Forum Clubic

Commentaires : Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots (page 3)

philosophes c est gratte papelard aussi
sujet du bac les philosophes ont ils un poil dans la main

Je suis d’accord sur le fait qu’une IA n’a pas d’opinion de préjugés etc. propre a elle même, Mais tes arguments sont parfois des contre sens : si une IA apprend ce n’est pas de manière sélective et réfléchis comme un humain cela la rend impartial mais aussi vulnérables comme la célèbre expérience de l’IA sur Twitter elle apprend de nous donc si nous faisons une erreur elle la fera aussi un exemple si l’IA avait existé pendant la guerre froide les américains lui aurai fait détesté les russe en lui donnant uniquement des arguments contre les russe et vice versa, une IA peut aussi mentir tu l’as dis toi même il y a le deep fake et si une IA est capable de corriger des fautes elle peut aussi bien en concevoir intentionnellement si programmé pour ou simplement en ayant acquis de mauvaise informations
il y a de nombreuses théories d’évolution sur la technologie de l’IA et elle sont loin d’être toute bonne par exemple une IA qui réfléchit comme toi pourrait ce dire que pour que l’homme atteignent la perfection il faut lui retirer son libre arbitre car c’est bien a cause de cela que l’on fait des erreurs
pour revenir un peu plus sur le sujet je pense que l’IA peut faire certains métiers mieux que l’homme mais il y a de nombreux métiers qu’elle ne peut pas encore faire et certains qu’elle ne devrait tout simplement même pas pouvoir faire parce que je n’ai même pas argumenté sur les émotions humaines qui ne peuvent pas être reproduite par une IA qui les considérerai comme illogique etc.

Il n’y a pas bien longtemps (deux semaines peut-être), je lisais un article de France Infos. Plus je lisais et plus il y avait de fautes !
Au bout d’un moment, j’ai stoppé ma lecture : ça ne me plaisait pas !
Je me suis pris par la main et j’ai contacté la boite, pour leur signaler, quelques fautes (pas toutes, il y en avait de trop !).
J’ai reçu, (une semaine plus tard), un mail, me disant que l’article, avait été corrigé.
Malheureusement, ce n’est pas possible partout…

C’est complètement anormal immoral et contre-productif .

Mais si nous remplaçons petit à petit les humains par des machines, dans tous les domaines, qui va consommer dans quelques années, voir peut être quelques siècles ?

Bienvenue dans la 4ème révolution industrielle !!!
Il me semble que l’une des solutions proposées pour parer à ce problème de consommation en cas de travail généralisé par robot/IA/algorithmes c’est un revenu de base universel (ce n’est pas la seule raison pour laquelle certains le réclament).

1 J'aime

On disait la même chose lorsqu’on a commencé à remplacer les humains par des machines dans le secteur agricole. Secteur qui représentait plus de 90% de l’emploi il y a bien longtemps, dans certaines régions.

Résultat, les gens ont fait autre chose: arts, services, commerce, etc. En plus du travail généré par toute cette mécanisation.

Vint ensuite l’arrivée des machines et automates dans l’industrie, à nouveau on a vu une chute de l’industrie dans l’emploi, mais une explosion de l’emploi dans le secteur des services.

Arrive maintenant l’automatisation, et ce qu’on voit, c’est un nouveau déplacement de l’emploi, mais cette fois de métiers pas/peu qualifiés vers de l’emploi qualifié, de la recherche, des services plus complexes, etc.

Nul doute qu’avec la vague d’IA, ce ne sera pas une perte d’emplois mais un nouveau shift vers des emplois différents, dont on n’a pas encore inventé la tâche pour l’instant.

Et si à un moment tout emploi est remplacé, il y a plein de scénarios possibles.
Au pire, en imaginant un futur sombre où les gens n’ont pas les moyens de consommer, ils ne vont pas juste se laisser mourir, donc soit le système s’effondre et repart (avec douleur) dans une autre direction, soit il change et une solution se met en place (marché noir, changement socio-économique, nouvelle façon de consommer, etc.).

1 J'aime

Un merveilleux métier… que peu de journaliste, au moins dans le domaine des sites dédiés à l’informatique ou jeux, ne prennent pas le temps de rendre merveilleux.
Entrer les copier-coller des dépêches, les titres accrocheurs sans contenus utile voir les articles remplis de point d’interrogation ou on ne sait moins à la fin qu’au début… A part le fait de payer des gens pour faire le travail d’un robot, beaucoup de « 'journalistes » sont loin d’être au niveau.
C’est simple si je veux du fond sur un sujet, je vais sur les forums dédiés qui me permettent de me faire ma propre opinion.

S’il est si facile de remplacer des « journalistes » par des Robots, on devrait se poser la question de la difficulté d’être journaliste. Si c’est, comme pour la majorité maintenant, de reprendre des textes sur Internet, écrit pas qui au juste? et de les rediffusé sur des sites x, y, z, et bien cela n’est pas surprenant.

Disons que je suis « vieux jeu » car pour moi un « vrai journaliste » ne peut pas être remplacé par une machine en 2020 A.D.
Mais pour faire en mots ce que les perroquets font en son, c’est-à-dire de répéter les mêmes choses (de la belle propagande) que d’autres (qui?) écrivent sur Internet, alors bien sûr les Robots font un meilleur travail et beaucoup plus rapidement.

Cela est bien triste mais nous n’avons rien vu encore. Certains se croient intouchables comme les médecins, avocats, etc., mais eux aussi seront remplacés par des Robots un jour.
Le temps ne cesse d’améliorer les Robots mais non les humains.

sujet majeur.
L’humain est soumis au conditionnement des média qui sera édité par une IA crées par une entreprise.
quand c’est gratuit, c’est nous le produit.