusieurs mois avec leur baratin. Ils refusent à chaque fois les visios en disant que ça ne marche pas ou que la caméra de leur téléphone est cassée.

Et au final, ils arrivent à convaincre certain(e)s naïfs de leur envoyer de l argent qui leur sera soi-disant remboursé dès que leur situation se sera amélioré et qu ils seront de retours en France.

Une connaissance à moi ( femme ) a ainsi viré un total de 12 000 euros en plusieurs fois à un type qui l à baratiné pendant près de 3 mois. Les virements ont été faits en Allemagne, là où l escrocs était soit disant bloqué. Ensuite, le gars a bien évidemment disparu.

En général, ils ciblent les personnes en détresse sentimentale, souvent dépressives et vulnérables à un moment de leur vie.

Ola mr sylv20…:wink: et bienvenus dans ta nouvelle vie… la bise :slight_smile:

Gratuit pour les femmes et bien payant pour les hommes … toujours le même truc ! Et toujours la même excuse : « oui si c’est payant les femmes ne viennent pas » j’en conclu donc que trouver « l’amour » ne les intéresse pas tant que ca !

« Ah oui la belle époque où l’inceste était normal et une forme d’amour parental, le viol n’était pas un crime, époque ou une fellation/sodomie forcée n’était pas un viol, le viol marital était légal… »
Il faut être complètement conditionné pour croire que cela a été un jour la normalité en France.

2 J'aime

:hugs: oh oui, je connais bien ICQ, et c’est comme cela aussi que j’ai connu ma femme. Déjà délaissé en France, il y eu une période en vogue en Russie dans la décennie 2000-2010.
Mais je ne sais si aujourd’hui, les usages d’Internet ayant beaucoup changé, ce genre d’approche serait encore possible.

1 J'aime