Forum Clubic

Commentaires : L'étage de fusée qui a emmené la station chinoise en orbite va retomber sur Terre... Mais où? (page 4)

Faux ! C’est Challenger qui a été désintégrée au décollage suite à une fuite d’un joint de booster à poudre. Columbia s’est bien désintégrée au retour suite à la destruction de tuiles noires au carbure de silicium du bord d’attaque de l’aile par des morceaux de glace de condensation du réservoir central. Celui-ci était peint avec peinture au polyuréthane qui est très antidérapante (info directe de responsables de Martin-Mariettaz fabricants du réservoir brun ). Les russes, pour leur fusées cryogéniques les revêtent avec peinture anti adhérence à base de silicones (info de Lozino Lozinsky concepteur de la navette Buran). Concernant le concept de la navette américaine, c’est un gros raté technologique en regard du cahier des charges: Les 5 navettes devaient totaliser environ 50 lancés par ans, or cela était irréaliste au vu de la technique occidentale de l’époque car les moteurs n’avaient pas une durée de service supérieure à 10 minutes.
La remise en état après chaque vol durait 8 mois et après 3 vols la remise en état durait 15 mois. En 1963, un moteur russe a fonctionné 14400 secondes, record pas encore battu en 2021 (réf L’astronautique soviétique de Christian Lardier et satellites espions de Jacques Villain). Même si vu de loin le système américain des navettes et le soviétique sont fondamentalement différents:
Dans le sytème américain, la navette participe au lancement avec ses moteurs alimentés en hydrogène et oxygène par le réservoir cryogénique central brun, aidé par les 2 boosters à poudre (fabriqués par Thiokol). Dans le couple Buran-Energya soviétique, la navette est passive au décollage, la poussée est entièrement assurée par la fusée Energya flanquée de 4 booster oxygène kérozène. De plus il y avait une porte d’évacuation avec toboggan tubulaire permettant à l’équipage de s’échapper en cas de problème au tout début de la mise a feu des moteurs. Quand à la forme similaires des navettes, les programmes informatiques d’optimisation conduisent aux mêmes solutions.

1 J'aime

Il y a aussi eu un gros débris en 1978 (Skylab US) et il y a eu plusieurs fois des débris d’Ariane qui tombent en Afrique et aussi de Falcon de SpaceX.

N’importe quoi…
1 chance sur 250000, vu que vous avez l’air de parler d’un intervalle d’un an, et sachant que la population mondiale est de 7.800.000.000, ça voudrait dire que chaque année, plus de 30.000 personnes se prennent une météorite sur le coin de la tronche.
C’est bien évidemment totalement faux.

D’autre part, ça n’est pas parce qu’un risque naturel existe à la base que ça justifie le fait de l’accentuer artificiellement.
Oui il est fort probable que la fusée finisse sa course dans l’océan. Néanmoins il y a un risque ça ne soit pas le cas. Et ici ce qu’il est reproché c’est que la Chine ne fait rien pour contrer ce risque. Là où tous les autres pays font en sorte de maitriser la rentrée atmosphérique de leurs fusées, la Chine ne fait apparemment rien et laisse le truc au p’tit bonheur la chance. C’est ça qui leur est reproché. Le fait que le risque soit faible, ou que les ricains aient déjà fait tomber des débris de navette suite à un accident n’a strictement RIEN A VOIR au schmilblick (il suffit de savoir faire la différence entre un accident imprévisible et un cas normal d’utilisation).

(Et pourtant à la base on est d’accord qu’il n’y a quasi aucun risque de se prendre la fusée dans la tronche hein, y’a strictement aucune raison de s’affoler - et l’article n’est absolument pas faussement alarmiste à ce sujet…)

1 J'aime

Ce n’est qu’une pure hypothèse, ils ont peut etre vu trop juste.
Mais du coté chinois aussi la CZ5 est peut etre victime d’un soucis technique, sauf que là on leur tire dessus à boulet rouge. C’est franchement partial, non ?

