Commentaires : Quel constructeur automobile a les clients les plus satisfaits ? On connaît enfin la réponse! (page 2)

C’est sûr que la période paie les pots cassés comme l’airbag à ses débuts.
Ce qui m’étonne ici (dans le classement qui sort dont ne sait vraiment où) c’est qu’ils placent tesla 1er alors que j’avais vu un classement fiabilité (je n’ai plus la ref) ou la teslaS était assez loin de tous les autres (VT et VE) avec un indice de 80 quand les autres était à 85-95. Ce qui n’était pas le cas de la 3.

Mais le biais de rationalisation n’est pas né avec tesla il en va de même pour des voitures allemandes, des montres, des PCs …

C’est quoi la satisfaction client ?
La valeur d’usage, la valeur de signe ?
La valeur d’usage c’est de remplir son office pour lequel le produit a été fabriqué, à savoir, transporter une ou plusieurs personnes d’un point A à un point B
La valeur de signe c’est de paraître dans sa voiture comme on paraît dans une tenue d’apparât pour faire le beau et dire « Admirez moi, regardez comme je suis », au choix, « hype », « riche », « cool », etc…
Donc je pense que les gens, d’autant plus pour les voitures, ne répondent pas de façon raisonné mais passionné et dépensent des dizaines de milliers d’euros de plus pour satisfaire cette valeur de paraître. Ca toujours été comme ça et l’époque des selfies n’arrange pas cela et effectivement on ne verra jamais cité Dacia qui est une des marques les plus fiables… parce que comme dit la pub « Pas assez cher mon fils », ca fait presque prolo de rouler en Dacia… la honte quoi ! Alors que Tesla et Land Rover c’est la classe à Vegas

2 « J'aime »

Les classements de satisfaction client et de fiabilité ne sont pas comparables, c’est très différent. C’est particulièrement visible ici, lorsqu’on compare les indices de fiabilité et de satisfaction, les propriétaires de Tesla donne un indice de fiabilité très bas et à l’opposé un indice de satisfaction très élevé. paf

Classement selon les associations UFC-Que choisir et Euroconsumers (dont fait partie Test-Achats) et dont la dernière mise à jour date de janvier 2022, basé sur les réponses à un questionnaire des propriétaires (Belgique, Espagne, France, Italie et Portugal) de plus de 60 000 voitures

1 « J'aime »

ils aiment être en panne voilà tout ^^
… enfin pour ceux qui arrivent à être livrés …

3 « J'aime »

Quelle blague, Tesla et Land Rover qui sont aussi au top des problèmes de retours SAV et autres pannes :smiley:

1 « J'aime »

Attention commentaire mauvaise foi.

En résumé, Le biais de rationalisation est plus important sur les voitures électriques en général.

Ok je sors :wink:

Même pas de mauvaise foi en fait.

C’est sans doute le cas, et même pas que pour des questions de prix : le biais de rationalisation est sans doute aussi plus fort quand tu fais un choix « fort », qui est loin d’être le choix classique.

sauf erreur : "Ça repose sur le bon sens : plus tu as payé un produit cher, plus le biais de rationalisation va être élevé. " Matt a voulu dire « ça repose sur la logique »,
ou le bon sens , au sens « évidence » pas au sens criticable qu’on lui prète aujourd’hui de « perception intuitive ».
à l’origine, sens = sensé, pas « 6ème sens » mais « bon sens paysan » : solution rationnelle la plus logique basée sur des éléments connus de tous (pas forcément la meilleure car basée sur un ensemble d’évidences acceptées de tous qui pourraient être trompeurs)
bref, la critique est de forme, pas de fond,
les biais de rationnalisation, d’appartenance, les effets barnums sont démontrés et puissants, et oui quand on fouille ils sont d’une logique évidente… de « bon sens » :wink:

étant pourtant pro-VE , je pense quand même que tu as raison, hors même Tesla.

Le biais de rationalisation est probablement plus important sur une électrique, et le taux de satisfaction aussi boosté par une réponse a un besoin qui n’est pas automobile, comme le sentiment de participer à plusieurs mouvements historiques, comme avoir un pied dans le futur, polluer moins etc.
y’a une part de politique et d’engagement, qui complètent la rationalisation.

Le choix ne l’est pas forcément avec les ZFE. Enfin si, mais il faut déjà avoir les moyens… Mais si tu changes contraint, cela renforce-t-il la rationalisation.

