Forum Clubic

Commentaires : L'administration Trump valide ce qui doit devenir le plus grand parc solaire des États-Unis

Le département de l’Intérieur américain vient de donner son approbation au projet de parc solaire Gemini. Cette installation devant être bâtie dans le désert du Nevada doit devenir la plus grande en son genre dans son pays.

Ah oui vive le nucléaire! histoire de cacher la misère des déchets sous terre.

Avec 690 MW de puissance installée, en étant très généreux ce parc immense va avoir environ 150MW de puissance réelle. Ce qui fait environ 10% d’une centrale nucléaire moderne de taille moyenne.

La preuve que rien ne sert d’être un intégriste et qu’on ne peut pas tout avoir!

4 J'aime

Alala, à chaque article sur l’énergie, les mêmes erreurs. Déjà un parc de batteries de MW ça n’existe pas, l’unité de stockage est le MWh, sinon ça ne veut rien dire.

Ensuite, donner la puissance théorie max n’a aucun sens. Il faudrait plutôt donner la production réelle sur un année. En temps normal, un parc solaire, ça se balade entre 20 et 25 % de la puissance installée effectivement utilisée, jamais plus que 30 %. Donc là on parle déjà plus de la même chose. On parlerait plutôt d’environ 1.5 GWh de production sur une année. On peut comparer ça à la production d’un réacteur nucléaire de 1000MW qui produirait à 85 % sur une année environ 7,5 GWh.

Pour alimenter un peu une discussion, on se rend du coup compte que 1 millard c’est assez cher payé. Surtout que contrairement au nucléaire, on peut pas stocker tout ce qu’on produit j’imagine, et qu’on a aucune production la nuit. Sans compter que contrairement au nucléaire, d’ici 7 ans il faudra changer les batteries, puis d’ici 20-30 ans les panneaux, alors que la centrale nucléaire ne coûte pas grand chose pendant 40-60, voir 80 ans.
Bref avec un peu d’esprit critique, on se rend compte que ces grandes centrales, c’est surtout avantageux pour les capitalistes qui les financent avec masse de subventions, et pour les gaziers qui profitent toujours de ce type d’installations et qui les soutiennent.

C’est horrible comme l’écologie prend la mauvaise direction, celle que les capitalistes ont choisi, et ne se rendent pas compte à quel point c’est erroné. Mais bon quand on voit que 75 % des gens savent pas ce qu’est un kWh, on comprend mieux.

5 J'aime

Tu sais que tu trouves des tas de scientifiques, spécialistes et vidéos amateurs qui expliquent que les déchets, à conditions d’être correctement gérés, ne pausent en fait pas vraiment de problème ?

Pour résumer :

  • Enfermés dans des couches géologiques rocheuses, ce n’est pas un problème. La preuve, on peut contenir du pétrole, liquide, donc stocker des déchets solides c’est pas compliqué.

  • La plupart des déchets très dangereux deviennent déjà nettement moins dangereux plus rapidement que ce qu’on croit. Puis ils restent faiblement radioactifs pendant quelques milliers d’années

  • Les déchets très dangereux sont très petits. Pour des milliers de GWh, on a quelques m3 de déchets. Mieux que le CO2 émis dans l’atmosphère non ?

  • Ils sont faciles à gérer, car petits, compacts, solides. Si on les balance pas dans la mer ou dans les nappes phréatiques, tout va bien.

  • En gros, il y a un grand décalage entre la peur et la connaissance du public et la réalité. Les déchets nucléaires ne sont pas un réel problème.

6 J'aime

Merci ça fait toujours plaisir de croiser des gens réveillés sur internet. On en vient à désespérer.

1 J'aime

bah surtout qu’utiliser des panneaux photovoltaiques pour ca, c’est nul, une centrale solaire à sels fondus est bien plus performante et dispose d’une inertie que n’aura jamais le moindre panneau photovoltaïque, mais non, on continue dans cette mauvaise voie…

1 J'aime

« un parc de batteries de MW ça n’existe pas, l’unité de stockage est le MWh, sinon ça ne veut rien dire. »
Vous avez mal saisi : le parc comprend 380 MW de panneaux visant à stocker de l’énergie sur batteries.

