Forum Clubic

Commentaires : L'avènement des cryptomonnaies fera tomber les dictateurs, d'après Tim Draper

Tim Draper // Crédit : JD Lasica, Flickr

Le problème est la sécurité basé sur cette cryptomonnaies en ligne . C’est comme confier son argent au SDF du coin…

2 J'aime

Le libertarianisme poussé à l’extrême, on n’est pas loin de la loi de la jungle comme précepte. Pas sûr que ça soit la meilleure manière de faire vivre ensemble des centaines de millions de personnes.
Un article intéressant pour s’ouvrir aux dessous de la Silicon Valley:

Toi tu sais pas ce qu’est un BTC… parce que ça existe pas 1 coin, ça se divise en 8 chiffres après la virgule, bonne chance pour marquer avec un numéro de série les milliards et centaines de milliards de Satoshi, et quand tu fais une transactions, il faudrait aussi envoyer tous les numéros de séries des millions de Satoshi que tu envoies, rendant le poids infiniment plus lourd (et donc cher) qu’une transaction BTC actuelle…

Le traçage des coins est pourtant réél, plus ou moins complexe selon les cryptos, certaines même réputées intraçables ( ce n est qu une réputation), et bien que l avènement d une libération du dictât liés aux monnaies semble s’annoncer, rien n’est moins certain qu’une servitude encore plus grande advienne.

Ceux qui parlent de mondialisation et de libération par la crypto ont déja deux trains d’avance sur la majorité de la populace. Comme à la révolution de 1789, promesses d’émancipation et de libertés au moment du début de la révolution industrielle, et pourtant les aristo ont simplement été remplacés par les bourgeois qui ont tout organisé, ainsi que l’exploitation d’un prolétariat ouvrier dont les conditions de vie étaient moins bonnes que leurs homologues paysans.

Même si la BCE et la FED impriment du PQ, les peuples ont encore un semblant de contrôle ( action, revolution, terreur) pour nettoyer cette ineptie. Un réseau décentralisé ne garantit en rien votre vie ou votre liberté, il ne garantit que la sienne.

Viendra le Lybra puis les Qbits d’Amazon et Google qui mineront tout et s’approprieront ces richesses numériques par le biais de l’avance technologique et des habituels jeux spéculatifs financiers auxquels les crypto se prêtent déja très bien (quel heureux hasard).

Le paris est risqué, les futurs dictateurs déjà arsenés et les risques de réglementations et dévaluations de type 90%, au delà du raisonnable, un nouvel eldorado … Et quoi qu’il soit décidé ou choisi, une grande violence, évidente.

Rust in peace petit soldat idéaliste !!! Ton souvenir restera à jamais gravé dans une blockchain … ou pas.

J’ai peut-être tout faux, mais pour moi la généralisation des crypto signifiera la fin du cash. Ce qui serait une très mauvaise chose pour moi au niveau liberté.

1 J'aime

Vous avez remarqué, les films sont truqués, les musiques sont truquées, les images sont truquées, les votes sont truquées, les publicités sont truquées, les commentaires sont truquées, les promesses sont truquées, l’histoire est truquée, la science est truquée, la nourriture est truqué.

La vérité, c’est que le monde entier vit du mensonge.

1 J'aime

Oui, certains vont perdre des plumes quand leur fortune en crypto s’évaporera à cause d’un des nombreux piratages. Mais de là à tomber…

D’autres seront intouchables, à l’abri des sanctions économiques américaines…

En fait on veut troquer le risque de dictature politique (qui existe toujours, voire plus quand on voit la répression policière de certaines démocraties), par l’instauration d’une dictature économique globale (qui au demeurant existe déjà (demandez aux fameux SDF entre autres)).

C’est super le progrès…

effectivement, vous avez tout faux: ce n’est pas parce que le cash physique n’existe plus que les paiements anonymes et au black n’existeront pas, au contraire, c’est ce que permet les crypto monnaie et avec plus de libertés qu’un cash physique contrôlé.

