Forum Clubic

Commentaires : Le gouvernement japonais veut des voitures volantes d'ici 2023

Au Japon, le gouvernement espère voir des véhicules volants dans le ciel au-dessus des villes d’ici trois ans et soutient les entreprises qui vont dans ce sens.

C’est bien de vouloir ca mais la techno n’est pas encore dispo, on n’a aucune vision sur la gestion de ce trafic aerien urbain, des risques, des conditions de permis, des règles, des nuisances sonores etc.
Bon un bon coup de comm. C’est un peu comm leur robot géant, ca amuse les médias mais ca ne sert à rien d’autres que faire du buzz

11 J'aime

C’est surtout complètement con en terme de consommation d’énergie. On est en 2020, ce n’est pas le moment d’inventer des moyens de transport énergivores pour des déplacements urbains qui sont déjà permis par beaucoup d’autres moyens.

8 J'aime

Et pourtant…

C’est clair que ça résoud partiellement le problème des bouchons mais ça amène pleins d’autres problèmes (bruits, consommation énergétique, sécurité, règlementation complexe, techno pas encore au point, etc)

C’est bien différent, puisque cet état n’autorise les décollages et atterrissages que sur des pistes d’aviation, c’est interdit sur route. De ce que j’ai pu lire il semble aussi que les survols des villes soient interdites, ce sera donc des avion/voitures pour voler en campagne, entre deux villes d’un aérodrome à un autre, une sorte d’ULM volant/roulant. On est loin du concept japonais de vouloir des voitures volantes en ville, ce n’est pas pareil.

2 J'aime

Je suis d’accord avec toi, mais c’est bien connu, les Japonais sont des éternels optimistes… :wink:

Et Goldorak ?
Le gouvernement japonais l’exige pour quand ?

4 J'aime

Je plussoie. Ce qui me faisait halluciner c’était de voir les journaux télévisés faire de la pub continuelle pour la voiture électrique tout en étant dithyrambique sur le fly board de franky zapatta avec ses 200 litres de kérozène aux 100 kms ! Et ils ont recommencés récemment sur sa future voiture volante…

1 J'aime

Il est en cours de construction

1 J'aime

Voler ne réduira pas les goulots d’étranglement source d’embouteillage du quotidien , mais déplacera seulement le problème. Par ex: embouteillage aux bretelles d’accès et sorties d’autoroutes, qui deviendront embouteillage aux les « héliports » pour décoller et atterrir, car personne n’aura le droit de décoller de son jardin pour atterrir juste devant son boulot!

1 J'aime

En toute honnêteté, je doute que les gouvernements relâchent l’étau juridique autour de la question du transport individuel volant tant qu’ils n’auront pas l’assurance qu’une IA sous leur contrôle, via la 5G (par exemple), puisse prendre le contrôle des véhicules dans certaines zones pour des raisons évidentes de sécurité.

En même temps, tant qu’on n’a pas à subir une attaque extraterrestre, c’est pas pressé…

1 J'aime

j’espère juste qu’ils on conscience qu’il s’agit d’une sorte hélicoptère, ni plus ni moins

Euh tu as vu la taille d’un hélicoptère ? Et celle sur les photos de l’article ? Il suffit pas de caler une hélice à un truc qui vol pour en faire un hélicoptère hein.

1 J'aime

Si car le trafic sera réparti sur 3 dimensions au lieu de tout le monde au même niveau tu pourras avoir du monde en dessous et au dessus. Mais les villes étant toujours en augmentation ça finira quand même pas ne plus être suffisant

plié de rire…

« Au Japon, le gouvernement espère voir des véhicules volants dans le ciel au-dessus des villes d’ici trois ans et soutient les entreprises qui vont dans ce sens. »

C’est possible d’en savoir plus ? C’est qui « le gouvernement » ? Quel departement, quel ministre ?

Le reste de l’article parle de societe privees et basta…Comment « le gouvernement » soutient-ils ces entreprises ? Il fait quoi concraitement?

L’article reste interessant mais le titre n’a rien a voir

Ah ouais en fait cet article c’est juste une traduction partielle de l’article source…
(Avec les meme photos…)

« le ministre japonais de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie vient tout simplement d’allouer 40 millions de dollars au secteur de la voiture volante. » - (Janvier 2019).