Commentaires : L'ouverture des Superchargeurs aux autres marques pourrait rapporter 25 milliards à Tesla

Je ne sais pas d’où sortent ces chiffre pour les stationnements, mais j’ai un énorme doute sur leur véracité. En Belgique, je pense qu’au contraire la majorité de véhicules dorment dans la rue et sur les voies publiques, et ça m’étonnerait que la situation soit à ce point différente en France. neutre

Dans le lotissement où vit ma belle-mère, elle est une des très rares à pouvoir rentrer sa voiture dans son garage, parce que c’est une Aygo et qu’à l’époque où les maisons ont été construites, beaucoup de voitures étaient plus petites qu’aujourd’hui et donc les garages ne sont pas très spacieux, une citadine n’y rentre pas.

Dans ma rue, il y a peut-être 10% des maisons qui ont un garage, les seuls qui en ont un sont ceux qui ont pu modifier pour le bâtir, ce qui n’est déjà pas possible pour tout le monde (dans mon cas perso, mon passage latéral fait 2 m de large, c’est trop juste pour en faire un garage).

1 « J'aime »

La belle utopie des prises dans les rues …
ça, c’est un point de vue bien rose, où tout se passe bien, des bons citoyens … sauf que la réalité du terrain est toute autre avec les dégradations volontaires, les fouteurs de merde habituels, les zonards, les manifestants extrêmes, etc…

1 « J'aime »

Tout à fait, sans même compter que l’implantation serait difficile dans beaucoup de rues.

Dans plusieurs villages aux alentours du mien, des distributeurs de tickets de stationnement payant ont fait leur apparition ces deux dernières années…beaucoup sont installés sur la voirie et entourés de rambardes (et du coup, ça fait des emplacements en moins) parce que les trottoirs sont trop étroits. paf

Bah dans le village de mes parents par exemple, c’est plutôt l’inverse, je dirai que 90% ont un garage, le plus souvent même double… Après, quand tu as une maison, tu as quand même aussi souvent un petit bout de terrain autour, donc même si tu n’as pas de garage, tu as une place pour garer ta voiture sur ton terrain. Et donc tu peux mettre une prise.

Sauf que quand tous ces gens là seront eux même utilisateurs de VE, ils se rendront compte que s’ils cassent, ils se pénalisent eux même hein… Puis quand je regarde par exemple les parc-mètres dans ma ville, ils sont très peu vandalisés (même l’an dernier pendant les manifs de gilets jaunes suivis de black blocs venus pour casser…).
Les massacrages systématiques de parcmètres, c’est dans Gaston, pas dans la vraie vie.

Il y a déjà quelques bornes dans mon quartier, à part quelques tags, qui les empêchent pas de fonctionner, j’ai jamais constaté de vandalisme dessus (alors que par contre les voitures garées dans la rue, elles, elles en sont régulièrement victimes…). Le plus gênant à ce niveau c’est les gens qui squattent ces places sans recharger, mais ça c’est parce que la mairie a décide de ne rien faire pour l’éviter…

Et du coup chacun de ces distributeurs, c’est déjà la possibilité assez facilement de mettre deux places avec recharge, une de chaque côté du distributeur… Avec un peu de chance, y a même déjà un raccordement électrique suffisant (ça m’étonnerait qu’ils utilisent des fils supportant de très faibles puissance pour ça, même si le parcmètre ne consomme pas grand chose, pour des questions pratiques) et réseau (dans ma ville, tous les parcmètres récents sont connectés via réseau cellulaire).

J’ai de plus en plus l’impression que tu es avant tout un homme de chiffres, de statistiques et de graphiques, que tout est réglé comme du papier à musique, que tout va forcément se dérouler exactement comme les études le prévoient et sans le moindre impondérable ni imprévu. ^^

A ce niveau, ce n’est plus vraiment de l’optimisme, mais de l’utopie. neutre

1 « J'aime »

Je dois reconnaitre que le gros point faible des voitures électriques sont leurs points de rechargement. J’ai eu deux maisons semi-enterrée avec garage en sous sol et entre les deux portails à ouvrir et à fermer, la pente assez raide et le risque de frotter tant les ouvertures sont prévues pour des voitures petites, on laisse vite tomber et on se gare dehors.
Après s’il y la motivation. Beaucoup de gens pourraient changer leurs habitudes : vider le bazars qui encombre leur garage et électrifier leur portail, par exemple. C’est probablement ce que je ferai le moment venu. Idem pour les places de stationnement extérieures des parking d’immeuble, installer des câbles en sous sol avec des prises renforcées posées en affleurement, cela doit être possible, pas simple, mais faisable.

