Forum Clubic

Commentaires : Les grosses pannes électriques en Chine affectent... le Bitcoin (page 2)

Ce n’est pas en utilisant un argument extrême que l’on accroit sa crédibilité…

Il est vrai aussi qu’il n’y a que la disparition du porno (à votre avis) qui serait susceptible de sauver le monde…

Le porno est un commerce tout comme le cinéma et la musique. Le Bitcoin n’est qu’un moyen de spéculer pour se faire du fric et rien d’autre, le tout réservé à ceux qui en ont déjà les moyens… Ce n’est pas le petit mineur avec son PC qui risque de s’enrichir.

Mais la domination chinoise dans ce secteur est fortement dangereuse et à craindre…

de toute façon c’est un gâchis monstrueux… vivement que tout ce système s’écroule sur lui même…en plus dès que les chinois sont sur le coup, les arnaques se multiplient… encore un piège pour les naifs qui vont se lancer maintenant…les quelques profits a faire étaient a faire l’an dernier mais c’est totalement terminé… ! maintenant vous ne risquez que de perdre vos sous… faites le test …ceux qui jouent encore… faites vous payer vos gains pour voir… ouaaaaaah la grosse surprise !!!

Bitcoin est accessible à partir de 10euros. A toi de voir comment tu veux dépenser ton argent. Si tu as de l’argent pour un apéro ou des clopes, tu as les moyens pour Bitcoin. C’est juste que tu préfères dépenser plutôt que d’investir. C’est un choix et je ne juge pas.

Tu y vois qu’un véhicule pour spéculer qui est surement le cas aujourd’hui alors que j’y vois une infrastructure extraordinaire pour demain… on verra bien ce que ça donnera. Je me trompe peut-être.

1 J'aime

Mais le truc, c’est que tu travailles dans la finance, il est donc normal que tu vois les cryptomonnaies de ton point de vue, tout comme celui qui bosse par exemple dans l’informatique considère certainement qu’il exerce le métier le plus primordial qui soit.

Mais je reste persuadé que l’immense majorité des gens n’en auront jamais rien à faire des cryptomonnaies…et en fait, nombre de tes démonstrations ne font que le prouver : c’est trop compliqué, les gens ont déjà assez de stress et de soucis divers à gérer au quotidien sans en plus vouloir s’en ajouter. neutre

Tu as des liens?
De toute façon, tu peux admettre que même si c’est majoritairement des énergies relativement propres qui sont utilisées, l’utilisation de cette énergie sur autre chose pour permettre de réduire la part carbonée serait une bonne chose, non?

C’est plus un problème technique que de coût. Et une volonté politique en Chine peut être une levier suffisant pour une attaque 51% (XVG, ça te dit quelque chose?).

Comme je vois l’évolution du truc, c’est que dans 10 ans (ou plus), on utilise le protocole Bitcoin sans le savoir au même titre qu’on utilise tous les protocoles SMTP ou TCI/IP tous les jours sans le savoir.

Bitcoin est, aujourd’hui, beaucoup trop compliqué pour la très grande majorité des gens (y compris moi pour certaines fonctionnalités). Il y a encore un gros travail à faire sur l’UX mais on n’y est pas encore. Bitcoin n’est toujours pas en V1. Chaque chose en son temps, mais ça progresse bien. Le jour où l’infrastructure sera prête, des applications très intéressantes pourront être développées sur des initiatives off-chains.

Ah voilà des arguments foireux qui vont me convaincre. Moyens = apéro et clopes (ah on oublie les put…) !

Tout le monde n’a pas les même valeurs et la même éducation (rapport au tutoiement car vous ne me connaissez pas et nous n’avons pas gardé les cochons ensemble).

Je vous laisse à vos valeurs de bas étages et à votre spéculation à 10€. Et je ne souhaite jamais connaître cette « infrastructure extraordinaire de demain ». Surtout si elle coûte l’avenir même de nos petits-enfants…

Ton « non merci » ne pèse pas lourd. La POS est démontrée aussi fiable voir plus fiable en POS liquide que la POW.
là dessus elle amène une performance en vitesse comme en énergie sans aucune commune mesure.

Soit tu as un argument incroyable et que le monde attend pour contredire ce que les types de Tezos, Cardano, IOTA etc avancent, soit tu joues l’insider mais pour l’instant tu amènes plus une attitude que des arguments.

POS est une centralisation de la blockchain. De par sa nature, c’est une délégation d’autorité vers des validateurs élus ou validés. Si on utilise la lourdeur d’une blockchain pour une réserve de valeur, autant que ce soit réellement décentralisé.

1 J'aime

Enfin une chose sur laquelle nous sommes d’accord, le terme « lourdeur » pour qualifier la blockchain. Ah non, nous sommes aussi d’accord que le bitcoin est énergivore et que ça ne va pas aller en s’améliorant. Du coup, en toute bonne fois, peut on vraiment dire que ce qu’apporte le bitcoin vaut tout ce qu’il coute et tout ce qu’il risque encore de couter à l’avenir ?
Ne peut on pas reconnaitre que c’est une techno déjà vieille, qui a fait son temps, qui ne tient essentiellement que grâce au lobbying et à la capitalisation importante qui lui est associée mais c’est tout.
Je comprend qu’on puisse être fan de quelque chose surtout lorsque l’idée de base est aussi novatrice et prometteuse mais là le génie s’est échappé de la lampe et il est temps de l’y remettre, définitivement.

1 J'aime

clairement… non.
c’est aussi logique que de dire « POW est une centralisation de la blockchain, la preuve : une poignée de mineurs se partagent 80 à 90% du minage »

la POS C’est même plutôt tout le contraire : toute personne possédant « suffisamment » de cryptos pour avoir gros à perdre peut (ou doit suivant les protocoles) partager l’effort.
Les validateurs se surveillent les uns les autres, le premier qui détecte une erreur se partage les gains du tricheur.

Une fois une masse critique atteinte il est impossible de corrompre 100% des validateurs du travail de hash du mineur élu, et qui change à chaque tour.
Pire, avec la POSL liquide, chaque rôle peut déléguer une partie de son boulot et de ses gains à des sous-opérateurs, du coup les possibilités d’identification et de corruption deviennent inférieur à celle des doubles écritures POW.

C’est fondamentalement décentralisé : tout le monde peut se proposer, tout le monde se surveille, tout le monde peut balancer un tricheur, et la majorité ne se connaissent pas et ne peuvent donc s’entendre.

Alors que le mining est de plus en plus concentré (en chine au passage)