Forum Clubic

Commentaires : LEGO : l’inclusivité est-elle une question de plastique ? (page 3)

euh…oui je te suggere de lire le reste de ma phrase, couper des propos en changeant le contexte mene vers des debats steriles.

lorsque j’etais plus jeune et avait une copine etrangere, j’etais etonne a quel point mes collocs de 18-20 ans etaient intolerants envers elle, et si fermes a ce qui leur parait etrange. Je suis moi meme etranger mais je passe plus inapercu.
pareil avec mes amis qui reniflent les trucs venant de l’etranger, cest vexant et ils ne se rendent pas compte et c’est pas en leur disant comment agir qu’ils changeront (c’est pourquoi je trouve que le matraquage est inutile)

T’as bien raison, on devrait enseigner aux enfants des le CP la nouvelle réalité de notre société. Ces lego peuvent être un très bon outil éducatif. Disons que le lego bleu est le trans. Le légo jaune est le fluide et le blanc est le bisexuel. Alors on peut dire par exemple, chers élèves vous pouvez mélanger les trois légos pour créer des nouvelles sexualité comme trans fluide bixesuel, et la tu met la tete lego bleu avec le corps jaune et les pieds blanc. On pourrait aussi leur expliquer d’autres choses comme la polygamie avec ces lego. Regardes Roger est un trans fluide homosexuel qui a trois femmes, une trans bisexuel, un femme lesbienne et une femme hétéro. C’est dans sa religion.

Bref, il y a un fort potentiel éducatif pour ouvrir les esprit des jeunes et les sensibiliser à plusieurs cas de figures. Bravo à Lego!

je fus prof pour enfants, je pense que enseigner au plus jeune age va simplement donner un gros retour de baton un peu plus tard, a mon avis il faut juste leur offrir un bon exemple et les avantages, arreter de les harceler avec cela. Il y a d’autres aspects a la vie que la sexualite non? (et personellement l’ecole n’est pas la pour cela, plutot apprendre a compter et lire que comprendre les notions abstraites de la sexualite et l’identite lorsqu’on n’est meme pas pubere…)

je suis peut etre un vieux schnock mais j’ai enseigne dans plusieurs pays et j’ai aussi mes propres enfants, entre la theorie et la pratique il y a parfois un vide

Oui, bravo à Lego, un jeu intelligent à tous les niveaux ! C’est dès tout petit qu’il faut éduquer les enfants, l’intolérance se forge parfois très tôt.

Ce que certains ont du mal à comprendre dans leur raisonnement du siècle dernier (pour être gentil), c’est que l’orientation sexuelle n’est pas un choix mais un état. Et ce depuis la nuit des temps. Un monde hétéro-centré ne correspond pas à la réalité sociétale et les intolérants s’en donnent à cœur joie pour faire le mal alors que les LGBT+ ne demandent qu’à avoir le droit de vivre libre et comme tout le monde ce qui n’est pas le cas actuellement.

Si on estime les LGBT+ à environ 10% de la population, la place qui leur est faite est très en deça, dans la presse, les médias, dans la société ; quand les intolérants et les extrémistes bornés crient au loup au moindre article non hétéro-centré. Comme si ça les empêchait de vivre.

Quand un couple hétéro se tient par la main ou s’embrasse, personne ne va les accuser de faire du prosélytisme ou ne va les agresser. Pourquoi déverser sa bêtise et sa haine quand les LGBT+ demandent juste de pouvoir en faire de même ? La peur de sa nature profonde ? Les hétéros cools et les homos s’entendent très bien. Les pires homophobes sont souvent des homos refoulés, d’ailleurs certains finissent par se faire chopper, à commencer par des politiques conservateurs dont la réalité de vie est à l’opposé de leurs discours pseudo moraux.

Sur le commentaire à propos des parties à plusieurs, les hétéros n’ont pas attendu les homos pour cela, bien au contraire. Ils peuvent même se mélanger…

Malgré tout, les mentalités bougent doucement, même s’il faut progresser. Beaucoup de jeunes se retrouvent encore à la rue quand ils font leur coming-out auprès de leurs parents sensés les protéger.

