Forum Clubic

Commentaires : Les États-Unis réfléchissent à bannir le géant chinois du e-commerce Alibaba

Après avoir révélé qu’il voulait bannir TikTok aux États-Unis, Donald Trump a annoncé qu’il réfléchissait également à la possibilité d’interdire d’autres applications et sites chinois, dont le géant du e-commerce Alibaba.

« […] et assure vouloir protéger les données personnelles des citoyens américains qui utilisent ces sites et applications » hôpital qui se fout de la charité, quand on voit le manque de législation fédérale adaptée et ce que les GAFAM font de nos données… Bref du Trump pur et dur.

9 J'aime

Il pourrait être honnête et avouer qu’il veut juste rester n°1 alors que son pays périclite…

6 J'aime

c’est vraiment du grand n’importe quoi. Les problèmes de sécurité seront les même avec les autres outils américain. Que des personnes ayant des informations sensibles en discutent sur des réseaux non sécurisés tout simplement. Comme le soit disant agent du FBI pour Kaspersky qui a mis des données soit disant confidentielles sur son PC personnel… Si c’est ça le niveau des personnels de sécurités il faut peut être revoir leur formation ou leur mettre entre les mains des postes totalement bridés.

1 J'aime

Quoique je pense de la Chine (qui n’a pas que des bons côté), si j’étais leur dirigeant, à force de tout ce bashing, je romprerai toute activité commerciale avec les US, et mettrait toute la dette américaine amassée sur le marché.

Trump n’aura plus que deux solutions, faire la guerre (ouverte), pour une raison de son choix à la chine, ou ramasser sa face et arrêter de Pwet plus haut que son ful.

6 J'aime

Prochaine étape, bannir l’utilisation du mot Chine et l’effacer de tous les manuels scolaires !

3 J'aime

Les GAFAM sont américains donc oui je te confirme ils utilisent tes données personnel.
Trump a raison, il protège les intérêts américains, chose que l Europe ne fait pas, on pourrait très bien obliger a faire pareil chez nous mais comme nos gouverneurs niveau européen sont des chèvre vendu, il ne se passe rien.Les chinois font du protectionniste chez eux, faut pas l oublier.

5 J'aime

J’ai une bonne gomme pour effacer une grande surface de sa mappemonde… Et ce sera la Trumpmonde…

xijing ping est egalement tres critique ou controverse parmi les gens de son parti, c’est pas tout rose pour lui non plus

Balance commerciale US-Chine = 300 milliards de dollar par an en faveur de la Chine. Couper cela serait un suicide économique.
Vendre la dette US n’apporterait rien : le taux de remboursement est déjà négocié. Ne plus recevoir ces intérêts serait une autre perte d’argent pour la Chine.

Puis comme déjà dit par d’autres, la Chine a toujours refusé d’ouvrir son économie interne aux entreprises étrangères, pourquoi le reste du monde devrait-il accepter les leurs sans contrepartie? Si la France par exemple pouvait relocaliser sa production, ce serait des gains en emplois locaux, baisse du chômage, plus écologique etc.; certes au prix d’une baisse du pouvoir d’achat.

5 J'aime

Après j’ai la preuve des armes chimiques, j’ai la preuve du vol de données.
De la com, un alibi moral, cela devient risible.
ça va mal finir.

Disons ok…

Maintenant, si du jour au lendemain la chine arrêtait toute forme de production internationale, et se mettait en autarcie, le monde occidental en son entier s’arrêterai net. Tout le monde en souffrirait, mais seul le bloc sino-russo-trucchose y survivrai.

1 J'aime

Rien de plus normal, simple mesure de réciprocité de la part des USA. Amazon est prohibé par le gouvernement Chinois, pourquoi les Américains ne devraient-ils pas interdire Alibaba ?

4 J'aime

« si du jour au lendemain la chine arrêtait toute forme de production internationale » : ben elle crèverait la gueule ouverte, pas plus compliqué que cela. Et pourquoi parler de « sino-russo-trucchose » alors que vous évoquez l’autarcie et l’arrêt de production internationale ?

Disons ok…

Après je ne suis pas un expert du marché de la dette, mais c’est comme ça que je le comprends. :wink:

si du jour au lendemain la chine arrêtait toute forme de production internationale […] le monde occidental en son entier s’arrêterai net.

Ça ferait clairement très mal aux pays occidentaux, mais ce ne sont pas les industries les plus pointures; au contraire c’est assez facile à re-développer. Il y aurait sûrement une autre crise du pouvoir d’achat, mais ça passerait en 5 à 10 ans.
Pour la Chine par contre, ce serait bien moins rose : elle a une balance commerciale déficitaire avec la Russie par exemple. Elle perdrait toutes ses rentrées d’argent.

Balances commerciales de la Chine par pays :


(le surplus exportateur vers HK, presqu’aussi gros que les US, est surprenant; mais le gros doit être transformé puis ré-exporté, à répartir sur les autres pays).

Taille des exportations chinoises par pays :

Si par exemple les USA mettent un embargo sur les exportations chinoises, l’Europe et le gros de l’Asie seront forcés de suivre, et 95% de cette distribution de leurs exportations disparaît.

2 J'aime

Il y aurait aussi davantage de pollution suite à ces relocalisations. Il ne faut pas l’oublier dans l’équation.

Je me suis mal exprimé, j’aurai du ajouter mis à part ses alliés à priori indéfectibles

Globalement moins : les usines en Europe ont plus de contraintes à respecter que les mêmes usines en Chine; et on gagnerait aussi sur le transport maritime+aérien.

Une autre région qui a beaucoup à perdre : la péninsule arabe, si on arrive à développer massivement la fusion (ou même la fission, avec du thorium) : on pourra alors remplacer les importations de pétrole par de l’électricité ou du carburant de synthèse. Et encore une fois on gagnerait sur la pollution.

2 J'aime

Périclite… tu ne dois pas connaître la définition de ce mot. Tu dois confondre avec la France.
Sinon, tiens, un extrait d’un article du Figaro pour résumer tous les « méfaits » de ce mauvais président (et pour que le Figaro le reconnaisse…) :

« La force du discours politique de Trump est ce rejet du déclin qui se traduit par une volonté de pousser l’économie américaine à son plein potentiel. Ce discours s’est traduit en actes, aussi bien par une pression toujours plus forte sur la Réserve fédérale pour que celle-ci conduise une politique monétaire favorable à l’économie, que par un soutien budgétaire massif. Les résultats sont là, près de 7 millions d’emplois créés depuis son élection, un taux de chômage de 3.5% au plus bas depuis 50 ans, et des salaires qui augmentent (et ce sont les salaires les plus faibles qui progressent le plus vite). On peut également noter que les créations d’emplois publiés ce 5 février par ADP, font état de 291 000 emplois supplémentaires pour le mois de janvier 2020 ».

Et votre Macron, il en pense quoi ?

Ces chiffres datent de quand? :rofl: Leur chômage est monté à 14,7% en avril, actuellement 10,2%.

Le gros de la baisse (de 10,0% en nov 2009 à 4,7% en janvier 2017) était le fait du président précédent : Obama l’a descendu de 5,3 points, Trump de seulement 1,8 points avant de battre le record absolu.
Chiffres officels, voir le site du BLS

Le pire étant que la baisse du chômage a ralenti après l’élection de Trump :

2 J'aime