Forum Clubic

Commentaires : Le G7 annonce un accord historique sur la taxation des multinationales (et des GAFAM)

Les GAFAM et l’ensemble des multinationales vont peut-être devoir accepter d’être soumis à une nouvelle législation fiscale internationale. Le G7 a validé l’idée d’une taxation d’au moins 15%, le G20 doit se prononcer le mois prochain.

1 J'aime

Le minimum

Tous ce beau monde est bien naïf de s’imaginer que la hausse de la fiscalité ne sera pas répercutée par les multinationales, car au final ce sont les consommateurs qui paieront pour renflouer les déficits publiques. Alors, quand le ministre de l’économie répète en boucle qu’il n’y aura pas de hausse d’impôts ne le croyez pas. Quand on ne peut pas rentrer par la porte, on passe par la fenêtre …

7 J'aime

Ah quelle bonne idée :+1:. Taxer les entreprises.
Allez 15% de taxes en plus sur les multinationales.
Bon donc augmentation des prix de 20% et gel des salaires.
Ah bah ça c’est une bonne mesure. :clap:

2 J'aime

Un patron m’a dis un jour, l’état peut taxer autant qu’il le souhaite, ce ne sera jamais l’entreprise qui sera perdante.

7 J'aime

@Bilbo et @wackyseb

Je ne suis pas sûr que ce sera le cas ici, à être plus cher, ces multinationales subiront de plein fouet une concurrence directe sur les prix qu’elles pratiquent :

  • Avec l’évasion fiscale : elles étaient très compétitives et c’est aussi ce qui a maintenu une partie de leur monopole (ne pas jouer dans les mêmes règles que les autres)
  • Sans évasion fiscale : d’autres entreprises les concurrenceront pour aussi/moins cher

En quoi la lutte contre l’évasion fiscale fait-elle monter les prix ?

Un Amazon plus cher perdra des parts de marché, c’est inévitable !

Ce n’est pas comme si, un seul pays le faisait, là ce sont tous les pays principaux en même temps…

5 J'aime

J’aime ce genre de patrons à la trachée remplit de banalités démagogues, c’est beau, c’est simple, c’est concis, t’as l’impression d’être au dessus de mecs qui ont 5 années d’études + 30 ans d’xp derrière eux, t’as tout compris.

Sauf que le monde est un peu plus complexe, si tu fabrique des figurines en bois pour 50 centimes avec 45 centimes de coûts, effectivement la taxe va être répercutée sur les employés ou les consommateurs. Là le tableau est tout autre.

5 J'aime

Au moins, on aura un petit retour. Dans une économie à répartition comme en France, c’est important que les dépenses, y compris (surtout?) fiscales, restent locales, tout ce qui part échappe à cette répartition. Le fait que cela augmente les prix finaux n’a pas d’importance au global.

2 J'aime

C’est exactement ce que disent les patrons routiers lorsqu’on leur parle d’une taxe carbone au km : ils répercuteront évidemment.

Sauf que eux ont le monopole des routes en question, ce n’est pas pertinent ici…

Super nouvelle ! En espérant que ça soit bien appliqué car plus de rentrée fiscale c’est généralement bon pour les Etats et donc au final la population.
EDIT : Et dire que des gens critiquent cette grande avancée en matière d’égalité sur les taxes, on marche sur la tête

4 J'aime

Correction: Taxation sur les clients (pro et clients finaux) des Gafam …
Les gogo applaudissent mais paieront la facture … inexorablement.
Cette mesure est en gros du populisme « pour démocrate / centriste »

2 J'aime

Bap, au contraire c’est bien connu que si on met une taxe sur le lait c’est la vache la paie …

2 J'aime

Pas d’accord. Déjà, ces sociétés sont en concurrence, et les bas prix sont nécessaires. De plus, elles sont de plus en plus décriées. Ensuite, beaucoup des GAFAM proposent des offres gratuites. Ensuite, si c’est global, ils seront forcés de s’adapter. Enfin, même si vous avez partiellement raison, c’est pas un mal. Les gens consommeront moins de saloperie, ou alors accepterons de dépenser plus, ce qui bénéficie à l’État. C’est comme la taxe clope, que les gens consomment ou pas on est gagnant.

2 J'aime

Donc des hausses de prix à venir sur les produits ça va " encore " augmenter les inégalités !! Bien venue au G7

Des revenus gigantesques qu’ils tirent, principalement de leurs publicités pour certains (Facebook, Google), des revenus liés aux serveurs facturés aux professionnels (Amazon, Google, Microsoft), des services divers et variés (Microsoft, Amazon, Facebook, Apple, Google), etc. Je dis juste que si les prix augmentent : tant mieux, ça les rendra moins compétitifs face à des alternatives. Mais mon avis est plutôt que les prix n’augmeteront pas.

2 J'aime

Le minimum, c’est zéro. 15% ce n’est pas le minimum, c’est un compromis pour générer une adhésion la plus large possible, nuance.
D’ailleurs, avec le G20 qui doit encore se prononcer, même 15% ce n’est pas fait. Loin de là même. Mais si cela se fait, je ne pense pas que les prix augmenterons de 15% comme nos partisants du capitalisme sauvage le soutiennent. Il faudrait pour cela que toutes les entreprises s’entendent pour augmenter les prix de la même manière et ça c’est illégal et sujet à de très lourdes amendes. Les prix augmenterons sans doute un peu mais pas tant que cela et en effet, cela pourrait peut être donner de l’air aux entreprises concurrentes qui elles payent 25% de taxes.

On verra de quoi sera fait la suite. Je t’invite à noter quelques prix et après la mise en place des taxes, on s’en reparle.

Même avec des taxes en plus, ne nous inquiétons surtout pas pour les géants. Leur business est tellement bon avec souvent une croissance extraordinaire chaque année que la taxe sera peenuts pour eux.

Ça va juste se tendre un peu plus pour l’évasion fiscale mais il y a encore pleins de pistes à explorer.

Un Amazon plus cher restera encore moins cher que les concurrents. Le volume génère un prix plus bas.
Soit c’est le consommateur qui paie, soit c’est la marge de celui qui veux de la visibilité pour ses produits qui baissera son froc.
Ou un peu des deux (7,5% de la taxe chacun)

Dans tous les cas, Amazon ne sera pas perdant (ou vraiment très peu).

Allez promis on s’en reparle car pour le moment on ne peut que spéculer sur l’avenir

2 J'aime

Pour info, alphabet, la maison mère de Google, c’est 19% de dividendes aux actionnaires.
Je n’ai pas trouvé le taux effectif d’imposition d’alphabet, mais celui d’amazon est souvent estimé inférieur à 1,2%.
Dans ce système, les seuls lésés sont les citoyens.
Avec un plafond d’imposition minimum, les actionnaires seront les grands perdants, car pour pouvoir maintenir des dividendes aussi absurdes, l’augmentation des prix serait insupportable.
Le bon sens en quelque sorte, reprendrait le dessus.

Le plus drôle, c’est que vous défendez ces mêmes personnes qui vous « baisse le froc », alors que vous devriez lutter contre, par peur que votre lutte puisse vous atteindre.

4 J'aime

Et comment est redistribué ce montant ?
15% c’est un peu le paradis fiscal planétaire ! Il faut que je fasse une multinationale le jour ou je crée une entreprise :sweat_smile:
Si je comprends bien, c’est LREM qui a proposé le montant le plus bas, bien plus bas que les US. Bravo ! :sweat_smile: