Commentaires : Netflix : une fuite visant Squid Game montre comment la plateforme évalue ses contenus

Avec un budget de 21,4 millions de dollars et une « valeur d’impact » de 891,1 millions de dollars (pour le moment), la série Squid Game aurait une efficacité jugée par Netflix de 41,7. C’est en tout cas ce qui ressortirait de documents récupérés par Bloomberg
.

De bons chiffres, mais qu’en est il de ce que cette série représente? Une glorification de la violence.

3 « J'aime »

Bonjour,

Ne commençons pas à glisser sur des hors-sujets abracadabrantesques s’il vous plait (sinon reprenons le cinéma depuis le début de l’invention du cinéma, l’arrivée du train en gare de la ciotta, qui glorifie les voyages et c’est HONTEUX).

Et bonne journée,

Ludo

10 « J'aime »

Y’a Disney+ sinon

6 « J'aime »

Pour des adultes tu fais bien ce que tu veux, mais je laisserais pas des séries comme Squid Game dans les mains d’enfants de moins de 18 ans, en tant que parent responsable

1 « J'aime »

C’est interdit au -16, ça tombe bien. Encore un hors sujet @benben99 ; on peut recentrer SVP ?

1 « J'aime »

En même temps benben est pas du tout hors sujet. On parle de squid game dès le titre.
Ben il donne son avis… et cela peut être pertinent par rapport aux évaluations de contenu.

6 « J'aime »

As-tu regardé Squid Game ? Il n’y aucune glorification de la violence dans cette série.

Pour en revenir au sujet, le chiffre de 891,1 millions de dollars me semble totalement fantaisiste, et je ne serais pas étonné que ces « documents récupérés par Bloomberg » aient été diffusés volontairement par Netflix pour alimenter le bruit médiatique autour de cette série.

1 « J'aime »

Perso 5 mn de cette bouse et fini, alors leur impact je me demande comment ils le calcul
Netflix commence à être en manque d’inspiration pour mesurer des séries aussi fade et ça se vois dans le contenu.

Vu 3 épisodes à la suite. Bien captivant. Un peu « surjoué » à la façon asiatique, mais ça passe. Mais trop violent.
Bref, c’est un série comme Black Mirror, donc c’est bien pour le moment…
1,2,3,soleil…paf…

1 « J'aime »

La news parle de la popularité de la série… Je ne suis certainement pas le seul à penser que cette série est populaire pour les mauvaises raisons, comme son contenu violent un peu gratuit. Je pense au contraire que c’est dans le sujet de la news.

2 « J'aime »

Cette polémique autour de la violence de cette série me fait bien rire…

Ils ont pas regardé The Punisher ceux qui osent dire ça.

Et quant à la soit-disante « glorification » mais je roule par terre, vraiment le niveau 0 de l’analyse…

Heureusement qu’à l’époque de la sortie du Battle Royal originel y’avait pas internet et sa glorification de l’idiocratie…

2 « J'aime »

Battle Royale, c’était au moins original à son époque, dans le cinéma japonais. Par contre, c’était aussi pas mal tordu comme film. Je ne le metterais pas plus que Squid Game entre n’importe quelle main.

"De plus, 87 millions de personnes (soit 66%) auraient terminé le show dans les 23 jours suivant sa sortie. "
Métrique à double interprétation parce que perso j’aime bien regarder les séries dans la durée, ce qui les aident à me garder abonné.

Comment ils font le calcul ?
J’ai le regret de t’annoncer que dans ces 132 000 000 de comptes, tu ne comptes que pour… 1 ! Tu pensais représenter plus ?

Perso je compte pour zéro, j’ai pas Netflix.

Tu penses sérieusement que le problème c’est la série, et pas les parents qui ont laissé des gamins de moins de 10 ans regarder une série interdite aux moins de 16 ans ???

4 « J'aime »

Interdit aux moins de 16 ans, et donc regardés uniquement par eux ?

S’interroger sur le bien-fondé d’une série violente dont le succès est en partie dû au non respect de cette interdiction est logique, normal et sain. D’autant plus dans une news qui fait étalage des méthodes de calcul de Netflix pour évoquer la rentabilité de sa série, ce qui pourrait manifestement inspirer la production de davantage de contenu de ce type.

4 « J'aime »

Bien sûr que la série est violente. Mais dire que celle-ci est gratuit est complètement faux.
Il faut remettre le contexte entre les pauvres prêts à tout pour sortir de leur situation et les riches prêts à tout pour se divertir (comme au temps des gladiateurs).
La série est faite pour choquer de la situation et de se poser des questions sur les écarts sociaux.
Chacun prend l’information au degré qu’il veut.
Pourquoi ne parle t’on pas de la violence dans tous les Marvels, DC ? Est ce culturel ? Est ce que cela signifie que les « gentils » peuvent se permettre d’aller se faire justice face aux « méchants » ?

3 « J'aime »

En tant qu’adulte, on sait comment ça se passe. On a été les premiers à regarder du X à la télé/en cassette ou à se procurer un PlayBoy alors que l’on n’avait pas l’âge requis. C’est ça la découverte de la vie.

En même temps, c’est pas la faute de Netflix si les parents gèrent pas leurs gosses, en leur donnant les moyens de regarder tout et n’importe quoi sans aucune supervision…
Tu ne trouves pas ça ubuesque qu’un gosse en CM2 puisse regarder Netflix ?

De manière plus large, le débat « la violence dans les séries rend les enfants violents » me rappelle celui des années 90 / 2000, où en gros, si tu jouais à des jeux vidéos, tu allais finir par faire une fusillade de masse (je caricature à peine).
Le problème, c’est et ça a toujours été l’éducation que l’on offre à nos enfants. Réseaux sociaux, jeux vidéo, film / séries, pornographie, addiction (drogue, lootboxes, paris en ligne…), c’est toujours là que se trouve le coeur du sujet.

Pour en revenir à la question de l’évaluation des contenus, je ne crois pas du tout à l’analyse du ROI apporté par la série.
Qu’elle soit là où non n’aurait pas changé grand chose pour la majorité des abonnés, qui ont un compte depuis un certains temps.
Par contre, il est indéniable qu’elle a eu un succès important.

3 « J'aime »