Forum Clubic

Commentaires : Obi-Wan Kenobi : Disney+ montre le casting de sa série juste avant le lancement de la production

La production de la série Obi-Wan Kenobi va bientôt débuter. Pour fêter ça, Disney vient de dévoiler le casting principal de son show qui se déroulera 10 ans après les événements du film Star Wars: Revenge of the Sith.

Ce qui est désolant, c’est que cette génération vas vivre dans le passé, tant que c’est le fric qui prime, malheureux tous ça, aucun effort d’innovation de pensée que du copié-collé, mdr.

Il n’y a rien de mal à apprécier « le passé » qui ne signifie pas vivre dans la mélancolie et la nostalgie. Ici, pour les jeunes comme anciens, il s’agit d’explorer un personnage emblématique dans une période peu documentée (officiellement). Il ne s’agit pas d’un « soft » reboot comme l’était Star Wars VII.

Le Mandalorian offrait une histoire qui ne bouleversait pas l’univers, mais rattaché les morceaux, introduisaient de nouvelles possibilités (personnages, planètes, cultures, histoires, etc.) tout en créant une continuité dans l’univers SW. En quoi cette nouvelle série serait-elle différente? Et en quoi cette série empêcherait de créer de nouveaux arcs narratifs et historiques dans l’immense univers Star Wars ?

Mais j’ai l’impression que votre commentaire est davantage orienté sur sujet plus global que sur la série Disney en question. Me tromperai-je ?

4 J'aime

Et bien il faut revenir dans le passé pour découvrir des secrets inavoués,
comme par exemple qu’Obi-Wan serait le vraie père de Luc et Leya, et ainsi voir star Wars sous un meilleur angle ?

J’espère qu’ils ne prévoient pas un nouvel affrontement entre Kenobi et Vader car dans l’histoire officielle il n’y en a pas d’autre que celui se déroulant sur l’étoile de la mort…

Disney à embrassé des changements profonds de l’univers Star Wars dans épisode 8, mais le fandom toxique des fans turbo-débiles les ont fait plier, d’où retro-pédalage dans épisode 9. C’est d’ailleurs la seule vraie « faute » de Disney, qui ne fait plus que du fan service à outrance, comme dans Madalorian.
Triste

1 J'aime

Le rétropédalage de l’épisode 9 était prévus depuis le début, c’est d’ailleurs là toute la force des studios, de connaitre LE spectateur plus qu’il se connait lui même.

perso , je ne suis pas ultra fan de star wars mais je dois dire que les épisodes 7,8 et 9 m’ont juste dégouté de la licence !
du copier/coller à outrance (ok un peu moins dans le 08 mais bon là aussi , vu qu’il y a des arcs narratifs qui servent à rien , voilà quoi )
du coup , pour en revenir à cette série pourquoi pas mais je crains le pire (malgré le fait qu’on aura de bons acteurs visiblement) , s’ils font encore revenir Dark Maul , je dis non (il est mort à la fin de l’épisode 1 , point) , marre de toujours faire revenir à la vie des persos morts et entérés.

Pardon mais quand tu vois le massacre de la licence avec les « épisodes » 7, 8, 9 je dis vive le passé !

A la base Star wars est un vrai space opéra : des batailles épiques mais aussi du tragique, des luttes de pouvoir. Et on a perdu tout ça, c’est devenu une purée puante 100% marketing sans aucune cohérence.

The Mandalorian fut une bonne surprise, rogue one aussi. On peut espérer aussi pour Obi-wan, Ewan Mac Gregor étant déjà un excellent acteur.

4 J'aime

Ces entreprises qui veulent gagner de l’argent c’est dingue quand on y pense …
Bref le cinéma, la tv c’est une industrie. Suis loin d’être un fan mais j’ai apprécié mandalorian donc je regarderai aussi.

En effet, je parle de tout le monde de l’art audio-visuel qui a pris un virage pour satisfaire les actionnaires, ce qui résulte a un effondrement total de la qualité au dépits de la quantité, ils jouent maintenant sur l’effet pub et les premiers pigeons ou bien les nostalgiques.

Vous parlez tous des épisodes 7, 8 & 9, mais depuis quand inclut-on des films amateurs à une saga? Star Wars au cinéma, c’est 6 films + Rogue One.