Le passage à l’électrique va nous obliger à changer nos modes de fonctionnement et oui, ça va être chiant, un peu, les gens vont râler. Mais on finira par s’adapter, comme toujours.

Comprenons-nous bien, je ne suis pas contre le VE à terme, c’est juste qu’actuellement il a plus d’inconvénients que d’avantages pour de nombreuses personnes. Et « détail » à ne pas oublier chez nous : le prix actuel élevé de l’électricité et l’inconnue de l’approvisionnement futur lorsqu’on aura arrêté nos 7 réacteurs nucléaires.

Mais au-delà de ça, quid des investissements nécessaires sur tout le territoire ? sachant qu’il y a déjà eu des appels d’offres dans certaines villes, et qu’ils sont restés sans réponse ?

Ce n’est ni le gouvernement fédéral ni les régionaux qui vont pouvoir investir le nécessaire, d’autant plus qu’ils ont des problèmes plus graves à résoudre à l’heure actuelle, cf les inondations catastrophiques de ce mois, elles vont nécessiter beaucoup de travaux pour éviter que ça ne se reproduise.

C’est beau de rêver debout … mais parfois il est utile d’ouvrir les yeux !
Ces gens-là ne viennent pas foutre le bordel avec leurs voitures, VT ou VE qu’ils n’ont pas (sauf s’ils les empruntent et oublient de les rendre). Jusqu’à présent ces « jeunes désœuvrés » viennent en transport en commun ou dans ces voitures qui ne leur appartiennent pas, cela ne les dérange pas de bruler ou saccager ce qui ne leur appartient pas, de casser pas mal de choses, piquer des trucs comme les câbles ou autre. Ce n’est pas un monde de Bisounours ou tout est beau et idyllique, faut pas se voiler la face.

1 « J'aime »

C’est sûr… Mais le monde que tu décris ne correspond vraiment pas à la réalité que je vis… Et pourtant, ma ville est souvent qualifiée de « Chicago français »…

Et je ne vois pas pourquoi ceux qui ne vandalisent pas aujourd’hui les parcmètres se mettraient soudain à saccager les bornes de VE…

1 « J'aime »

Peut-être ceux qui vandalisent les radars ?

Radars qui sont remplacés au frais du contribuable, ainsi que les véhicules de police et autres mobiliers urbains et bien publics détruits dans des manifestations et autres émeutes. Bref, dire que les gens ne se pénaliseront pas eux-mêmes, c’est accorder beaucoup trop de crédit au civisme et au bon sens des citoyens. ^^

Je vis dans un village qui a une des plus mauvaise réputation en Wallonie…mais j’habite à plusieurs kilomètres du centre à problèmes et en 14 ans il n’y a eu aucun souci dans ma rue (vraiment rien de grave, du moins). Mais ça ne m’empêche pas de savoir que ce n’est pas comme ça partout et que ça se passe plus mal dans certaines villes et quartiers.

Les infos, ça sert aussi à se faire une bonne idée de ce qui se passe dans son pays et comment s’y comportent les gens de manière globale. neutre

1 « J'aime »

Des bornes de rechargement que l’on peut défoncer à coup de pieds ou de pare-choc, cela me semble extrêmement hasardeux et couteux. C’est pour cela que je verrai plutôt des prises placées en affleurement du sol ou scellés dans de bons blocs de béton bien solides.

1 « J'aime »

@La véritable question est : Quel intétêt pour Goldman Sachs de sortir une telle info ?

Ben de fourguer à leurs clients des actions de tesla pardi :)))

salut BlackAlf, je pense que c’est assez spécifique à la Belgique et à la Hollande, en france qui est plus étendue, dès que tu sors de l’intra urbain, quasiment TOUS les habitats individuel ont au moins une à deux places dans le jardin pour les bagnoles, très souvent au moins un garage simple.
De ce que j’ai vu c’est pareil en allemagne et en Suède, en Espagne.

« dès que tu sors de l’intra urbain » → mais la part de la population qui vit en ville est très loin d’être anecdotique. Et risque d’augmenter dans le futur. Les urbains n’ont peut-être pas besoin de voiture au quotidien (ou pas nécessairement) mais beaucoup d’urbains ont encore une voiture pour faire des courses partir en week-end, aller en famille, sortir le soir, etc …

orionb1 > Pour les urbains, il y a quand même aussi pas mal de garages et de places de stationnement en copro, qui pourront tous ou presque être équipés de prise.

