Commentaires : Les frais de port Amazon, Fnac et autres sur les livres grimpent en flèche le 4 octobre

Amazon et les autres revendeurs de livres en ligne vont devoir appliquer des frais de livraison fixés à un prix plancher minimal de 3 euros à partir du 4 octobre pour soutenir les librairies physiques.

Pas agréable comme nouvelle.
Je paye un abonnement à Amazon prime pour les livraisons « gratuites »
Si j’achète un livre à 6€ et que je paye du port à 3€ ça fait bcp
Utiliser deux tickets de métro pour passer à la Fnac c’est encore plus cher que les 3€ de livraison.
Reste la librairie du quartier, qui si elle n’a pas le livre que je veux dans son stock devra le commander…:et se le faire livrer.
Au final ça change quoi ??

8 « J'aime »

Vive la liseuse qui ne participe pas à la déforestation et qui s’amortit très vite malgré le prix prohibitif des e-books en comparaison des versions papier

3 « J'aime »

Ben c’est pour t’inciter à commander à ta librairie de quartier…

1 « J'aime »

Et aussi pour que des petites librairies puissent vendre en ligne sans trop être écrasées par la concurrence des gros qui bénéficient de coûts de port plus faibles et peuvent en plus se permettre de perdre un peu d’argent sur les petites commandes avec le port gratuit.

1 « J'aime »

Au prix des livres neufs, 35 euros c’est deux livres grand format ou quatre livres de poche (ou un grand et deux poches). Ce ne devrait pas être trop compliqué de commander ses livres par deux, trois ou quatre lorsqu’on est lecteur. Je le faisais déjà pour arriver à 25€, avant d’avoir Prime.

3 « J'aime »

ben juste un changement de stratégie, à partir du 4 octobre je met en attente mes envies de livres jusqu’à atteindre la somme fatidique. Finalement si je réfléchi bien cela ne va me faire attendre que pour la première livraison ensuite j’aurais suffisamment de livres en attente pour ne pas être en manque (parole de lecteur compulsif). au pire je piocherais dans les 2000 volumes de ma bibliothèque pour attendre. Parce que aller à la première librairie physique c’est 60 km aller retour et 2 fois s’il faut commander le bouquin, je remercie le ministre de la culture pour cette punition. On devrait peut-être l’informer que tout le monde n’habite pas à Paris.

8 « J'aime »

Tout le monde dit qu’il faut aider les libraires, privilégier les boutiques locales, boycotter Amazon, etc. mais ils font quoi les libraires, eux, pour changer les choses ? Moi je veux bien les aider, mais si c’est juste pour qu’ils puissent continuer de fonctionner sur leur modèle économique moribond, avec des catalogue de livres peu fournis, des prix élevés et pas de livraison, ça ne m’intéresse pas.

4 « J'aime »

Et en achetant pour 35€ et en renvoyant les livres en trop ça revient à combien ?
Et en passant par le site Belge ?

c’est la lois du marchés
si les gens préfères acheter sur amazon plutôt que d’aller dans la fameuse « library de quartier »
c’est que la labrary de quartier n’apporte aucune valeur et donc que ces labrary devrait se reconvertir plutôt que de faire un boulot sans valeur.

Moi je vois plus d’allumeur de réverbères et c’est pas plus mal.

l’état devrait arreter de vouloir controler le marché et laisser les gens acheter ce qu’ils veuelent comme ils veuelent.
Non aux taxes de frais de transports, zfe, subventions au ve, dpe…etc. ils faut laisser le consomateur choisir ce qui lui convient le mieux.

les library n’ont qu’a avec un chatgpt créer une platefrome national de vente de bouquin, ils pourrait l’appeler La Seinoise si ils veulent concurrencer Amazon.

La les gens vont juste acheter une amazon kindle et acheter ou pirater des ebooks et voila plus de papiers, plus de library plus de librarie et voila merci la france

2 « J'aime »

0.01 à 3€. 300% d’augmentation imposée par le gouvernement souhaitant lutter contre la vie chère. Euh non, contre la pollution. Non, pour sauver les librairies qui vivent à l’âge de pierre et refusent de se mutualiser. Arrhh non c’est sûrement pour notre sécurité, oui sûrement ça

@Biggs les livres on en prix fixé, max 5% de réduction.