« Ensuite, donner la puissance théorie max n’a aucun sens. Il faudrait plutôt donner la production réelle sur un année. »
Le parc est programmé, et donc pas encore construit, c’est pour ça que l’on parle toujours de puissance installée. Mais à partir du facteur de charge, chacun peut déduire la production moyenne du parc solaire (ce qui est certainement plus fiable qu’une production réelle sur une année).

« Surtout que contrairement au nucléaire, on peut pas stocker tout ce qu’on produit j’imagine. »
Je ne sais pas comment les US gèrent leur injection dans le réseau, mais en France, le solaire et l’éolien sont prioritaires sur les autres énergies en raison de leur intermittence : https://www.clubic.com/energie-renouvelable/actualite-892975-hyperlien-baisse-consommation-electricite-france-confinement.html

Et je ne comprends pas la logique : on peut stocker l’électricité qui vient du nucléaire, mais pas celle qui vient du solaire ?

« on a aucune production la nuit ». Pour le moment : https://www.clubic.com/energie-renouvelable/actualite-884469-cellules-photovoltaiques-nocturnes-point-poursuit.html

1 J'aime

Merci de répondre.

Mmh mal compris peut-être mais c’est pas très bien exprimé non plus^^

Non je pense au contraire, qu’on peut estimer de manière assez précise en comparant avec d’autres parcs solaire. Les espagnols par exemple on environ 25 % d’utilisation de leurs parcs solaires de mémoire.

Oui, mais tout est dit dans « prioritaire ». En gros, pour faire joli on peut en mettre un peu, mais tout le monde sait qu’on pourra jamais tourner avec plus que 30 % de solaire/éolien. C’est du gaspillage pour faire joli et être réélu quand cet argent pourrait être très utile ailleurs : pompes à chaleur, panneaux thermiques, etc. L’électricité décarbonée, on sait déjà faire. C’est la chaleur où il faut investir. Tout le monde sait que ces grands parcs sont toujours backup soit par des batteries chères et très polluantes, soit par des centrales fossiles. Donc aucun intérêt.

L’énergie qui vient du nucléaire se régule (de mémoire, on peut baisser un réacteur de 75 % en 30min), et est diponible H24. Effectivement vous ne comprenez pas le sujet, et il n’y a pas de honte à le reconnaître et à apprendre. Le nucléaire n’a quasiment pas besoin de stockage (qu’on fait avec des STEP) car il se régule, peut s’arrêter ou diminuer fortement, produit toute la nuit, en hiver, en été, et donc c’est une énergie pilotable et fiable. L’éolien/solaire ne produit que quand il le veut, ce qui est moyennent compatible avec notre société. De plus, quand on produit plus qu’on consomme, le stockage est très compliqué. Même l’exportation ne fonctionne pas, car grosso modo, en Europe, quand il fait beau c’est partout et quand il vente c’est partout, des études le démontrent avec l’éolien.

En bref : encore du fric gaspillé alors qu’il est urgent d’agir. Pour rappel, le parc d’éolien inutile construit par la France aurait permis d’installer dans chaque ménage français une pompe à chaleur, ce qui aurait sorti les énergies fossiles du mix chaleur. Mais bon…c’est moins sexy.

5 J'aime

Exact,

Pour ce qui est du solaire, je pense également q’il a un intérêt, mais certainement pas sous forme de parc géants de ce genre.

Plus au niveau d’installation particulières, utilisation des toitures non utilisés des exploitations agricoles, entrepôts/usines (a coupler avec des toitures végétales pour contrer un peu les ilots de chaleur crées par le « tout béton »).