Sinon une petite blague du matin, devant bientôt être impacté par les ZFE pour raison de déplacement professionnel (ne pouvant évidemment pas se faire par transport en commun). J’ai été sur le site : 11 zones à faibles émissions en 2021 pour lutter contre la pollution de l'air | Ministères Écologie Énergie Territoires
En bas de page vous avez un lien : Toutes les aides en faveur de la mobilité propre (https://www.ecologie.gouv.fr/prime-conversion-bonus-ecologique-toutes-aides-en-faveur-mobilite-propre)
Résultat


Je suis hors sujet, mais je trouve ça amusant.

2 « J'aime »

Je suppose que cet article ne parle que des véhicules électriques, car sinon, ce serait Toyota le 1er et quelques autres Japonais ensuite.

Mais je répondais plus loin, justement, que la notion de cher est totalement subjective.
Acheter une bagnole à 200 000€ pour Jeff Bezos, c’est une paille.
Acheter une bagnole à 35 000€ pour un smicard, c’est cher.
Donc on ne peut pas conclure qu’une marque comme Audi ou Tesla vont être d’avantage sujet au biais de rationalisation puisqu’on peut aussi imaginer que les clients Audi ont plus de moyens, donc que l’achat de leur voiture représente un effort moins important que le smicard et Dacia.
Sans aucune donnée fiable et mesurable, il faut partir du principe que le biais de rationalisation est identique quelle que soit la marque.

Par contre, le biais lié au charisme du patron, celui là il n’est pas le même dans toutes les marques.

Et quand on voit le gouffre entre le taux de satisfaction client et la fiabilité, ça montre bien qu’il y a de sacré biais qui interviennent… À moins que la faible fiabilité soit un critère de satisfaction, mais ça serait quelque peu surprenant quand même…

Sans compter, que Elon Musk divise beaucoup, dans les clients il y a forcément ceux qui l’encense, mais aussi des neutres voir même des antis Musk mais qui aime la voiture en question.

attention, il ya beaucoup plus de voitures à 100k€ que de jeff bezos.
patron moi même, je vois quelques confrères investir lourd dans des véhicules qui trouvent en fait réellement très chers, ils peuvent, donc ils font, mais ils rationnalisent « à fond » c’est palpable, leur épouse ne sait pas forcément ce qu’ils auraient pu offrir à leur foyer à la place du joujou - et ils n’en sont pas à considérer que les énormes décotes subies sur ces véhicules sont négligeables pour leur train de vie, ils ne peuvent s’en offrir plus que quelques unes dans leur vie.

Pour moi le propriétaire de Dacia qui rationalise autant n’est pas majoritaire, si Dacia lance un mouvement en ce moment même « proud of my dacia »… c’est bien qu’on en est pas « fier » et que c’est un achat raison, et un achat raisonnable n’a pas besoin d’être rationnalisé à posteriori.

La rationnalisation intervient surtout sur l’achat passion ou sur le produit « à service équivalent voir moins bien mais plus cher », c’est donc très lié avec le produit premium. (voir définition)

En fait, depuis le début, je ne donne des contres exemples que pour le sport et pour justifier le fait qu’on peut expliquer différemment, mais je reprends texto ce que j’ai écrit :
« Sans aucune donnée fiable et mesurable, il faut partir du principe que le biais de rationalisation est identique quelle que soit la marque. »
Donc vos vérités sont aussi vraies que les miennes. Vous avez raison avec vos explications, j’ai raison avec les mienne puisque de toute façon, on n’a aucune étude valable pour justifier que le biais est plus prégnant chez une marque ou chez une autre.

Mais justement, on en a des données : l’énorme écart entre taux de satisfaction et les données de fiabilité ou encore les données de qualité de finition résultant des tests par des professionnels…

Ben non, les données de fiabilité sont un pauvre sondage sur un site où un album spotify dont le titre ne s’affiche pas est mis au même niveau qu’un joint de culasse qui pète…

Ah ben oui, bien sûr. Quand on n’est pas satisfait des données, on attaque la méthodologie… Dommage que tu ne te rends pas compte que la méthodologie de l’indice de satisfaction est encore moins fiable, puisque ce n’est même pas un sondage (contrairement à l’indice de fiabilité), mais simplement le résultat de la collecte d’avis que des clients (même pas forcément vérifiés…) ont publié sur quelques sites Internet…

Et d’ailleurs, qu’est ce qui te permet d’affirmer que l’UFC Que Choisir met au même niveau un bug d’affichage de Spotify et une rupture de joint de culasse ?

Ah je pense qu’on ne parle juste pas de la même source…
J’aurais effectivement plus confiance dans une étude réalisée par l’UFC que par celle dont je ne me souvient plus trop mais dont il était question il y a quelques semaines.