Forum Clubic

Commentaires : L'étage de fusée qui a emmené la station chinoise en orbite va retomber sur Terre... Mais où?

Après son décollage le 29 avril, la station spatiale chinoise
fait déjà moins parler d’elle… Laissant la lumière médiatique sur l’étage central de son lanceur, la fusée Longue Marche 5B. En orbite basse
, cet énorme débris rentrera dans l’atmosphère avant le 10 mai. Mais personne ne peut prédire où, et le risque d’incident n’est pas nul…

2 J'aime

Existe-t-il un site indiquant de façon régulière les informations à jour de ce retour sur Terre ?
Localisation, date et heure, taille probable des débris,…

Quand on voit ce qui reste de la navette Columbia (qui était biene plus grosse et solide) qui s’est désintégrée au dessus des USA, on se dit que le risque de chute de ce 1er étage c’est beaucoup de bruit pour pas grand chose. On a nettement plus de risque de se prendre un avion sur la tête qu’un lanceur spatial

3 J'aime
1 J'aime

Il me semblait que j’avais pas lu d’article depuis quelques temps avec de la propagande anti-chinoise qui vise à effrayer les gens. Même que j’étais surpris que l’article de la semaine dernière sur la station spatiale n’avait pas de touche négative… et bien voilà il suffisait d’attendre à peine quelque jour pour que les médias cherche des problèmes…

Cet article est écrit d’une façon alarmiste:
" Dans tous les cas, il faudra suivre les dernières projections de trajectoire avec attention. "
À en croire cette phrase, il faudrait presque surveiller à la minute la trajectoire de ce truc de peur qu’il s’écrase sur notre maison.

Et l’article conclut « Il serait en effet dommage de gâcher la fête que représente le décollage de la station spatiale chinoise par un incident avec l’étage de fusée… » mais en fait c’est ce type d’articles qui vise à gacher les réalisations chinoises en faisant des spéculations sur ce qui a peu être une infime probabilité de tomber sur la tête de quelqu’un. Gacher la fête avec des « peut-être » et des scénarios catastrophes.

C’est la bonne vieille guerre froide médiatique. Si les chinois font une station spatiale, alors ils sont irresponsables car il y a des débrits qui vont tomber (alors qu’ils ne sont pas les seuls à lancer des fusée…), mais quand la navette colombia des USA largue des débris, c’est le silence. Et si Google fait une percée en reconnaissance d’image, c’est super, mais si c’est une quelconque entitée chinoise, nécessairement les médias vont se mettre à faire des allusions que ca doit nécessairement servir pour surveiller les gens…

C’est comme la news de Clubic sur Huawei récemment, ou Clubic dépeignait la technologie New IP de Huawei comme un gros plan machiavélique pour surveiller les gens et Clubic avait même choisi de complètement ignorer les usages légitimes dans son article comme ceux de contrer les attaques DDOS et le spoofing. Après quelques commentaires négatif le rédacteur a ensuite éditer l’article pour ajouter les usages légitimes., mais en prenant tout de même la peine d’ajouter la parole d’un expert choisi pour discréditer les usages légitimes. Bref tout ça n’était qu’en partie spéculations car la spécification n’était même pas publiée… mais bon même pas la peine de voir la spécification du protocole pour commencer à la critiquer, hein?

8 J'aime

Absolument. L’auteur de cet article avait déja émis des critiques sur les capacités et le savoir faire chinois, je lui en avais fait part (ça m’avait valu une censure). On est clairement dans une politique de décrédibilisation de toute ce que fais le Chine. Pourtant ils ont prouvé qu’ils avaient maintenant un très haut niveau. Mais c’est très à la mode de cracher sur la Chine.

5 J'aime

Dites-moi, vous êtes payé en yuans ou en euros pour cette pauvre tentative de désinformation ?

4 J'aime

Si le contenu des articles de Clubic ne vous plaît pas, vous êtes tout à fait libres d’aller voir ailleurs. jap

11 J'aime

Ce qui restait de la navette, si ça s’était écrasé en plein New-York, ça aurait fait couler beaucoup d’encre, en plus du sang des victimes…

4 J'aime

La navette Columbia ne s’est pas désintégrée à son retour dans l’atmosphère, elle a explosé au décollage avec la fusée qui la portait.
Rien à voir avec cet abandon irresponsable de l’étage de la fusée chinoise.
La désinformation se heurte, hélas pour vous, à la réalité.

