Forum Clubic

Commentaires : Pollution lumineuse : SpaceX cherche à réduire la luminosité de ses satellites Starlink

Alors que l’entreprise d’Elon Musk poursuit le déploiement progressif de sa constellation de satellites Starlink, SpaceX affirme vouloir rendre ses engins moins visibles dans le ciel. Pour cela, la société munirait ses appareils de « pare-soleil », qui diminueraient sensiblement leur luminosité.

Réduire la luminosité réflective ne sert à rien, les télescopes des astronomes sont tellement sensibles que même en réduisant de 95% la réflexion ce serait encore trop.
Le vrai problème c’est clairement le nombre de sat.
Mais tant qu’aucune réglementation internationale ne sera faite, on aura ce type d’industriel sans scrupule et assoiffé par les bénéfices qui pollueront.

4 J'aime

En même temps, ce projet peut permettre de donner accès a internet a des millions de gens.

2 J'aime

Lesquels ? ceux en Somalie qui se demandent ce qu’ils vont manger aujourd’hui ? ceux en Birmanie qui se demandent s’ils ne seront pas arrêté par la geinte militaire ? ceux en Malaisie qui bossent 16h par jour ? ceux dans les iles du pacifique qui veulent rester tranquille ? ceux qui vivent dans les bidons ville de Rio ?
Bref les 1/3 de la population mondiale qui se demande comment ils vont finir la semaine ? ces gens qui se préoccupent plus de leur problème d’argent, de faim, de logement salubre et de liberté ?

9 J'aime

Ce qui serait amusant c’est qu’une vingtaine de sociétés demande à faire pareil. Et qu’après le soucis que ça posera, SpaceX soit forcé de mutualiser les ressources de ses satellites aux autres dans un soucis de concurrence loyale.

1 J'aime

Exactement.
Tout ce que je vois là, c’est qu’on nous les brise pour faire un max d’efforts pour le recyclage, l’écologie etc… mais qu’en fait, un gars décide de polluer le ciel à sa guise et personne ne dit rien. C’est une honte.

5 J'aime

Surtout que son but ce n’est pas de donner l’accès à internet aux maximum de gens par pure bonté d’âme mais pour gagner de nouveaux clients…

2 J'aime

surtout que le cout de l’antenne+box couterait environ 1000$ d’après des sources expertes et que l’abonnement mensuelle serait dans les 80$. Autant dire que ce ne sera pas donné à tout le monde, seuls les pays industrialisés pourront se permettre ces frais, sauf que ceux là ils ont déja l’ADSL (qui suffit à bon nombres d’utilisateurs lambda), la Fibre (en forte expansion) ou la couverture 4G/5G pour les voyageurs.
Bref ce marché par sat reste très flous et incertain. Je doute qu’il ait plus de succès que le marché actuel de l’Internet par satellite qui n’a jamais connu de succès.

3 J'aime

@RaoulTropCool
il y a des sociétés qui ont des projets similaires et balancer des tétra-ch**s de satellites dans notre beau ciel nocturne. Pour ne citer que : OneWeb, Amazon, Facebook.
Et rien de garantit que des Chinois, Indiens, Russes etc ne vont pas le faire aussi.

1 J'aime

Oneweb c’est tombé à l’eau, à moins d’un miracle avec un repreneur.
Amazon et Facebook pour le moment ça reste encore de simples projets, rien de vraiment concret, je pense qu’ils vont attendre de voir ce que donnera Starlink.
Pour les chinois et russes, oui ils seront surement tenté un jour car ce sont des grands pays où l’installation d’un large réseau est complexe. Nul doute que si on laisse faire Musk les autres vont suivre et ça va devenir une horreur, fini les soirs à contempler les étoiles, ce sera un festival de satellites en mouvement dans le ciel. Quelle horreur … Tout ca pour proposer le Très Haut Débit au bédouin dans le désert …

1 J'aime

Lesquels ? ceux en Somalie qui se demandent ce qu’ils vont manger aujourd’hui ? ceux en Birmanie qui se demandent s’ils ne seront pas arrêté par la geinte militaire ? ceux en Malaisie qui bossent 16h par jour ? ceux dans les iles du pacifique qui veulent rester tranquille ? ceux qui vivent dans les bidons ville de Rio ?

Mais qui peut vraiment affirmer que ce système ne leur profitera pas un jour ?

Rappelons que rien qu’en France, il y a beaucoup de gens qui sont encore très mal desservi en matière d’internet.

Cela peut être des gens qui habitent des communes rurales tout autant que des personnes précaires qui habitent dans leur véhicule.

Bref, des possibilités supplémentaires ne feront pas de mal.