Pose toi deux secondes la question comment un libraire pourrait faire face à Amazon…
La réponse est simple, il ne le peux tout simplement pas.

1 « J'aime »

Je recommande quand même de lire ceci sur les librairies indépendantes : 🌿☀️ Mâtin, quel journal ! ☕️🎨 on Instagram: "📚 CINQ POUR CENT - en 2021, on a fêté les quarante ans de la Loi Lang : La loi relative au prix unique du livre, est votée le 10 août 1981, sur l’impulsion de Jérôme Lindon (Directeur des Editions de Minuit) et Claude Gallimard. Cette loi est économique, politique et sociétale car elle a pour vocations principales de protéger la filière du livre, favoriser la diversité éditoriale et la librairie indépendante. Autrement dit, cette loi édicte une véritable politique culturelle en refusant de privilégier la concurrence. Une petite révolution ! CINQ POUR CENT c'est la série de @lelibrairesecache et @boris_mirroir, placée sous le signe du livre et plus spécifiquement de la bande dessinée, parce que c'est de là d'où on vient, par ici. En bref ? 🤫 Le libraire se cache est libraire BD dans une ville qui reste cachée avec un nom qu'on ne divulgue pas... mais nous (hihihi) on sait qui c'est. Et comme il raconte bien les histoires, et que depuis plusieurs années il parle de son métier avec humour et sérieux d'abord sur son blog, ensuite sur Twitter puis sur Instagram, on s'est dit que la suite logique de toute cette aventure c'était de la mettre en images. 👨‍🎨C'est là qu'intervient le très talentueux Boris Mirroir qui a fait un travail formidable et a glissé dans chacune de ses cases des détails drôles, poétiques, et très référencés. Dans cette série en 10 épisodes vous saurez tout sur le métier de libraire, les rouages de la chaîne du livre, les chiffres de l'édition et plein d'autres trucs marrants qu'on ignore souvent. . 🖋 @lelibrairesecache 🎨 @boris_mirroir #cinqpourcentsurmâtin #borismirroir #lelibrairsecache #librairie #libraire #chainedulivre #BD #bandedessinée #mâtin #mâtinqueljournal #morningroutine #morninglaterre #morningstrip"

Ça donne quelques éléments pour comprendre que ces lois sont quand même nécessaires pour protéger des librairies qui ne peuvent lutter contre un Amazon (ou tout autre enseigne) aux moyens illimités (et aux fraudes illimités, optimisation/évasion fiscale tout ça…)

1 « J'aime »

J’habite à côté d’une librairie de quartier qui vend des BD et bien cela va changer leur vie, vraiment.

1 « J'aime »

Cela change beaucoup de choses pour les libraires de quartier, vraiment.

1 « J'aime »

Et j’ajouterai même un point par rapport à ce qui est expliqué dans ce strip : non seulement les livres ne sont pas plus cher en librairie, mais en fait ils y sont même souvent moins chers.

La plupart des librairies indépendantes appliquent en effet une petite réduction sur le prix (dans la limite des 5% légaux), soit sous forme de points fidélité, soit plus rarement en réduction immédiate (avec parfois un mix des deux : ma librairie fait des points fidélité, qui correspondent à 5% du prix, utilisable dès 5€ cumulés, mais utilisables déjà sur le ticket qui permet d’atteindre les 5€, donc c’est une remise immédiate sur les achats de plus de 100€).

Alors que les enseignes non spécialisées et les enseignes en ligne n’ont pas le droit de faire cette réduction, sauf, pour la vente en ligne, si la livraison se fait dans une librairie.

arrêtez tout, on a le meilleur commentaire du siecle !

1 « J'aime »

les prix des livres sont fixés et meme écrit dessus. Il ne sera donc pas plus cher que sur Amazon …

tu as arreté de fréquenter des librairies depuis combien de temps ?

Bonjour,

D’après les derniers salons du livres fréquentés, Amazon rémunére mieux les auteurs lors d’achat de livres phisyques ou électroniques. Information obtenu de la part d’auteurs et d’editeurs. Donc le petit libraire que l’on défend se fait au dépend des auteurs…