1 J'aime

Mais un grand bon point , les débris sont garantis sans Covid

Moi je pense simplement que ca serait bien d’entendre la version des faits de la Chine avant de sauter aux conclusions. Est ce qu’il y avait un système, mais qui a eu une défaillance ou autre chose? Ce n’est pas clair. Il y a plein de gens qui sautent aux conclusions sans avoir tous les faits. Et personne ne semble avoir vraiment estimé la probabilité de se prendre un truc sur la tronche, qui est probablement extrèmement faible… donc…

2 J'aime

Ca c’est certain, car en Chine ils ont déjà éradiqué la COVID depuis plus de 8 mois . :grinning: Ils auraient plus de chance de l’attraper en allant chercher les morceaux s’ils tombent en dehors de la Chine. :rofl:

2 J'aime

Maitriser, ce n’est pas éradiquer.
Et après, c’est nous qu’on est partiales…

https://partir.ouest-france.fr/chine/covid-19

Et officiellement, le dernier mort remonte à janvier : Sans Covid-19, « la vie est belle » dans une Chine sous cloche

Seulement l’open data c’est pas leur fort donc bon.

1.4 milliards de chinois, mais seulement 90000 contaminés au total, alors que c’est eux le cluster de départ, et qu’ils ont contaminé le monde entier, on y crois, on y crois, on y crois, on y crois, ad vitam, æternam.

Au même moment, les documents obtenus par le média américain révèlent que plusieurs villes de la province chinoise, dont Wuhan, faisaient face à une importante épidémie de grippe. Selon les données récoltées, cette épidémie présentait des niveaux vingt fois plus importants que l’année précédente.

90000 cas de corona seulement sur 2 ans, mais 20 fois plus de « grippe »…

Enfin, ils peuvent bien avoir 8 mois d’avance sur les autres puisqu’ils sont à l’origine de l’épidémie, et l’ont donc eu 8 mois avant les autres (je fais comme toi je prend un chiffre au pif, et pour faire bien le même que le tien), et que si ils avaient écouté leurs médecins au début au lieu de les mettre aux fers, ça ne se serait pas transformé en pandémie.

On va vraiment finir par croire que t’es du clan fifty cents…

Donc tant que la Chine ne communique pas sur le sujet, status quo, c’est ça ? Parce que ça fait plusieurs jours là quand même…
Spoiler, si c’est vraiment de leur faute, ils ne communiqueront jamais à ce sujet hein…

Et dans la mesure où le précédent vol de la même fusée n’avait pas de système de désorbitation, et que la Chine n’a pas communiqué pour dire qu’ils en avaient rajouté un sur ce vol, je pense qu’on peut raisonnablement dire qu’il n’y avait rien.

Et il est impossible d’estimer les chances de se prendre le truc sur la gueule. Comme expliqué dans l’article la trajectoire finale ne sera connue qu’au dernier moment. Si ça tombe dans la pacifique ça a moins de chance de toucher quelqu’un que si ça tombe au milieu de Paris.
Mais de toutes façon la question n’est pas là. Ca serait 100% de chances comme 1 sur 9999999999, ça change rien au fait que c’était évitable, mais qu’il semblerait très fort que la chine n’ait pris aucune mesure contre ça.

PS : et on parle aussi des fusées chinoises lancées depuis l’intérieur des terres et dont les 1er étages, remplis de carburant ultratoxiques (hydrazine), une fois détachés, viennent se crasher dans des villages ?
Ca aussi c’était évitable. Faire des fusées sans hydrazine (sur le 1er étage), tous les pays le font depuis belle lurette (sauf les russes où il reste les Proton mais qui sont sur le point d’être mises au rebus). Prévoir des pas de tir avec des trajectoires qui ne passent pas au dessus des populations, tous les autres pays savent le faire aussi.
Bref, c’est bien beau de vouloir défendre les gentil chinois contre les méchants occidentaux qui veulent les descendre, mais y’a un moment où faut rester objectif quand même…

1 J'aime

LOL même pas comparable. Dans les derniers, les seuls cas de COVID en Chine sont principalement ceux qui reviennent en Chine et qui sont en quarantaine obligatoire de toute façon, donc bien isolé dans un hotel. Ok, si tu veux, tu es libre de ne pas le croire. Alors va voir les vidéos sur Youtube des gens qui vivent en Chine, ou bien demande à quelques uns des centaines de milliers d’étrangers qui y vivent. Ils vont te confirmer que c’est effectivement éliminé depuis des mois et que la vie est normale là bas.