Bref les 1/3 de la population mondiale qui se demande comment ils vont finir la semaine ? ces gens qui se préoccupent plus de leur problème d’argent, de faim, de logement salubre et de liberté ?

Peut t’on pour autant affirmer qu’internet ne peut rien leur apporter ?

Les ONG qui veulent équiper des écoles dans ces pays vous diront qu’il n’est pas inutile d’avoir des possibilités de connection.

Et dans ces pays, il existe aussi des entreprises qui ont besoin du web pour travailler, voir développer de nouvelles activités.

surtout que le cout de l’antenne+box couterait environ 1000$ d’après des sources expertes et que l’abonnement mensuelle serait dans les 80$. Autant dire que ce ne sera pas donné à tout le monde, seuls les pays industrialisés pourront se permettre ces frais,

Non, car même dans les pays industrialisés, il y a déjà des offres satellites moins chères. Et un kit satellite vaut déjà bien moins cher que ce que vous indiquez.

Et cela peut vous étonner, mais il y a des bidonvilles ou l’on trouve des paraboles.

Tout ca pour proposer le Très Haut Débit au bédouin dans le désert …

Aujourd’hui, une grande partie de l’activité économique se concentre dans les villes, ce qui est un énorme problème. Disposer de moyens de communication performants partout est une des
clé du problème.

Internet est également une clé de l’accès généralisé à la culture. Rappelons nous que la restriction d’accès à la culture est encore dans beaucoup de pays un moyen puissant de contrôle des classes les plus basses de la population.

2 J'aime

Exactement.
Tout ce que je vois là, c’est qu’on nous les brise pour faire un max d’efforts pour le recyclage, l’écologie etc… mais qu’en fait, un gars décide de polluer le ciel à sa guise et personne ne dit rien. C’est une honte.

Mais il ne faut pas oublier que l’internet est aussi un vecteur d’écologie potentielle.

Demandons nous combien de gens se déplacent tous les jours sur cette terre pour un travail qu’ils pourraient assurer depuis chez eux.

Mais pour cela, encore faut t’il qu’on puisse avoir une bonne couverture internet partout. Et cela implique aussi des possibilités diverses pour se replier en cas d’avarie d’un câble, d’une ligne ou d’un système.

@RaoulTropCool

Ce qui serait amusant c’est qu’une vingtaine de sociétés demande à faire pareil. Et qu’après le soucis que ça posera, SpaceX soit forcé de mutualiser les ressources de ses satellites aux autres dans un soucis de concurrence loyale.

Vous touchez du doigt le vrai problème.
Il est évident qu’on ne pourra pas laisser une pléthore de société mettre en orbite des dizaine de milliers d’objets. Donc il est évident que de tels réseaux doivent être mutualisés par l’ensemble de l’humanité. Une société ne doit pas privatiser le ciel à elle seule.

1 J'aime

Les clients premium de Starlink, ceux qui paieront très cher pour utiliser le système, sont les grandes institutions financières. Quand les satellites seront équipés de liens de communication intra-constellation (entre satellites avoisinants par laser), les gains en latence par rapport à la fibre optique entre l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie pourront atteindre 20 à 30%.
'faut pas croire Musk quand il dit que Starlink, c’est pour les pauvres. À terme, c’est essentiellement pour les très riches. Le couplet sur les pauvres, c’est juste une campagne de relations publiques.

1 J'aime

Oui c’est vrai internet est source d’accès a la culture mais l’espace est aussi source de connaissances pour les astronomes, source de service pour les entreprises exploitants les services rendus possible par les autres satellites …bref ces satellites sont mis en place par une société privée dont le dirigeant n’est pas philanthrope. A t’on donc le droit de privatiser l’espace ? A qui vont réellement profiter ces satellites ? A t’on le droit de polluer autant la proche banlieue terrestre ? Bientôt il ne sera même plus possible d’envoyer une fusée en orbite sans prendre un débris …:thinking::thinking: Et je ne parle même pas des astronomes qui doivent être ravi…
Il existe d’autres solutions réseau qui pourrait pallier a ces satellites…:flushed:

1 J'aime

Loin d’être expert en la matière j’avais lu que l’objectif principal était de gagner en temps de latence pour le trading. Qu’en posant de nouveaux câbles sous marins et en gagnant quelques millisecondes ce sont par la suite des milliards de dollars (ou autres) de gagné sur le plus long terme.

Si je me réfère à cette vidéo vite fait retrouvée par une rapide recherche, le réseau satellite améliorerait encore cette vitesse et par conséquent… $$$$

Personne ici pour le moment n’a évoqué ce motif.
Donc, c’est des conneries ou ça pourrait être un voire LE principal motif de cette constellation ?

