Commentaires : Les premiers radars thermiques de covoiturage opérationnels dès le début janvier : tout ce qu'il faut savoir

Ce propos est pourtant l’argument que tu utilises pour contester la mesure évoquée dans l’article, mesure qui vise à faire respecter les voies de covoiturage à ceux qui ne fonctionnent qu’au bâton…

Mais je suis bien d’accord avec toi : ton propos n’est en effet pas du tout en phase avec le sujet :rofl:

Vous faites erreur. Relisez mon post d’il y a 5 heures, il ne traitait pas de radars (qui n’en sont pas d’ailleurs).

Je me cite
« Je ne fais que critiquer (ce qui encore permis aujourd’hui :innocent:) un système corrompu dont les acteurs ne pensent qu’à leur propre intérêt et celui de leurs amis… Regardez toutes les affaires dans lesquelles sont embourbés nombre de politiques. »

Merci de rendre à César ce qui est à César.

Pour info Liste d'affaires politico-financières françaises — Wikipédia

C’est édifiant…

Et pourtant, ton post était bien là pour justifier tes critiques à l’encontre de ces voies de covoiturage, critiques que tu as émises dans ton message initial sur ce sujet et que tu tentes maladroitement de justifier depuis…

Car c’est bien ça si on relis tes messages : « Encore une nouvelle pompe à fric pour racketter d’avantage les français… » suivi de " Je ne fais que critiquer (ce qui encore permis aujourd’hui :innocent:) un système corrompu dont les acteurs ne pensent qu’à leur propre intérêt et celui de leurs amis" une fois que plusieurs membres t’ont rappelé qu’il n’y a pas de « racket » puisqu’il suffit de respecter la règle pour ne pas être sanctionné (je passe les deux messages vides de fond et insultant ceux qui respectent les règles)…

Sauf à faire preuve d’une mauvaise foi criante, il est donc évident que ton argument du « ils pensent qu’à leur intérêt » était bien là pour justifier ta position initiale vis à vis de ces sanctions contre ceux qui ne respectent pas les voies de covoiturage.

PS : et concernant ta retraite, je te rappelle que c’est bien grâce aux « béni-oui-oui » qui respectent les règles aujourd’hui que tu peux en bénéficier. Si tout le monde s’asseyait sur les règles comme tu appelles à le faire, y aurais plus personne pour te la payer ta retraite (et oui, je sais, j’aurais du écrire « il n’y aurait plus », mais sur un forum, j’écris comme en langue parlée courante).

Tout faux. J’ai cotisé 43 ans pour ma retraite (au passage je me suis fait enfler par l’état comme des milliers d’enseignants du privé…) et ce sont les générations suivantes (enfants) qui payent pour ma retraite tout en cotisant pour la leur (qu’ils n’auront peut-être pas ou le plus tardivement possible) Et on peut faire confiance aux politiques et élus de tous bords pour ne pas rater la leur. Pour ma part, j’ai toujours respecté les règles (eh oui…) jamais d’excès de vitesse ou autre. Je n’ai jamais appelé à s’asseoir sur les règles mais je critique tous les moyens exorbitants que l’état (souvent la bande de copains) met dans la surveillance de masse et divers rackets publics (radars en tous genres, coût des péages autoroutiers, qui fût un service public mais qui n’en est plus un d’ailleurs, taxes, taxes sur les taxes…).

Ecrire sur un forum n’empêche pas l’utilisation d’un langage qui respecte la langue française. Pour ma part, n’étant pas le seul a oublier une ou des erreurs, je relis mes post plusieurs fois pour les en corriger. Bientôt nous aurons droit au langage SMS ou au langage de la banlieue si rien n’est fait.

C’est donc bien ce que je dis. Si tu peux toucher ta retraite, c’est bien parce qu’il y a aujourd’hui des gens qui travaillent en acceptant les règles du système… Ce ne sont pas ceux qui travaillent au noir qui payent ta retraite, mais bien ceux qui travaillent dans les règles, en versant les cotisations qui leur sont demandées.

Qualifier ces outils de « racket », c’est bien accréditer le fait qu’il serait normal de ne pas respecter les règles. Quand on respecte le code de la route, les radars ne sont pas un « moyen exorbitant » déployé par l’État, c’est au contraire une source de financement public qui ne nous coûte strictement rien.

Et si les gens respectaient les règles sans qu’on ait à les attaquer aux portefeuille, il n’y aurait pas besoin de ces outils. Mais le fait est que sans eux, les gens se croient tout permis et confondent l’ensemble de règles qu’est une société civilisée avec une offre à la carte où on ne prend que ce qui nous arrange…

1 « J'aime »

Tout le fondement du problème est là. La répression est la seule chose qu’une part non négligeable de personne comprend (et encore, même avec ça, beaucoup ne comprennent pas…)

De façon étonnante, des personnes, plus promptes à corriger les fautes d’orthographe quand elles sont coincées, comme argumentation ultime, ne donnent étrangement jamais de solutions palliatives au « problème » qu’ils dénoncent.

Encore une fois, comme tu le dis, si les gens respectaient les lois, il n’y aurait pas de radars.
Nous attendons tous la solution pour réduire ou affecter d’une manière ou d’une autre ces personnes, sans taper sur le portefeuille.

1 « J'aime »