Ok, alors multiplie le nombre si tu ne crois pas les nombres. Ca veut alors juste dire alors qu’ils ont été encore plus efficace à freiner la pandémie. :rofl:

Risible. Selon la majorité des médias, ça début en Décembre 2019 ou peut avant mais non détecté. Puis vers la mi Janvier 2020, la Chine a commencé à prendre des mesures pour contrôler l’épidémie. Même pas quelques semaines plus tard il y avait déjà des cas à l’étranger. Par ailleurs, au début il n’y avait ni vaccin, ni test pour détecter le virus, et il y avait encore plein d’incertitude sur la façon qu’il se transmet… Donc c’était effectivement bien plus difficile à controler que ceux qui l’ont eu après. Ensuite, je ne sais comment tu tente de réécrire l’histoire, mais entre fin mi-Janvier ou ils ont commencé à prendre les choses en main et les premiers cas dans les autres pays, il n’y a pas 8 mois! mais bien peut-être 1 ou 2 mois à peine. :rofl:

Et malgré tout, même en ayant des tests et des vaccins, la plupart des pays ne sont même pas capable d’arrêter la pandémie sauf quelques pays comme la Nouvelle Zélande. Donc, réalistiquement, je sais reconnaître que bien que la Chine soit un peu une dictature, ils ont géré de façon exemplaire la pandémie… surtout dans la dernière année. Oui, il y des restrictions à la liberté la bas, mais le gouvernement est diablement efficace pour arrêter la propagation du virus…

Toujours plus facile d’attaquer la personne que d’argumenter.

3 J'aime

J’ai argumenté, mais ça passe à travers évidemment, et tu te focalises sur les « 8 mois » que j’ai annoncé comme arbitraire en réaction à ta propre affirmation sortie des jupes de la reine d’Angleterre des « 8 mois depuis l’éradication du covid 19 en Chine ».

Tu ne dis rien sur les 20 fois plus de « grippe » en début d’épidémie, et tu avoues toi même qu’il s’est passé plusieurs mois sans contrôle, et tu avales tout cru le chiffre risible de 90000 cas en tout.

Nous non plus on avait ni vaccin, ni test au début, et pourtant on a pas classé les cas suspects en « grippe ».

Bref, y’en a qui tentent de rester objectifs, d’autre avalent la propagande de cette « un peu dictature » chinoise sans sourciller…

Il n’y a pas que pour arrêter les virus qu’elle est diablement efficace cette dictature, elle l’est aussi pour empêcher la propagation des faits réels, quel que soit le domaine.

Officiellement, en Chine, y’a plein de chose qui ne se sont jamais passées, plein de choses qui ne se passent pas, et surement plein de chose à venir qui ne seront jamais venues…

Alors oui, au bout d’un moment, on peut se poser des questions sur ton objectivité.

2 J'aime

Et ou tu as lu que j’approuve le nombre de 90 milles? Étant donné qu’il n’y avait pas de test pour détecter le virus, c’est quasiment certain que le nombre est supérieur. C’est comme dans de nombreux pays d’ailleurs ou le nombre de tests est insuffisants. Mais ca reste que même si tu multiplie par X, ca veut juste dire qu’ils ont été X fois plus efficace à résorber le problème.

Chaque pays à sa façon de compter qui diffère, qui a du bon et du moins bon. Et même en France, il n’y a pas assez de tests pour détecter tous les infectés. Et franchement, pourquoi tu t’obsède à savoir quel est le nombre? Perso, ça ne change rien au fait qu’ils en sont venu à bout… Ca c’est le résultat final et c’est ce qui compte.

Bah, tant qu’à y aller dans les attaques personnelles je pourrais te soupconner de racisme pour te salir… c’est facile… si tu veux aller dans cette direction…

2 J'aime

En même temps le programme Chinois est un dérivé des anciens programmes Russes, donc modifier les fusées n’est pas dans leur priorité (capacité sans risque). Ces fusées fonctionnent et sont fiables, ils s’en tapent du reste. Ils vont pas prendre le risque de perdre le centre de leur futur station. Au pire ça tombe sur une ville, ils donneront de l’argent et des excuses. Et ils lanceront la même fusée sans modification dans la foulée, c’est une mentalité différente (pas très différente des américains en effet).

@KIKE666 @Fulmlmetal messages supprimés pour le motif messages non-constructifs/hors sujet. Ceci dit, les attaques récurrentes envers les rédacteurs ne se poursuivront pas indéfiniment…

@GRITI message supprimé pour le motif réponse à un message supprimé.

@HahaIsay message supprimé pour le motif : message non constructif / hors sujet
merci de ne pas jeter de l’huile sur le feu au premier message (ni aux suivants d’ailleurs)

Le 1er étage de la fusée s’est consumée en rentrant dans l’atmosphère et le reste est tombe dans l’ocean indien a 10:24 am.
Les debris tombes dans l’ocean indien, le sont par 72:47 degrees Est de longitude et 2.65 degrees Nord de latitude.