Forum Clubic

Commentaires : Le gouvernement indien se prépare à bannir le Bitcoin (BTC)

Le gouvernement indien va présenter un projet de loi qui pourrait interdire l’utilisation des « crypto-monnaies privées » telles que le Bitcoin (BTC).

À force de tout bannir, ils vont avoir une exode sur les bras!

Enfin! Si seulement l’Europe pouvait faire de même…
Au début on pouvait éventuellement croire que ces monnaient apporteraient une certaine liberté mais il faut se rendre à l’évidence elles sont surtout utiles aux traffics en tout genre et à la spéculation, et tout cela en consommant une énergie délirante.

11 J'aime

Que d’autres suivent !
On a déjà des monnaies, suffisamment assez sans que ces multitudes de sommes virtuelles très fluctuantes, peu contrôlées, sujettes à piratage et consommatrices ne viennent inonder le marché.

3 J'aime

Un exode de quoi ? Le BTC est une abérration écologique. Et comme dit Trentreznor, ça sert surtout aux criminels.

4 J'aime

Arrêtez avec vos « activitiés criminelles » il y a une étude qui est sorti qui montre que c’est peanuts comparé à l’usd et au cash.

10 J'aime

Il y a déjà pas mal d’Indiens riches et/ou bien formés qui ont quitté le pays. Pas seulement des ingés de la Silicon Valley, mais aussi dans la finance etc. Vers Singapour, l’Europe et les USA. Ce n’est pas un ban de BTC qui y changera quelquechose.

La frappe de la monnaie était le pouvoir du suzerain. Toutes monnaie non frappé du sceau du suzerain est une attaque contre son pouvoir. Celui du suzerain !

C’est le peu de chose qui me reste de mes cours d’économie monétaire.

1 J'aime

J’espère pas…

Haha, bonne chance pour interdire Bitcoin! Même le congrès américain a estimé qu’il ne servait à rien d’essayer car c’était impossible.

1 J'aime

Bitcoin, c’est la promesse de changer d’une économie inflationniste dans laquelle l’argent perd de la valeur avec le temps vers une économie déflationniste dans laquelle l’argent prend de la valeur avec la plus value créée par le travail, l’innovation, etc.

Changer d’une économie inflationniste dans laquelle les épargnant sont punis par l’inflation vers une économie déflationnsite dans laquelle les gens sont incité à épargner pourrait engendrer un énorme bouleversement des mentalités dont l’impact sur la surproduction industrielle pourrait résoudre de nombreux problèmes.

Ce changement de paradigme est un changement profond dans la mentalité des gens qui arrive de manière cyclique depuis plus de 5000ans.

Dans l’histoire des monnaies, on part souvent d’une resource rare (des coquillages, des pierres taillées, du métal, etc) puis l’autorité en augmente artificiellement la quantité pour financer des projets politiques (souvent des guerres) jusqu’à créer un déséquilibre qui se traduit presque toujours par une hyperinflation. La monnaie officielle est alors délaissée pour une autre basée sur quelque chose qui ne peut pas être manipulée.

Si on va vers une économie où les gens sont incités à moins dépenser, il y aura moins de production industrielle. Les gens commenceront à faire plus attention au future puisqu’il aura plus de valeur que le présent. Peut-être qu’alors, les gens valoriseront plus l’éducation et la formation qui demandent un investissement pour un retour loin dans le futur.

C’est ça que promet Bitcoin. Ce n’est pas à négliger. Ca ne fonctionnera peut-être pas. Mais ce qui est en jeu, c’est beaucoup plus que la spéculation sur un truc de geek qui pompe beaucoup d’électricité.

3 J'aime

Vous tournez en boucle les mecs…

Trop long ce pavé César.
Et franchement, pour venir troller (car je ne peux pas imaginer que tu sois candide)… c’était pas la peine.

Ps : J’ai des bitcoin (enfin… des virgules!) et de l’ether… ca m’empêche pas d’être réaliste.

La monnaie des criminels, c’est le cash. Aucune traçabilité. Il n’y a pas plus traçable que les cryptomonnaies.

