Forum Clubic

Commentaires : LEGO : l’inclusivité est-elle une question de plastique ?

LEGO commercialise depuis début juin l’ensemble « Tout le Monde est Génial » (everyone is awesome) afin de « rendre hommage à la diversité avec humour ».

Du coup faut acheter des Lego chinois pour ne pas avoir à subir ça ?

Quelles sont les alternatives à Lego ?

8 J'aime

Bonjour,
« subir cela » ??? personne ne vous force à acheter cet ensemble. De plus, le set est vendu en Chine par LEGO…

3 J'aime

Les Americains deviennent completement barjot avec leurs histoire de race et de genre!
Juste pour donner un exemple: mettre les cheveux du personage noir sur la tete du personage blanc serait consideré comme raciste car « appropriation raciale » (l’autre jour, au US, un professeur « blanc » a démissioné car elle ne voulait plus enseigner l’Espagnol a cause de sa couleur de peau « inaproprié »…);
Egalement, le fait que le personnage rose soit une fille et le personage bleu un garcon serait considéré comme injurieux car réduisant les genres a des stereotypes « dangereux » et « malsain » (aux US, les personnes ayant changé de sexe sont autorisés a participer au competitions feminines… établissant de nouveau record feminin)
Lego ne savent pas dans quel plat ils mettent leurs pied…
Et meme si personne ne force a l’achat de ce kit, leurs existence en dit long (meme si le fait qu’ils soient fabriqué en chine est effectivement completement contradictoire :D)

12 J'aime

Bonjour,

Excellente remarque, fort pertinente.

J’ai moi-même été choqué lors de la rédaction de ce papier sur la discrimination et/ou la caricature qui pourraient être engendrées par ce set.

Imaginez par exemple que l’on mette la perruque jaune sur la figurine bleue : la communauté des Schtroumpfs pourrait à juste titre se sentir offensée car aucun n’a de cheveux jaunes. Elle se sentirait alors l’objet de moqueries et cela serait insupportable.

Et encore, ce n’est rien : la perruque orange mise sur la figurine noire pourrait offenser les roux caucasiens qui ne sentiraient alors pas représentés et crieraient (à juste titre) à la discrimination.

Bref, ce set LEGO offre un potentiel de discrimination et d’offense très élevé. Je propose qu’on le brûle en place publique après voir consulté les communautés écologistes (le plastique qui brûle, c’est polluant).

12 J'aime

Bonne idée, on devrait en mettre un set dans toutes les écoles pour expliquer aux gosses que ce ne sont pas des maladies mentales, mais bien des options valables pour batir sa vie.

J’ai un pote qui est fluide non binaire. Desfois il se sent comme un homme, parfois une femme et parfois comme ni l’un ni l’autre. Faut accepter la réalité de l’an 2000.

1 J'aime

Pour moi ce n’est pas forcément choquant. J’ai une voisine de couleur noir, qui a les cheveux marrons clairs chocolat pourrait-on dire, et sa couleur naturelle ou pas ? Le principe c’est d’être bien avec son corps. Et il y a plein de jeunes actuellement qui change de style de couleur et d’orientation sexuelle donc oui c’est une bonne manière d’inclure tout le monde. Quant à la matière plastique des Lego, elle a toujours été

par legos chinois je pense qu’il fait reference aux marques chinoises comme lepin ect.

subir cela, quand c’est pas vraiment un probleme mais que chaque recoin de la vie se fait matraquer par « ce combat », je comprends la lassitude. Aussi positif soit il, la repetition incessante d’un message, fait que cela prend la tete au bout d’un moment.

2 J'aime

Dans une démarche purement journalistique, pourriez vous nous dire de quel pétrole est issu le plastique LEGO?
Un pétrole de schiste américain, un pétrole du golf persique, un pétrole vénézuélien ou un pétrole offshore scandinave…

1 J'aime

la schrtoumpfette a les cheveux jaunes je suis desole

1 J'aime

Enfin une alternative à cette domination asiatique chez les logo !!! LOL

(n’importenawak)

1 J'aime

j’allais dire personne ne pense que ce sont des maladies mentales, c’est peut etre un peu exagere, mais les personnes qui n’acceptent pas les differences jeunes ou vieux, ne changeront pas vraiment de comportement a cause du set lego ou autre lobbyisme.