Je conclurai ce long message en pensant à un jeune homosexuel que je connais, une personne adorable, qui a été tué à Paris à coup de couteau (gorge tranchée) par un homophobe peu de temps avant la crise sanitaire. Aucun article dans la presse. Ça en dit long sur la façon dont les LGBT+ sont considérés dans cette société. Les agressions violentes contre les LGBT+ sont en augmentation.
Certains ont-ils peur de leur nature profonde au point de justifier l’intolérance qui conduit à l’innommable ? Que leur faut-il ? Que ce soit un de leur proche ou un de leurs enfants ?
Il y a des LGBT+ dans TOUTES les familles. Si certains l’ignorent c’est que leurs proches ne les ont pas estimés dignes de confiance. L’intolérance nait de la peur, et la peur de l’ignorance.

C’est bien beau de vouloir faire en sorte que les enfants apprennent à être ouvert d’esprit mais souvent cela vient des parents. Donc si les parents font un blocage sur ce sujet, il n’achèteront pas cette boite je pense.
Je n’ai pas employé le terme « tolérance » car il m’énerve. Tolérer pour moi revient à prendre sur soi et donc cela revient à dire que la situation pose problème… Donc que rien ne change.

Éduquer les gens ne se fait pas en un jour, chaque initiative compte.

Si l’acharnement de certains ciblait les bretons, les daltoniens ou les autistes, ça serait tout aussi violent ? Vivre et laisser vivre, voilà ce que demandent les LGBT+.

Hein??? Mais ils ne me dérangent pas du tout. Et je m’en fiche même complètement, dans le sens, ils font ce qu’ils veulent, cela ne me regarde pas. Tout comme les petits, les gros, les grands, les intellos etc… Chacun est ce qu’il est et c’est tout.

J’ai juste expliqué pourquoi je n’aimais pas le terme « tolérance ». Car « tolérer » possède une autre signification:

Supporter avec patience (ce qu’on trouve désagréable, injuste).

OK, j’ai updaté mon message car vu les commentaires limites de certains, le tiens pouvait prêter à confusion. Clairement. En lisant tes autres messages j’ai vu qu’il n’était pas dans ton intention de biaiser.

Après si la différence de point de vue se porte sur la définition du mot tolérance, il n’y a qu’une chose à faire : être tolérant. :wink:

Non.
Et vu la formidable censure contre nature qui règne ici, inutile de te rappeler quelques notions.

1 J'aime

Il fallait l’inventer celle-là…
Contre-nature…Est-ce pour faire un parallèle avec le sujet de la news et faire passer ton opinion sur le sujet?

5 J'aime

La censure ?

Non, la modération de propos n’ayant pas leur place ici et quand on voit la faible ouverture d’esprit contre nature (oui, je reprends tes termes) de certains ici, elle est clairement indispensable.

6 J'aime

-’orientation sexuelle n’est pas un choix mais un état.

Je connais des fluides gai qui vont te dire le contraire. Tu as l’esprit bien fermé de penser que certaines personnes ne choisissent pas. Tu es qui pour juger ces gens?

  • été tué à Paris à coup de couteau (gorge tranchée) par un homophobe peu de temps avant la crise sanitaire. Aucun article dans la presse

Triste, mais ça reste une nouvelle anecdotique. Si on se met à parler de tous les viols et meurtres dans les journaux, on ne finira plus. La presse filtre et c’est bien normal.

-Il y a des LGBT+ dans TOUTES les familles

LOL tu exagérés quand même un peu mais c’est vrai qu’il y en a beaucoup et qu’il faut supporter leur cause.

Justement je ne juge pas. Pas certain qu’on puisse en dire autant à propos de votre commentaire…
Et non, l’orientation sexuelle n’est pas un choix, comme lorsque vous choisissez entre fraise ou pistache. Il n’y a pas de débat. C’est même l’argument type des homophobes que de considérer l’orientation sexuelle comme une lubie, et de lubie à vice, ou de lubie à maladie il n’y a qu’un pas.
Si vous êtes homo, vous êtes homo, que vous soyez marié et ayez fait des enfants n’y changera rien.

