Forum Clubic

Commentaires : La vente de véhicules essence et diesel neufs interdite dès 2035 en Europe

L’annonce était attendue pour ce 14 juillet. La Commission européenne a proposé hier d’interdire la vente de véhicules essence ou diesel dès 2035, soit 5 ans plus tôt que les premières annonces faites ces derniers mois.

Ça laisse 12 ans pour construire des infrastructures correctes…
Aujourd’hui, on est bien loin du compte pour essayer de voyager en Europe.
https://www.largus.fr/actualite-automobile/bornes-de-recharge-la-cour-des-comptes-europeenne-epingle-lue-10597396.html

3 J'aime

Il y a du boulot au niveau du réseau de bornes…

Encore la semaine dernière j’ai récupéré une MG électrique neuve 336 km au compteur en panne de courant car toute les bornes de la ville où elle se trouvait sont en panne depuis plusieurs mois.

Résultat le gars qui a pris cette voiture en leasing avait 14 jours pour se rétracter, devinez ce qu’il va faire…

4 J'aime

Diktat hors sol de technocrates.
La majorité des gens n’a pas encore compris les conséquences pour eux.
Quand ce sera le cas ça va bouger.

4 J'aime

Quelle m… ça va être…
L’immense majorité des VE sont loin de répondre aux attentes des gens et ceux qui le sont, coûtent une fortune.

Les infrastructures, c’est une blague avec les abonnements… Et les celles en dessous de 350kw ne devraient même pas exister.

Ils veulent mettre à la benne les industries du secteur des transports, bravo, changer rien les champions si vous voulez détruire l’Europe.:roll_eyes:

Les futurs populistes qui seront au pouvoir vous diront merci😑

3 J'aime
  • 260 millions de voitures particulières en circulation en Europe (en 2016).
  • 500 kg de batterie lithium par voiture full électrique.

Ça fait 130 millions de tonnes de lithium à extraire de notre bonne vieille Terre. C’est impossible !
(même si on étale sur 30 ans le renouvellement du parc automobile).
Sans compter le réseau de production et de distribution électrique qui devrait être largement redimensionné.
Donc :
o Soit on considère qu’il va y avoir (beaucoup) moins de voiture particulières dans les prochaines années. (Allez hop, tous au vélo !)
o Soit cette promesse ne sera pas tenue (ou sera modifiée pour intégrer les bio-carburants, le bio-gaz, l’hydrogène…)

5 J'aime

j’aime bien leurs solutions radicales d’urgence sur 20/30 ans…
ça me fait penser que j’ai un truc sur le feu depuis 5 ans, je me disais bien que ça sentait le roussi.

4 J'aime

Vu qu’il n’est pas trop possible de parcourir de longues distance avec un véhicule électrique, il est peut-être temps de penser à rendre les transports en commun (SNCF compris) gratuits.
En virant tous les personnels devenus inutiles (plus tout ceux qui le sont déjà !) de la RATP et de la SNCF il sera peut-être possible de développer le réseau grande distance pour qu’il puisse absorber un afflux supérieur de voyageurs !

2 J'aime

Et tu veux faire comment MisterG55?
On a pas les usines pour créer que de l 'électrique. Les infras sont pas prête. On a pas la matière première, pas les compétences non plus.

En gros, tu voudrais supprimer. tous les emplois, toute la compétence, pour que les véhicules ne roulent pas, car forcément, on a pas assez de matière… ?
Ne dis rien, tu votes EELV?

Mais tu entends ce que tu dis « virer toutes les personnes inutiles » + développer un réseau de grande distance…

2 J'aime

Tu sers à quoi toi ?

1 J'aime

Je pense pas que l’électrique soit la solution.
Déjà c’est une catastrophe pour extraire le lithium.
Ensuite c’est électrique, donc on va faire fonctionner les centrales nucléaires.
Et on ne sait toujours pas recycler les batteries. En bref c’est pas mieux que les véhicules thermique

2 J'aime

Vous raisonnez avec l’électrique d’aujourd’hui. Or l’avenir de l’électrique n’est certainement pas à batterie, du moins pas cette techno, c’est qu’une transition.
Le VE est sans doute l’avenir mais son mode de stockage changera (pile à combustible, etc.).

1 J'aime

Même les personnes « devenues inutiles », à supposer qu’il y en ait, ont le droit de manger et de vivre. Si un poste devient redondant ce n’est pas la faute du salarié.

2 J'aime

Je lit ici et là que l’électrique n’est pas faisable, n’est pas une solution, pollue autant que les énergies fossiles etc etc… Mais quelle serait l’alternateur… pardon, l’alternative ? Ne rien changer, continuer à rouler au moteur à explosion qui fait surtout exploser le taux de CO2 et la vitesse du réchauffement climatique ? Le tout en sachant que les énergies fossiles sont de plus en plus difficiles à extraire.
Le moteur électrique ce n’est pas parfait, c’est clair, mais cela ne demande qu’à s’améliorer. c’est une technologie toute jeune là ou le moteur à explosion est une technologie antédiluvienne qui n’est en plus qu’une « amélioration » de la machine à vapeur. Le simple fait qu’on y soit encore est une aberration qui montre juste à quel point nous sommes sous la coupe des grands lobby.
2035, c’est une très bonne nouvelle pour moi et une bonne date, qui laisse le temps de se préparer mais pas de se tourner les pouces. Bravo à l’Europe pour ça.

2 J'aime

Le moteur électrique n’est pas une technologie toute jeune… pour l’anecdote, le premier véhicule qui a réussi à dépasser les 100 km/h était un véhicule électrique (la jamais contente).

Et au début de l’automobile, il y a clairement eu une concurrence entre thermique et électrique et le thermique a tout écrasé car les batteries ont vite été le facteur limitant.

Et pour info, même si les transports sont un gros émetteur de CO2, cela ne représente pas le quart du total. Il serait temps d’interdire par exemple le chauffage au fioul.

3 J'aime

Le plus gros problème ne sera pas sur les autoroutes mais en ville pour toutes les voitures qui couchent dehors. Là, les investissements à faire sont colossaux et je doute que l’état et les communes soient en mesure de le faire en à peine 13 ans.

1 J'aime

L’alternative ? Moins rouler, ou rouler différemment (transports en commun) : bref changer nos modes de vie car il n’y a à ce jour aucune alternative « propre » ou acceptable à la voiture individuelle telle qu’on l’utilise depuis des décennies.

2 J'aime

« Il serait temps d’interdire par exemple le chauffage au fioul. »

2 J'aime

« L’électrique va se démocratiser » / « (…) interdite dès 2035 (…) » : lol sacré démocratie que nous avons là.

2 J'aime