Quand on voit les stats sur le nombre de places de stationnement en voirie dans les villes, on se rend vite compte que c’est vraiment une minorité des voitures qui dort dans la rue.

Et pour ceux là, ils auront quand même sans doute pas mal d’occasion de recharger leur voiture quand ils l’utilisent pour aller quelque part justement… Une sortie ciné, hop, 2h de charge pendant le film. Les courses au supermarché, hop, 30min-1h de charge. Et si nécessaire de temps en temps une nuit en parking en ouvrage.

De toute façon, avec l’interdiction des thermiques, ça ne fait aucun doute que des solutions seront trouvées pour tous les cas, la nature ayant horreur du vide… Tiens je suis prêt à parier que si les infras ouvertes au public venaient à manquer dans certaines zones, y aurait vite un service « Uber Charge » « Chargeroo » qui ouvrira, pour venir chercher ton véhicule, le charger et te le ramener avec la batterie chargée au niveau que tu avais demandé ^^ (pas optimal d’un point de vue énergétique, c’est sûr, mais avec les gains de rendements du passage à l’électrique, ça gardera un meilleur rendement qu’une VT).

2 « J'aime »

Oui, Uber viendra avec un groupe électrogène sur une remorque …

1 « J'aime »

tu serais surpris : 56% des foyers sont en logement strictement individuel, et parmi ceux qui sont en collectif - et là je n’ai pas les stats - un grand nombre a forcément du parking ouvert ou souterrain, donc du massivement « équipable » de prises.

Donc d’emblée, la majorité est éligible à la charge nocturne lente et à domicile.

L’autre piste, pour les « commuters », c’est d’imposer les prises sur les parkings de zones d’activités et de centres d’affaire. Ce qui permet de repartir le soir avec une charge complète et d’exploiter la recharge bidirectionnelle.

Je crois beaucoup plus à la batterie sur remorque, histoire de maximiser le cout charge-décharge, et infiniment plus rapide qu’un groupe électrogène pour recharger une autre bagnole (un groupe de 100kW, ça court pas les rue…)

le jour ou tu passes à la recharge par induction pour ton smartphone, ça te fait réflechir sur le mobilier urbain idéal pour recharger une caisse EV.
Un bobine dans le sol, une communication directe avec ID véhicule, zéro manipe, zéro dégradation possible…

1 « J'aime »

certes, mais des centaines de milliards d’euros d’investissement pour tout refaire :slight_smile: et combien d’années ? rien qu’installer la fibre optique et moderniser les réseaux coaxiaux prend un temps dingue, le passé ne nous nourrit pas d’optimisme. Mais oui, une recharge par induction serait le top. Mais je n’y crois pas.

sinon, j’habite en ville dans un logement strictement individuel (une maison 2 façades), ça ne me donne pas pour autant un garage ou une place en rue (stationnement payant devant chez moi)

donc, bon, j’entends bien que la situation est très différente en France par rapport à la Belgique. J’ai habité des petites villes, des grandes villes. Nulle part, j’aurais pu faire recharger une voiture. Mes parents habitent la campagne mais garage encombré, la voiture n’y est jamais. Et je ne pense pas que beaucoup de gens vont installer des prises électriques sur leur mur extérieur :-/

c’est une des raisons qui fait que je crois que l’avenir de l’automobile en ville est bien plus à l’auto partagée (on a Cambio en Belgique qui fonctionne bien mais s’étend très lentement) mais elles vont avoir difficile à passer à l’électrique (à Bruxelles, une voiture peut souvent être louée à presque 100% du temps durant certains moments … elle recharge quand ? ça va entamer sérieusement leur business modèle alors que c’est un principe super écologique → moins d’énergie grise, prend moins de place en voirie, on les utilise moins souvent car on paye à l’utilisation et il faut réserver, elles sont toujours au top et bien entretenues)

pour de l’usage intensif comme les voitures partagées, l’hydrogène a beaucoup plus d’avenir

encore une fois, l’erreur serait de croire qu’il n’y aura qu’une solution. Il y en aura plusieurs. Ceux qui pourront recharger chez eux passeront pê aux batteries, les autres à l’hydrogène.

1 « J'aime »