Pour le reste, votre commentaire est « anecdotique ».

Je ne suis pas certain qu’un homo standard, refoulé, intimidé par la pensée de sa famille, soit méga enchanté d’être associé au combat des fluid typex, etc.

soit dit en passant ça fait des décénnies que Lego sort des boites d’armes et de méchants (qui tuent les gentils), fallait-il y voir une défense affirmée des terroristes ? bof non, ici c’est pareil, c’est juste de la récupération pour faire plus d’argent. Ce n’est même pas réfléchi puisqu’ils mélangent peaux noires et marrons avec l’orientation sexuelle, c’est digne d’un brain storming du vendredi après-midi.

S’y ajoutent le brun et le noir, représentant la diversité de couleurs de peaux

  • y’en a un peu plus, je vous les mets quand même ? :rofl:
1 J'aime

Les fluides seront en désaccord avec vous mon cher. Il y en a qui sont hétéro fluide gai qui changent d’orientation sexuelles. L’histoire que tu es homo et tu reste homo toute ta vie, c’est que les gens disait il y a 20 ans.

Cessez de parler à la place des autres pour cacher votre ignorance. Quant à votre élocution pseudo ampoulée et méprisante, elle révèle en effet votre ouverture d’esprit et la modernité de vos propos « Mon Cher ».
Et quand vous parlez d’homo qui se définit comme « fluide », amenez nous le pour qu’il s’exprime. Un(e) bi ou un(e) homo ? Là encore ce n’est pas un choix.

Si vous êtes un homme qui vit avec une femme et choisit d’aller avec un homme et de changer de mode de vie, ce n’est pas un changement d’orientation, c’est juste un homo qui sort du placard. Si vous pensez être attiré par les femmes et les hommes, là encore, ce n’est pas un choix.

Vous refusez de comprendre, il n’y a pas de débat. Les homos ont toujours été ce qu’ils sont, parfois cachés, parfois à égalité avec les hétéros selon les lieux et les époques. L’orientation profonde des gens n’est pas une question de mode qui change tous les 10 ans !

Et n’oubliez pas les intersexués (environ 1% de la population) pour qui la différence est anatomiquement visible. Ils n’ont pas choisi non plus. Beaucoup d’entre-eux ont été définis à torts en tant que fille ou garçon à la naissance en fonction du désir des parents. Parfois à pile ou face.

Hétéro, homo, bi… l’orientation sexuelle n’est pas un choix, comme un loisir qu’on change selon l’heure et l’agenda du moment. Cette thèse nauséabonde n’est qu’un sophisme aux vieux relents religieux et pseudo moraux qui ont mené à la torture de jeunes homos dans des centres de thérapie de conversion. Beaucoup aux USA et même en France où de telles pratiques sont considérées comme des dérives sectaires.
Résultat en plusieurs décennies, pratiquement aucun jeune n’a changé d’orientation sexuelle, beaucoup disent avoir été torturés et parfois abusés par les personnes sensées les faire revenir « dans le droit chemin ». Et chez les rares qui prétendent avoir réussi a changer d’orientation sexuelle, certains admettent lutter chaque jour contre le « démon » ou se cachent derrière les apparences, plusieurs se sont fait chopper sur des sites ou des lieux de dragues homos, dont le principal défenseur des thérapies de conversion qui voulait servir « d’exemple ».

Accuse t-on un hétéro d’être hétéro par choix ? Non ça semblerait grotesque. Pourquoi certains ignares se donnent-ils le droit de se permettre ça avec les homos, les bis, les intersexes ?

un petit rappel de la charte :
5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

La Schtroumpfette a les cheveux jaunes !
CQFD !

‹ Imaginez par exemple que l’on mette la perruque jaune sur la figurine bleue : la communauté des Schtroumpfs pourrait à juste titre se sentir offensée car aucun n’a de cheveux jaunes. › La schtroumpfette a les cheveux jaunes.

Antiracisme, avec les couleurs verte, bleue, rouge, violette, Lego se prepare a l’arrivee des extra terrestres.