Commentaires : Les cinémas britanniques gangrénés par les captations pirates de très bonne qualité

Malgré des mesures strictes, de nombreuses copies pirates de films en cours d’exploitation sont disponibles sur le Web à peine leur sortie en salle.

« Les autorités ont pu compter aussi sur les pass sanitaires, à la sortie du confinement, qui ont permis de retrouver la trace des personnes suspectées d’être à l’origine des copies pirates en libre circulation sur le web. »

Pardon ?

11 « J'aime »

Pourtant, Avatar c’est le parfait exemple du film qui ne donne vraiment rien sur petit écran… C’est cinéma sinon rien ! C’est aussi pour ça que je l’achèterai jamais en blu-ray.

1 « J'aime »

@BennJ : Mais puisqu’on vous dit que le pass n’a servi à rien d’autre que de s’assurer que vous étiez bien vacciné ! :joy:

7 « J'aime »

ça m’a fait beaucoup rire cette section lol.

1 « J'aime »

Mauvaise compréhension de la source en anglais par l’auteur de l’article. La source ne parle pas du pass sanitaire, mais d’un autre dispositif, qui avait été mis en place aussi en France dans certains lieux (notamment les restaurants, mais pas les cinémas) après le premier confinement : laisser ses coordonnées dans les lieux qu’on visite pour pouvoir être recontacté en cas de détection d’un cas.

En France, ça pouvait aussi être fait de façon anonymisée, via l’application TAC, en scannant le code QR du restaurant.

Le passage à ce sujet dans la source :

Traduction :

9 « J'aime »

Une copie= une entrée en moins. C’est plutôt réducteur de croire que sans copie ces personnes seraient allé en salle. Je sais déjà que ce film est une bouse, j’irai certainement pas en salle. Quand à le télécharger en torrent, me fera pas plus aller au cinéma.

10 « J'aime »

C’est vrai mais dans l’autre sens aussi : pourquoi le télécharger si on sait que le film est mauvais ? D’ailleurs on voit bien que les films les plus téléchargés sont aussi les plus gros succès du ciné. Les gens téléchargent parce que ça « a l’air bien » et que c’est gratuit, pas parce que ça vaut pas le coup de le voir au ciné.

4 « J'aime »

Suis d’accord que pour ce genre de film l’experience ciné est obligatoire tout comme top gun. Mais je l’acheterai aussi certainement en Bluray 3D pour le revoir sur mon projo à la maison.

4 « J'aime »

Juste par curiosité et se dire « ah tiens, j’avais raison c’est nul »

2 « J'aime »

Suffit d’avoir un cinema chez soit…

je sors :smiley:

Plus sérieusement, j’avais vu le 1 au cinema, bon sans plus, mais j’aimerais savoir pourquoi il faut absolument aussi voir le 2 au cinema ? Pour le son ou l’écran ou autre chose qui m’échappe ?

1 « J'aime »

10 ans de prison pour avoir filmé un film dans une salle de cinéma, non mais de qui se moque-t-on ?!

6 « J'aime »

qui sont autant d’entrées en moins pour son distributeur

non clairement pas « autant ».

5 « J'aime »

justement y en a qui vont le voir au ciné parce qu’après l’avoir vu sur leur écran ont estimé qu’il vaut le coup d’aller au ciné pour le voir

2 « J'aime »

J’ai assez de doigts sur une seule main pour compter ces gens là

7 « J'aime »

Pour le HFR 3D … 3h15 sans maux de tête !
Rien que pour ça, cela en vaut le coût.

2 « J'aime »

Disons que le regarder en 3D 4K haute fréquence au ciné est un vrai plus car le but du film est vraiment de faire admirer l’univers de cette planète. Le spectateur n’est pas là pour le scénario, mais plutôt pour l’expérience visuelle qui est extrêmement riche de plein de détails dont le rendu est époustouflant pour de l’image de synthèse.

5 « J'aime »

C’est juste le plus beau film à l’heure actuelle et sera sans aucun doute le maitre étalon des 10 prochaines années. A part ça, rien d’autre. PS : je précise que je déteste la 3D, sauf pour avatar.

1 « J'aime »

Encore beaucoup de blabla.
Un jour on arrivera à tordre l’idée (donc fausse) qu’une vue pirate aurait été convertie en place de cinéma.

C’est totalement faux et ça le restera.

On en a des exemples tous les jours depuis, maintenant, des décennies.

Suffit de voir le nombre de jeux à bas prix achetés, et ceux offerts et bien récupérés, auxquels toute une génération ne joue pas ou ne lance que quelques minutes/heures pour tester, et ne finalement jamais y revenir.
Si ça n’avait été ni à bas prix, ni offert, ces jeux n’auraient jamais été achetés.

C’est pareil pour les films, la musique, et tout ce qui peut être « piraté ».
Auquel cas, le prêt, c’est aussi du piratage. Eternel sujet.

Quand on achète un livre et qu’on le fait tourner à tous ces potes (ça peut prendre un an avant de le revoir, certes, mais on le relit rarement tous les jours), c’est le même principe.
Seuls les nouveaux passionnés du livre prêté iront l’acheter.
Les autres auront lu quelques pages et abandonnés l’affaire, quant à certains, ils l’auront juste jamais ouvert.

Par contre, baisser le prix des cinémas, ça serait pas une idée ?
M’a semblé voir un article récent sur un cinéma « de luxe » qui propose des places à 18 euros !!!
Faut pas le prendre dans le mauvais sens. Augmenter les prix fera pas revenir les gens.

Si le piratage a diminué, c’est uniquement parce que l’offre à prix acceptable a augmenté.
Netflix, Amazon Vidéo et consort ont eu le bon goût de proposer des services accessibles. Et certainement pas au prix unitaire de tout ce qu’on y regarde dessus !

Pour 6/8/10/+ euros, vous regarderiez même pas un film à ce prix-là dans un cinéma.
Donc le problème, c’est pas « que » le piratage en premier lieu.

(Et c’est un abonné UGC illimité qui dit ça, avec des comptes de VOD. Mais j’irais pas en payer 50 par mois.).

3 « J'aime »

Exactement

Je ne vais plus au cinéma. Je suis tellement mal assis qu’à chaque fois j’ai des crampes dans les genoux et c’est sans compter le défonçage de tympan, l’odeur forte du popcorn qui me lève le coeur, les gens autour qui dérange, le trajet pour y aller (qui est loin de chez moi) et le prix au total.

Bref, si je télécharge un film, ce ne sera pas une entrer en moins au cinéma :man_shrugging:

6 « J'aime »