@Rumpelstiltskin
@TatouX

je vous invite à vous renseigner sur la définition de cryptomonnaie; ces questions que vous soulevez, elles ont été posées il y a 30 ans et résolu! il n’est jamais trop tard pour s’éduquer.

Cela ne me semble pas si évident que cela:

il est trop tôt. si vous n’êtes pas programmeur ou désireux d’apprendre ces technologies et que vous préférez que d’autres personnes vous servent un tel système sur un plateau, alors laissez leur le temps de le développer.
en attendant, réjouissez vous de l’existence d’une telle technologie anti censure, compte tenu de notre passé historique, nous en avons bien besoin. constatez également le vrai visage de ceux qui cherchent à interdire de tels outils de liberté: c’est un bon filtre pour savoir qui a un problème avec votre liberté.

En fait, ce qui me fait peur, c’est cela:

Le Japon a par exemple interdit le change des cryptomonnaies confidentielles en 2018, à cause des risques qu’elles peuvent poser, et d’autres pays pourraient suivre son exemple.

Si les états interdisent les cryptomonnaies qui les dérangent, cela va devenir compliqué pour les citoyens s’il n’y a plus de cash. Car il ne restera que des cryptomonnaies “officielles” donc traçables par exemple.
Mais bon, effectivement attendons de voir, en espérant que ce ne soit pas trop tard une fois que l’on aura vu.

le travail au black est interdit et criminalisé. est ce pour cela qu’il n’existe pas? de plus il faut aussi prendre en compte les nouvelles générations de politiques aux mœurs bien différente des politiques actuels, qui sont souvent étrangers au monde du numérique.
il faut bien comprendre que même si les états le voulaient, ils ne pourraient pas empêcher cet éco système de prospérer. mais leur vision court termiste leur joue des tours, et nous voyons bien les limites à leur organisation.
par exemple, ils ont laissé passer internet, chose qui à l’époque aurait pu sembler être impensable compte tenu de la dangerosité pour un état contrôleur. ce sera pareil pour les crypto monnaie.

Personnellement, je n’arrive pas à comprendre en quoi ce serait une “liberté” neutre

Parce que je pense qu’au lieu que ce soit un gouvernement qui contrôle sa monnaie d’état, ou l’Euro dans le cas d’une alliance comme l’Europe, ce serait ses créateurs qui contrôleraient dans les faits une crypto-monnaie (cf Facebook et l’alliance pour Libra), et j’ai un énorme doute que ces créateurs aient en tête le bien des peuples et leur liberté monétaire ^^

vous confondez crypto monnaie privée, liberticide, et crypto monnaie publique, protégeant les libertés et la propriété; le fonctionnement du consensus et de la gouvernance d’une crypto monnaie publique est révolutionnaire et empêche une personne en particulier de suivre ses propres intérêts. le bitcoin a été crée par exemple en acceptant le fait que personne n’est fiable à 100% et que tout le monde est quelque part un peu égoïste. on parle de système de “minimisation de la confiance”. renseignez vous.

Je crois surtout qu’il permettra à certains de se maintenir ! A commencer par les patrons de GAFAMI Bezos., zuckerberg…

Ca continue à me paraître utopique…parce qu’il y a toujours un fossé entre la théorie et la pratique, et une brochure publicitaire où l’on ne vante que les avantages ne changera jamais cela neutre

vous avez raison d’être méfiant, mais rien n’empêche le progrès technologique. le progrès n’a pas pour vocation de plaire aux utilisateurs finaux, il s’impose par lui même si il constitue une valeur ajoutée économiquement. nous parlons d’un protocole, les informaticiens n’ont jamais demandé leur avis aux utilisateurs sur l’ipv4 à l’époque. parler d’utopie est donc hors de propos, ce qui compte ce sont les faits et les réalités.