Forum Clubic

Commentaires : Pour Tim Cook, ouvrir iOS à d'autres magasins d'applications aurait des conséquences désastreuses

Auditionné vendredi dernier dans le cadre du procès opposant Apple à Epic, Tim Cook a pu s’exprimer quant à sa vision de l’éventuelle ouverture de l’écosystème iOS à d’autres magasins d’applications.

2 J'aime

Ne pas connaitre les bénéfices division par division… LOL.
Il prend vraiment les gens pour des cons.

Il ne veut pas que iOS ressemble à macOS… pourtant il n’y a pas tous les problèmes qu’il annonce!

La seule défense d’Apple, c’est « on veut conserver nos bénéfices, merci, c’est pour le bien des utilisateurs »

15 J'aime

Attention Clubic, la fin du titre de l’article n’est pas passée, il manque: « pour leur porte-monnaie ». :wink:

9 J'aime

Pour motiver son propos, le chef d’entreprise avance qu’il n’est pas sain pour les utilisateurs d’entrer leurs informations bancaires dans différentes applications (ou magasins d’applications), dans la mesure où il n’est pas sûr de la fiabilité de leur protocole.

Mouais, du coup il faut retirer Safari d’iOS pour éviter à l’utilisateur d’entrer son numéro de carte sur des sites pas fiables.
Je ne serais pas étonné qu’un jour on en arrive là : tout achat en ligne doit se faire via une appli venant du Store, et uniquement via Apple Pay.

Sony ou MS font pareil… Bizarre, là y’a personne qui critique.

2 J'aime

Petite diffamation envers tous les prestataires de solutions de paiement, prétention hallucinante à considérer que Google n’est pas un concurrent (surtout dans un procès sur le sujet des stores d’application),

Mensonge éhonté sur le fait qu’aucun pilotage n’est fait « division par division », ce qu’aucune entreprise de cette taille ne peut se permettre de faire (pour piloter les ressources notamment). Pire, sur l’AppStore l’intégralité des développeurs disposent eux-même d’un outil KPI, j’ai du mal à croire qu’il n’en soit pas de même en face.

De fait, on peut se parler aussi du faux amateurisme de la boite à la plus grosse valorisation boursière qui se présente à un procès de plusieurs semaines dédié à l’AppStore et qui débarquerait les mains dans les poches sans avoir spécialement préparé « parce qu’on sait pas trop pourquoi on est là alors qu’on a rien fait », mais qui s’avère capable de dire combien gagne chaque développeur (quand l’argument va dans son sens ?).

Surréaliste.

5 J'aime

ouai ton salaire baisserait… un drame !

1 J'aime

pour sony y a une action en cours (a minima)… donc ca bouge… faut se renseigner un minimum avant de poster.

Ca passera pas, un fabricant d’hardware à le droit de faire ce qu’il veut dessus.

1 J'aime

On ne change pas une recette qui fonctionne et Tim Cook n’a absolument aucun intérêt à prendre une autre position, d’autant plus qu’à mon avis on ne le laisserait pas faire autrement. Pour moi sujet à polémique sur lequel au bout du compte il n’y a pas grand chose à dire à part que Apple est entre de bonnes mains avec Tim Cook selon mon point de vue.

2 J'aime

Je vois rien de choquant. Quand tu prends un iphone, tu le sais AVANT.

4 J'aime

Peut-être parce qu’il y a bien moins de Playstations et de XBox en circulation que d’appareils sous iOS ? La rançon du succès, quoi…
Ou alors MS et Sony se gavent moins au passage, laissant plus d’argent dans la poche des éditeurs. Va savoir…

Quand on est pris la main dans le sac, 3 règles : on nie, on nie, on nie !

1 J'aime

Ce serait bien d’avoir un sondage auprès des utilisateurs effectivement (ceux qui on un iPhone, pas ceux qui ont un Android, sinon c’est couru d’avance). Ce sont les principaux intéressés, et je doute qu’ils aient le même avis que les développeurs.

L’avis des utilisateurs d’iPhone n’est pas vraiment pertinent ici, il s’agit de savoir si Apple respecte la loi ou non (en l’occurence sur la concurrence). Ce ne sera pas facile vu l’opacité qu’Apple met un point d’honneur à maintenir, cela pourrait jouer contre eux au final…

C’est donc à la justice de trancher, pas à un sondage.

PS : je précise que j’ai 1 iPhone (et 1 Android)…

3 J'aime

Je suis d’accord que c’est une déclaration assez surréaliste de la part de Tim Cook. Ou plutôt, comme tu le dis, c’est en effet un mensonge éhonté.
Il ne fait absolument aucun doute que Tim Cook connaît parfaitement la rentabilité de l’App Store, probablement au jour le jour et avec la possibilité de faire des découpages par marchés, catégories d’utilisateurs, types d’applications, etc.

L’autre déclaration assez hallucinante est celle qui se résume à :
« Sans notre monopole sur l’App Store on gagnerait moins d’argent, ce qui nous chagrinerait beaucoup ! »
En gros Tim Cook confirme qu’Apple abuse de sa position dominante pour augmenter ses propres profits au détriments de ses concurrents tels que Spotify, Netflix, Tile, etc. Je ne serais pas surpris que cela soit utilisé contre Apple dans les enquêtes actuelles diligentées par plusieurs autorités en charge de veiller aux activités anti-concurrentielles des entreprises à traver le monde.

Ou alors la comparaison ne tient pas, vu que ni Microsoft ni Sony n’impose un canal de distribution unique pour les jeux sur leurs consoles. Même sur la dernière génération en date il est possible de prendre un modèle équipé d’un lecteur optique.
Quand bien même ça serait le cas, le souci n’est pas la position dominante, mais l’abus de celle-ci. Quand la Pomme lance Apple Music, un service quasiment identique en tous points à Spotify, qu’elle fait en sorte qu’un écran proposant un abonnement à ce service apparaissent à tous les utilisateurs écoutant de la musique sur leur appareil, qu’elle peut unilatéralement empêcher Spotify d’utiliser des APIs d’iOS, de bien fonctionner sur certains appareils (par exemple l’Apple Watch), de proposer de nouvelles versions de son application, etc., il est difficile ne ne pas y voir un abus de position dominante. Que pourront faire Sony et Microsoft ? Refuser un jeu sur leur boutique en ligne car il se pose en concurrent d’un autre jeu développé en interne ? J’ai du mal à concevoir que cela arrivera, mais si c’est le cas j’espère bien qu’ils seront poursuivis en justice.

6 J'aime

« Pour Tim Cook, ouvrir iOS à d’autres magasins d’applications aurait des conséquences désastreuses pour Apple »
Voilà j ai fini sa phrase , ne me remerciez pas.

3 J'aime

Ils ont la concurrence des commerces physique, Sony est en procès pour sa console en version digital. Donc aucun rapport avec Apple qui lui a un monopole sur son écosystème.

1 J'aime

Même dans ma société qui est très loin d’avoir la taille d’Apple, ils ont mis au point un système permettant de calculer la rentabilité de chaque unité en interne.
Alors vouloir faire croire qu’il ne connaît que la rentabilité globale d’Apple c’est vraiment prendre son interlocuteur pour un débile.
A partir du moment ou ils sont prêt à aller aussi loin dans le mensonge sur un sujet cela permet de remettre en cause tout le reste qui doit aussi être un tissu de mensonge.

7 J'aime

Mais quel foutage de gueule.

4 J'aime