3 J'aime

@fox-idcom
Je comprends ton sentiment vu les films de la dernière trilogie qui m’ont déçus aussi.
Maintenant pour l’instant les séries (en commençant par SW clone wars, SW Rebels puis The Mandalorian), on semble suivre cette voie ouverte par les séries et je trouve çà dix fois mieux que la dernière trilogie. Deborah Chow a aussi participé à The Mandalorian et d’autres excellentes séries donc à voir ce qu’elle va nous sortir mais je m’attends à quelque chose de bien perso. Pour Dark Maul, on connaît le sort final du personnage dans SW rebels et il y a donc peu de chances qu’on le revoit dans la série. Après sachant qu’il y a Vador et Obiwan cela devrait tourner davantage autour de ces deux là.

Partiellement d’accord avec ce constat. Disney n’avait apparemment pas (dès le départ) une vraie ligne directrice et un fil rouge pour le développement de l’histoire et des personnages.

Ainsi SW 8 n’avait en finalité rien de novateur. Le réalisateur n’a pas apporté de changements profonds. Il a ouvert une porte sur un « autre vrai/grand méchant » dernière Snoke, mais c’est tout. Le reste c’est du déjà vu : une course-poursuite, des vaisseaux disproportionnés, des « adversaires » pas franchement très bons, un arc narratif pour Finn qui ne sert à rien (mais c’est agréable à suivre malgré tout), une disparition de Luke à la Obi-Wan, etc.

SW 9 en a pâtit. Certes, il y avait l’incompréhension de fans, mais c’est surtout la difficuté pour Disney a recollé les morceaux entre le 7 et 8 en un seul film. Comment prendre le temps d’expliquer le retrait ou la disparition de personnages, le réalignement des liens entre eux, ou encore prendre le temps de développer un « véritable ennemi » caché.

Le 9 aurait pu finir sur une bataille gagnée redonnant espoir aux Rebelles / l’Alliance, mais avec une menace bien plus profonde qui « tirait les ficelles » et ayant permis de financer / reconstruire le Nouvel Ordre. Celui-ci - avec la fin de Snoke et prise de pouvoir Kylo - aurait pu devenir suffisamment puissant pour se rebeller, créant ainsi une voie à un conflit entre 3 factions. Par exemple :

  • L’Empire cachée Sith (ou autre chose) : une menace lointaine qui se rapproche, et qui a commencé son réseau d’influence, manipulation et conflits géopolitiques. Le but étant d’affaiblir la Galaxie avant une invasion.
  • Le Nouvel Ordre avec Kylo Ren comme Supreme Leader. Rey aurait pu succomber et devenir son Apprenti Sith. Son but étant de créer un empire fort (et totalitaire) pour protéger la galaxie.
  • La Nouvelle République. Finn aurait pu recevoir des bribes de formation Jedi de la part de Leïla. Ainsi 2 Jedi formés par 2 Skywalkers. Et ensuite Finn devenir le nouveau représentant de l’Ordre Jedi pour reconstruire une école Jedi (pas seul bien sûr), en conservant au besoin le trio amoureux entre Finn, Rey et Kilo.

Ce scénario général ressemble un peu à celui avec Thrawn (univers étendu) ou de Revan (univers étendu).

Il aurait été plus intéressant de voir le groupe de départ se briser à travers les films pour donner une plus grande profondeur générale.

Quand j’ai vu SW, j’avais 13 ans (faites les comptes). J’ai trouvé que c’était un film pour enfant.

Perso, moi qui ai vu la première trilogie "day one’ au cinéma, je n’ai apprécié ces dernières années que Rogue One et Mandalorian.
Les épisodes 7 8 9 sont juste une grosse blague (de mauvais gout) que j’ai difficilement réussi à regarder en entier (mélange d’ennui et d’agacement)

1 J'aime

WTF? Troll? Ou fatigue?

Ça va être chaud pour Christensen, il me semblait qu’il avait été a un moment plus ou moins au fond du trou, j’espère que le retour se fera dans encombre !

Comme … l’Energie, l’hôtellerie, le pharmaceutique, le high-tech, l’agroalimentaire, la distribution, les fringues, la musique, etc. Etc. Etc.

Bref vive le capitalisme

Ceci dit Hollywood a toujours fonctionné comme ça.

Le cinéma Français ne parle que de ses réalisateurs et le producteur est prié de s’effacer devant l’artiste (l’argent c’est vulgaire ma brave dame)

L’Amerique est pragmatique.
Tu payes donc tu donnes tes ordres !
C’est pas pour rien que Les génériques des films US donne la place la plus importante aux producteurs et ça depuis des décennies.

Et comme dans tout il y’a des producteurs assez géniaux qui ont le nez pour dénicher la perle. Et les Asset managers des fonds de pension, tout droit sortie des écoles de commerce biberonné au tableur Excel.

Devinez qui fou le plus la m3rde ?

Par contre c’est fou Ewan McGregor t’as l’impression qu’il vieillit au ralenti oO