Je pense qu’il y a moyen de développer ça intelligemment, avec la volonté nécessaire. Mais c’est sur que comme vous dites, ça fait moins sexy sur le CV de l’élu !

3 J'aime

SVP regardez la derniere vidéo de Michael Moore avant de cracher sur le nucléaire.


(son documentaire entièrement sous titré en francais)

Je ne dirai rien de plus car je ne veux pas rentrer dans un débat stérile…

1 J'aime

Pourquoi stocker quand on peux tout consomer en temps réel.

« Plus au niveau d’installation particulières, utilisation des toitures non utilisés des exploitations agricoles, entrepôts/usines (a coupler avec des toitures végétales pour contrer un peu les ilots de chaleur crées par le « tout béton »). »

C’est plus ou moins ce qui devrait arriver avec la RT 2020.

Moi qui espérait trouver enfin un motif de ne pas critiquer directement Trump. Je me disais qu’il y avait un truc un peu correct.
Encore loupé, c’est encore du pur bullshit destiné à enrichir encore ses copains déjà milliardaires.

2 J'aime

La centrale solaire devrait aussi devenir la plus grande des États-Unis et subvenir aux besoins de 400 000 foyers. À l’échelle mondiale, elle sera la huitième centrale la plus importante selon le communiqué fourni par le département de l’Intérieur, loin derrière la centrale d’1,18 GW bâtie près d’Abu Dhabi l’année dernière.

400000 foyers alimentés avec 960MW d’un côté, de l’autre, 90000 PERSONNES alimentées avec 1.18GW…

Pfiouuuuuuuuuuu américa is really greater now!

1 J'aime

C’est une excellente chose, mais il me semble que ce n’est que pour les logements neufs, et qu’il n’y a aucun plan qui concerne l’ancien (et donc la majorité des bâtiments ^^), non?

Oui, je l’ai vu. J’ai vérifié pour les 90 000 personnes : c’est bien le chiffre avancé par Abu Dhabi. Un début d’explication serait peut-être que les EAU sont parmi les plus gourmands au monde en énergie/habitant. Ou alors, c’est qu’une partie de l’énergie produite doit être utilisée pour autre chose.

The world’s largest single solar plant, Noor Abu Dhabi, with a production capacity of nearly 1,177 MW commences commercial operation - a major milestone for the future of #sustainablenergy pic.twitter.com/HHVMyaMXYY

— مكتب أبوظبي الإعلامي (@admediaoffice) June 29, 2019

@Oncle_Picsou Yep

1 J'aime

Toi t’as pas creusé le sujet. Parce que la consommation ne peut pas s’ajuster à s’il y a du vent ou non, ou du soleil ou non.

C’est rigolo, on parle d’une méga centrale solaire, et voici la pub pour les centrales atomiques.
Les centrales ça ne me gène pas spécialement, ce qui me gêne c’est ou elles se trouvent.
Au lieu de les mettre en bord de mer comme en Normandie, ils ont mis sur le Rhin , sur le Rhône, mais aussi sur la Loire dont celle d’Avoine entre tours et Saumur, une des plus vieilles la plus dangereuse, même pas sur la Loire mais sur un petit affluent la Vienne , étiage ~1 m d’eau avec le changement climatique en été, et le danger commence à 90 c .
Si on la ferme pas, elle divergera forcément un jour, finies les belles villes de Loire, Saumur, Ancenis, Nantes, st Nazaire, les vignobles, un impact économique aussi fort que celui qu’on va subir.
On a de grandes îles dans l’ouest Noirmoutier, ré, oleron, squattées par des touristes les locaux ayant disparus ou minoritèrifiés, idéeales pour des centrales atomiques, eau froide à volonté, régions manquant de ressources électriques, contestations non légitimes, risque nul, il y a personne l’hiver.

1 J'aime

Salut, tu sais la langue d’usage ça change avec le temps, arrivera un jour ou on ne dira que kw, le mot kwh est destiné à disparaitre du langage usuel.