Le doute m’habite car je crois volontiers qu’en ce bas monde les bénéfices priment encore sur la bonté.

Si quelqu’un maîtrise le sujet je suis curieux. Merci

[EDIT, ah si entre temps, deux commentaires plus haut le sujet est évoqué]

5 J'aime

Il faut le voir du point de vue nord-américain : l’accès à Internet en dehors des grandes villes est coûteux et pas toujours très rapide. Ça représente une faible proportion de la population, mais si il arrive à faire payer 80$/mois ne serait-ce qu’à 600000 foyers (soit 0,2% de la population des États-Unis), ça fait tout de même presque 50 millions par mois, soit 600 millions par an, et ce, juste pour les États-Unis. Si il peut tripler ce chiffre au niveau mondial, on arrive à pas loin de 2 milliards de revenus par an.
Et d’après les caractéristiques techniques estimées d’une connexion Starlink, ce sera largement mieux et moins cher que ce qui est disponible dans les zones rurales au Canada ou aux États-Unis.

2 J'aime

Voilà, très bonne vidéo sur le sujet. On notera que pour le moment, il n’y a pas de liaison intra-constellation. Dans les premiers temps, le signal ira de l’utilisatrice au satellite le plus proche, puis du satellite à une station de base au sol qui sera reliée à Internet.
Comme il faut que le même satellite ait une ligne directe à la fois avec l’utilisatrice et une station de base, la zone de couverture est limitée.
Si je me rappelle bien, il faudra être à moins de 1000 km d’une station de base pour que ça marche. Ça semble beaucoup vu d’Europe, mais le Canada et les États-Unis, c’est grand.

Bah ils pourront commander de la bouffe sur Amazon ;). Non clairement, les oubliés de ce monde ne sont pas la cible de ce projet, ils n’y auront pas accès pour des raisons de coût. Ca donnera juste encore plus de contrôle par les US d’internet, avec une portée mondiale. C’est pour ça qu’il a eu toute ses autorisations et la bienveillance de l’administration US, ils auront leur backdoor toute prête. Et les moyens de couper à tout moment pour quiconque n’est pas gentil, une moyen de pression et d’espionnage économique et politique. Musk veut que les gens sortent de la matrice, mais c’est pour mieux aller dans la sienne, juste changer de prison en somme.

1 J'aime

Donc en gros, ils n’avaient même pas évoqué cette problématique dès le départ ? …

1 J'aime

bref ces satellites sont mis en place par une société privée dont le dirigeant n’est pas philanthrope. A t’on donc le droit de privatiser l’espace ? A qui vont réellement profiter ces satellites ?

Il faut reconnaître que ces questions ont du sens.

Peut être devrait t’on conditionner le droit de les lancer à une évaluation d’utilité publique et à des conditions, par exemple de prix et d’accessibilité pour tous les pays.

Après tout, ces satellites vont survoler de nombreux pays.

Quand à critiquer l’initiative privée, il faut aussi se demander combien de temps il aurait fallu a une administration pour lancer un tel projet.

mais l’espace est aussi source de connaissances pour les astronomes

Bien entendu, mais après, c’est une question d’utilités qui s’opposent.
Cela fait quand même des siècles que les astronomes observent le ciel. Qu’est ce qu’on y apprends encore de si fondamental, sachant que les télescopes les plus performants sont aujourd’hui sur des satellites.
On pourrait lancer quelques satellites téléscope de plus s’il le faut.

A t’on le droit de polluer autant la proche banlieue terrestre ? Bientôt il ne sera même plus possible d’envoyer une fusée en orbite sans prendre un débris …

Logiquement, sur ces orbites basses, les débris retomberont assez rapidement.

Et même si ces satellites seront nombreux, les risques de collision resteront très faibles.

Il existe d’autres solutions réseau qui pourrait pallier a ces satellites…

Oui et non.

Dans des pays relativement denses et riches il est possible d’avoir une infrastructure relativement dense pour transmettre les données.
Mais ce n’est pas le cas partout. Tout le monde ne pourra pas se payer ça.
Et même dans les pays les plus riches, en regardant de plus près, il y a beaucoup d’exclus de la technologie dans les zones rurales.
Il faut savoir que tout le monde en France n’est pas relié à l’eau courante, ni même au réseau électrique. Et je ne parle pas d’écolo qui le font par choix.
Ne vous faites pas d’illusions, avant que toutes les maisons isolées soient cablées, il se passera très, très, très longtemps.

Mais il y a également un autre problème dont il faut tenir compte qui est la vulnérabilité de ces réseaux terrestres à des actes de sabotage. Les satellites peuvent fournir une redondance très intéressante pour sécuriser l’accès à internet.

1 J'aime