Forum Clubic

Commentaires : Les grosses pannes électriques en Chine affectent... le Bitcoin

Le taux de hachage du Bitcoin
a connu une forte baisse suite à des coupures d’électricité dans une région chinoise stratégique pour le minage de la crypto-monnaie.

Mdr, on va encore aller de surprises en surprises avec ce bitcoin.

La chine mine à fond, non seulement sur son territoire, mais aussi dans certains pays (dont le moyen orient) ou elle peut accéder à de l’électricité apacher.

Tres bien … Ca remonte doucement, une petite correction qui sierra au trading par positionnement.

La fourniture d’électricité est insuffisante en Chine. Mon entreprise chimique avait ouvert un centre de production à Guensu mais a abandonné après quelques mois car la distribution de l’électricité était rationnée dans les zones industrielles à 3 jours par semaine, or les processus de synthèse chimique ont un cycle de plus de 24h et ne peuvent pas être interrompus. La production se fait donc uniquement en Suisse 24h/24 et 7j/7.

2 J'aime

C’est doublement affolant. Comme on le pensait, le minage utilise en majeur partie de l’électricité très sale, mais en plus on a confirmation que la Chine tient une grosse partie de la puissance de minage, donc si l’état chinois le veut, il peut prendre le contrôle du Bitcoin…

6 J'aime

Si le hashrate, la puissance de calcul dédiée à la sécurisation du réseau Bitcoin, diminue fortement comme dans ce cas-ci, la difficulté de minage s’adapte de façon à ce que la validation des blocks continue comme prévu… c’est tout. C’est prévu depuis le début.

1 J'aime

Je crois qu’il y a beaucoup de fantasmes dans ce qui est écrit ici.

Les études ont tendances à montrer qu’il y a beaucoup d’énergies renouvelables utilisées dans le minage car c’est moins chères que les énergies fossiles voire même l’énergie nucléaire.

Quant à l’emprise chinoise, oui, il y a beaucoup de mineurs en Chine mais ça ne signifie pas qu’il soit possible de faire une attaque Sybil en contrôlant plus de 50% du Hashrate total. Même si l’état chinois contrôlait plus de 50% du hashrate total, une attack sybil serait extrêmement couteuse sans garantie de succès.

Mais noooon voyons, le bitcoin n’est pas du tout énergivore, tout ça ce ne sont que des mensonges pas vrais créés de toutes pièces par les banques et les états qui ont peur de perdre leur monopole. Tous les cryptogroupies le disent alors ça doit être vrai.

3 J'aime

« Les études ont tendances à montrer qu’il y a beaucoup d’énergies renouvelables utilisées dans le minage car c’est moins chères que les énergies fossiles voire même l’énergie nucléaire »

bein voyons…

3 J'aime

« Un accident majeur, survenu dans une mine de charbon de la région du nord-ouest chinois du Xinjiang a provoqué d’importantes pannes et coupures d’électricité dans la zone. Avec conséquences directes sur le Bitcoin. »
Ah, mince, quand le charbon tousse, c’est le bitcoin qui s’enrhume. Heureusement, la fameuse neutralité carbone arrive à grands pas :+1:t2:

1 J'aime

La Chine dominera le monde, commerce, virus, minage… Et fera tout pour imposer son système totalitaire…

Et le dicton populaire bien connu le dit « Quand les nippons arrivent, la Chine se dresse »…

3 J'aime

Aucun souci pour Bitcoin. La difficulté de minage s’adapte automatiquement et tout reprend comme avant.

Bitcoin est énergivore. Personne ne dit le contraire. Mais ce n’est pas pour ça que l’énergie utilisée est gaspillée. Tu estimes que oui alors que j’estime que non. Si Bitcoin s’effondre, c’est que l’énergie consommée n’apporte pas de valeur. Mais il semble que ce soit le contraire.

« Les études ont tendances à montrer qu’il y a beaucoup d’énergies renouvelables utilisées dans le minage car c’est moins chères que les énergies fossiles voire même l’énergie nucléaire. »

C’est faux, pas les études, des articles bidons d’endiguement des info issues des études, des vraies celles-ci, qui dénoncent l’incroyable gabegie d’énergie et de co2 du Bitcoin.

On a eu un florilège d’affirmations non sourcées sur l’incroyable vertitude du bitcoin qui ne résistent pas deux secondes à l’analyse. Ne serais-ce que par la conso folle (en centaines de TWh/an) qu’aucun pays et surtout pas la chine, ne dispose à coût suffisament bas.

Et entre nous, si on en disposait, ce serait un scandale d’en passer une fraction majoritaire dans un pur outil spéculatif, sachant que nous n’avons pas besoin de POW et donc d’énergie pour générer des cryptos fiables.

Et effectivement les coupures chinoises montrent à quel point on est sino/carbono dépendant sur la POW.

4 J'aime

J’attends impatiemment de savoir comment le bitcoin va nous aider en ces temps de pénuries de ressources (à commencer par l’énergie), de dérèglement climatique, de pandémie, et autres joyeusetés qui nous attendent. Certes les crypto sont pour l’instant un formidable outil spéculatif qui à coup sûr en enrichissent pas mal (aux dépends des autres). Mais j’ai du mal à imaginer les voir servir dans mon assiette le jour où on sera tous dans la panade.

3 J'aime

J’aimerai bien que quelqu’un fasse un comparatif de tout ce qu’il serait possible de faire avec l’énergie que consomme le bitcoin et qu’on dise ensuite que ça vaut la peine. Raisonner comme cela revient à considérer que l’énergie existe en quantité illimitée, ce qui n’est pas le cas et que le réchauffement qui est en train de tuer notre planète n’est qu’un phantasme, ce qui n’est pas le cas non plus. Je crois plutôt que c’est là que nos deux avis et nos deux modes de pensée diffèrent.

3 J'aime

Si on faisait ça avec le porno, on pourrait peut-être sauver le monde.

La solution, c’est quoi, interdire certains usages de l’électricité? Si oui, qui décide? Et on va jusqu’où dans ce qu’on a le droit de faire ou non?

Faut faire gaffe à ce genre de demande car le régime autoritaire n’est pas loin.

1 J'aime

"Bitcoin est énergivore. Personne ne dit le contraire. Mais ce n’est pas pour ça que l’énergie utilisée est gaspillée. Tu estimes que oui alors que j’estime que non. "

la vérité n’est pas une opinion comme une autre ni une estimation.

Nous n’avons même pas besoin d’en revenir au fond (les gentils cryptos de l’avenir contre le méchant système capitaliste)

La totalité des usages du Bitcoin peut être accompli par des cryptos ne nécessitant, rapporté au Coin ou à la trasacation, virtuellement AUCUN co2 et aucune ou presque, ressource supplémentaire.

Partant de ce postulat, on ne poursuit le BTC que parce que c’est le plus spéculatif, le premier, et celui qui a eu la plus grosse capi. C’est aussi que les mineurs ont ceux qui ont le plus à perdre au fait de changer de Proof. (et oui, le gros défaut des autres cryptos c’est que tout le monde peut vraiment miner, ça ne présente d’ailleurs plus d’intérêt)

Partant de ce constat, oui, l’énergie est gaspillée, ce n’est pas une « estimation » c’est un fait.

3 J'aime

Si tu fais référence au ProofOfStake, ce n’est plus une validation mathématique mais une délégation d’autorité => non merci, je préfère le POW.

Si tu fais références à des cryptos comme Ripple (lol), je ne vais même pas rentrer dans le débat car il faudrait reprendre les bases et je n’ai pas le temps pour ça.