Forum Clubic

Commentaires : Paris envisagerait de brider les trottinettes électriques en libre service à 10 km/h (page 3)

Qu’est ce que je disais?
Vu les réactions « réactionnaires », j’ai l’impression d’avoir trollé… Ce n’est pourtant vraiment pas ce que je cherchais.
Chacun sa façon de penser

Oui j’entends bien, mais en toute objectivité… soit on veut protéger les piétons et on supprime les zones de rencontre (par chez moi elles ne s’étendent que rarement sur plus de 100m). Soit on garde la règlementation actuelle et les vélos/trottinettes sont autorisés à y circuler à pleine vitesse.

Pourquoi toujours voir les choses en binaires ?

Ne peut-on pas à la fois protéger les piétons et laisser aux vélos et trottinettes la possibilité de couper à travers une zone piétonne à condition d’y rouler à vitesse raisonnable ? C’est la règle actuelle, elle me semble quand même plutôt raisonnable, en mettant bien en balance d’un côté la protection des piétons, de l’autre le fait de faciliter la vie aux cyclistes et trottinettistes.

Couper à travers une zone piétonne, même à 6 km/h, ça peut quand même être bien plus rapide que la contourner à 25 km/h (et moins dangereux quand ce contournement implique d’emprunter des voies de circulation automobile), tout en étant beaucoup plus agréable que de mettre pied à terre et pousser (pousser un vélo, c’est vraiment inconfortable je trouve, surtout s’il est un peu chargé).

Tout à fait, en zone piétonne on oblige les vélos à être tenus à la main, sans pédaler dessus. Pourquoi il y en a toujours quelques uns pour contrarier ça … :roll_eyes:

Ah non, justement, en zone piétonne ils ont le droit de rouler, mais au pas (soit approximativement 6 km/h d’après la jurisprudence), sauf mention contraire. C’est sur trottoir qu’ils sont obligé de mettre pied à terre.

R431-9 du code de la route : « Les conducteurs de cycles peuvent circuler sur les aires piétonnes dans les deux sens, sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police, à la condition de conserver l’allure du pas et de ne pas occasionner de gêne aux piétons. »

C’est justement cette position intermédiaire entre le pied à terre et la circulation sans limite que je trouve plutôt équilibrée, ça sécurise bien les piétons, tout en évitant aux cyclistes de devoir contourner les zones piétonnes.