faut accepter la realite, pfff a moins d’etre celibataire, on se fiche un peu de ce que l’autre fait avec son cul, ou pardon, comment il se sent. se focaliser sur des broutilles non stop n’a pas de sens. On devrait peut etre inculquer d’autres valeurs que « l’acceptation », avec tant de diversite et a tergiverser tu m’etonnes que les jeunes se retrouvent perdus, deja que j’avais du mal a savoir quoi etudier, si maintenant je devais choisir quelle nuance d’homme je suis, on va oublier de vivre

En tout cas ils sont mieux coiffés que des playmobils :slight_smile:

4 J'aime

Ce qui me dérange le plus chez les LGBTQ+, c’est que c’est tout le monde, sauf les hétéros de base dont je fais parti.
L’inclusion, oui, à condition que soit inclus également l’hétéro.
Merci.

On s’en fiche car les Lego, personne ne les jettent donc ça ne pollue pas, ça reste au chaud dans les maisons… (à la différence des couverts en plastoc et autres objets de consommation).

1 J'aime

Chacun est libre de penser et de faire ce qu’il veut de sa vie sexuelle… Ce qui me dérange c’est cette obligation d’en parler perpetuellement. Mon collègue est gay et nous ne parlons pas de sexe, pas plus qu’avec mon autre collègue hetero. Il vit sa vie tout à fait normalement, parle parfois de son ami, ce qui est normal.
Je trouve les hetero qui étalent leur vie personnelle tout aussi agacant et c’est à ce titre que je trouve la gay pride pénible.
L’acceptation ne peut se faire que quand tout le monde est « fondu dans la masse » pas quand on se revendique différent.

5 J'aime

Bonjour,

Citation
Dans une démarche purement journalistique, pourriez vous nous dire de quel pétrole est issu le plastique LEGO?

En tant que journaliste professionnel, j’ai appris à « angler » mes articles : lorsque j’écris sur un sujet, je ne vais pas digresser sur un autre, sans lien direct. Ce papier porte sur l’engagement de LEGO à propos l’inclusivité et la diversité, et sur la chimie de ses produits. Votre question n’est donc pas pertinente ici (à moins qu’il ne s’agisse d’une remarque cynique et/ou humoristique, ce que je peux tout à fait comprendre et que je ne peux qu’encourager… ainsi que l’utilisation d’émoticônes afin de souligner le caractère humoristique de vos remarques).

Ne reculant devant aucun effort afin de contenter un lecteur aussi exigeant que vous, je me suis renseigné sur le sujet. LEGO n’a pas de réponse à apporter sur l’origine des granules de plastique composant ses briques. Voici en revanche quelques éléments qui devraient vous intéresser.
Le Groupe LEGO s’engage concrètement pour l’environnement et prévoit d’investir jusqu’à 400 millions de dollars sur trois ans pour accélérer ses projets en matière de développement durable et de responsabilité sociale. L’entreprise continue à travailler sur son programme de matériaux durables, qui emploie plus de 150 experts, pour créer des produits et des emballages durables. En 2015, le groupe s’est fixé un objectif de fabrication de ses produits à partir de matériaux durables d’ici 2030. Les opérations de fabrication du groupe afficheront un bilan carbone neutre d’ici 2022.

J’espère que votre louable soif de précision sera un tant soit peu étanchée par ces informations :slight_smile:

2 J'aime

@Marc.Mitrani
Trouver ce set en Chine releve de l’exploit, ca fait partis de mon métier, je suis place, j’ai justement fais des photos en février 2021, sur les rayons Lego en Chine, ou il n’y a pas un seul jeu de la marque Lego, mais au moins 10 marques Chinoise.

Le décor me fait penser que tout ce petit monde s’est donné rdv dans les toilettes publiques …

Benben99 : …binaire

C’est vraiment intrigant, la manière dont ce terme se fait nier sa définition. un H, une F, ce n’est pas binaire. Ce qui est binaire c’est une formation/association H+F.

Marc Mitrani : un bilan carbone neutre d’ici 2022.

LGBTQ+nCO2

Bonjour,
Pour obtenir un droit à l’indifférence (c’est à dire à être accepté tels qu’ils sont, sans être pourchassés, rééduqués ou discriminés), les LGBTQIA+ doivent avant tout obtenir une reconnaissance ainsi qu’une acceptation de leurs différences.
A priori, ce sont (dans une écrasante majorité) les « hétéros de base » qui n’acceptent pas les différences. Certes, certains s’en fichent royalement et ne font pas attention à la couleur de peau, à l’orientation sexuelle ou au genre. Mais ce n’est pas encore la majorité !

2 J'aime