7 J'aime

Mais bien sûr, comparer la chute prévisible, mais non maitrisée alors que les moyens pour le faire existent, et l’une des catastrophes spatiales les plus graves, c’est tout à fait sensé, ben voyons…

4 J'aime

Recherche rapide sur google pour faire une comparaison. Il y a environ 5000 météorites qui tombe sur la terre par année. et malgré tout certains estime que la probabilité de recevoir un météorite sur la tête est plus de 1 sur 250,000. Donc, je ne gobe pas cette histoire que ce module de fusée serait particulièrement dangereux, d’autant plus qu’il est beaucoup plus probable qu’il tombe dans l’océan (comme l’article le mentionne d’ailleurs)

2 J'aime

Vu la taille des morceaux qui reste de Columbia, il n’y aurait proablement pas eu de mort au sol. Ca aurait été une forte malchance de se prendre l’un des gros morceaux. meme à NY. Quand on voit que des avions perdent régulièrement des morceaux de carrenage moteurs en vol on a bien plus de risque de se prendre un morceaux d’avion qu’un morceau de fusée sur la tornche, mais ça fait tellement mieux de faire peur avec le matériel chinois.
Chaque année il tombe du ciel bien plus de petits avions, de gros avions, de morceaux d’aviosn, de météorite que de gros morceau d’un lanceur dont il ne restera probablement pas grand chose au sol.
Un exemple récent de morceau d’avion tombé au sol mais des cas comme ça faisant suite à un problème moteur il y en a très souvent, on en parle quasiment jamais c’est tout, c’est du fait divers
https://www.youtube.com/watch?v=_FH8nIKmOVs&ab_channel=9NEWS

2 J'aime

Sisi, c’est bien elle qui s’est désintégrée : Columbia (navette spatiale) — Wikipédia

1 J'aime

Mais les probabilités n’ont aucune quelconque importance ici franchement.
C’est le fait qu’ils s’en foutent royalement d’où peut bien retomber leur bordel qui est scandaleux.

On est en 2021, ils ont les moyens de contrôler la désorbitation de leurs détritus de fusée, il faut le faire, c’est tout.

4 J'aime

@Psychokiller je te suggère d’envoyer un mail à Clubic* pour leur faire part de ton désir de les voir changer leur ligne éditoriale. La modération, elle, applique les règles qui lui ont été données et n’a pas à intervenir dans la ligne éditoriale du site. jap

  • voir lien au point 11.
2 J'aime

Mouais, la Chine n’a strictement aucune responsabilité dans ça, c’est juste un contributeur anti-chinois en fait? Et bien non, à force de mensonge, omissions diront nous et/ou de manque de transparence, on n’a pas toujours confiance en ceux qui emploies ces méthodes … Donc, à qui la faute ? Je ne sais pas mais ce qui est sûr, c’est que vous pouvez tout aussi bien accuser quelqu’un et faire la même chose que lui, mais dans l’autre sens. Je ne vais pas vous accuser d’être un anti-rédacteur pour autant.

1 J'aime

Sauf que Columbia a explosé alors que l’étage de la fusée Chinoise se consumera mais certainement pas entièrement. Le risque est faible mais non nul.En ce qui concerne la taille, celui ci fait 30 mètres de long alors que la navette faisait 37 mètres.

Donc, dès que la Chine fait un truc bien, comme commencer la construction d’une station spatiale, faut en parler, mais dès qu’elle se vautre, faut rien dire sinon c’est anti-sinoïste?

7 J'aime

Quand tu dis qu’ils s’en foutent royalement, est-ce que tu leur as demandé? Moi je pense au contraire qu’ils ont fait un compromis entre le désir de faire une station spatiale, l’état des technologies de fusée, et le risque minime que ca tourne en catastrophe. Parfois si on ne prend pas de risque, on ne fait rien… SpaceX a des technologies spatiale réutilisables, mais je ne pense pas que la Chine en a. Donc avait t’il vraiment le choix?

1 J'aime