1 J'aime

En étant le 2ème pays le plus peuplé de la planète, ils ont de la marge.

Et sérieusement, quitter son pays parce que la BTC est interdit, juste lol quand même.^^

1 J'aime

Je constate quand même que les 2 ou 3 arnaques que j’ai eu demandaient du BTC en rançon(petit message au passage : j’ai pas de webcam, donc vous pouvez me dire qu’elle est piratée, c’est dur à croire)
Et que c’est, a priori, aussi la monnaie demandée par les ransomware vu les articles que j’ai vu passer.
Bon je suppose que cela dépend si on considère cela comme de la criminalité ou pas.

L’argent liquide est le premier vecteur de financement d’activité illégales, a quand un bannissement ?

1 J'aime

Combien ça représente combien en % des activités criminelles totale comparés aux euros et aux dollars ? Que ce soit le dealer en bas de la rue aux détournements de milliards par les fonds d’investissements et les banques ? 0,0001% ?

5 J'aime

Aussi polémiques soient telles, elle ne sont pas parfaites je vous l’accorde.
La vraie question c’est: « Est-ce que c’est mieux que le système qu’on a actuellement ? »

Vous semblez tous oublier tous que les cryptomonnaies sont très récentes dans le paysage et elles constituent un modèle alternatif décentralisé très sérieux face au bon vieux système bancaire corrumpu d’aujourd’hui.

Il faut se poser les bonnes questions avant de critiquer à tout bout de champs :
-Vous connaissez l’impact écologique d’une banque qui envoie ses milliards (dont VOTRE argent) sur tous les marchés de la planète ? (les datacenters, l’hyperthreading, les mainframes, les bases de données etc)
-Vous savez combien ça coûte aujourd’hui d’envoyer de l’argent à l’autre bout de la planète ? (ce qui est gratuit avec des crypto hors frais de conversion)
-Vos intérêts d’épargne suffisent -il à compenser les frais de tenues de comptes hallucinants des dernières années ?
-Vous connaissez les tarifs exorbitant des « frais d’inactivités » (non c’est pas une blague, ça existe vraiment) de votre compte en banque quand vous habitez temporairement à l’étranger ?
-Vous avez oublié la crise mondiale des subprimes en 2008 qui a fait vaciller l’économie mondiale à cause du refourgage massif des crédits hypotécaires entre banquiers ?
-Vous savez que l’état à légalement le droit de vous voler VOTRE argent sur votre compte en banque pour redresser une banque en faillite parce que quelques dirigeants véreux ont joué à la loterie avec l’argent de LEURS clients ?
-Vous avez oublié que la Société Générale a littéralement volé 9 milliards d’euros aux contribuables en toute légalité (alors qu’ils avaient largement de quoi en fonds propres) pour payer LEUR amende parce qu’ils avaient violé la loi avec l’argent de leurs clients ?

C’est vrai que c’est plus facile de suivre la tendance et de rejeter le méchant bitcoin pas écolo plutôt que de remettre en question le système bancaire avec lequel on se fait entuber depuis des décennies, je vous l’accorde.

6 J'aime

Les cryptomonaies sont une goutte d’eau dans l’océan des transactions illégales constitué en grande majorité par l’argent liquide qui est lui intracable (contrairement au bitcoin qui est traçable avec son livret de compte public)
90% de la masse monetaire est virtuelle, de simples zéros entrés dans un ordinateur comme tu le ferais avec ton clavier.
C’est ainsi que la réserve fédérale des États-Unis crée depuis rien des milliers de milliards de dollars par an qui ne sont soutenus par rien de tangible comme l’or (voir fractionnal reserve). Et plus l’économie est inondée par ces nouveaux milliards plus nos economies perdent de la valeur.
Il n’y a pas limite aux l’imprimantes de billets des banques centrales, par contre il y aura 21 millions de bitcoin et pas s un de plus.
Bitcoin apporte bien la liberté de pouvoir transférer 24/7/365 des milliers/millions/milliards avec des frais de transaction battant toute concurrence.

1 J'aime