Forum Clubic

Commentaires : La rumeur enfle autour d'un service de PC Cloud lancé par Microsoft

Ce nouveau service de PC à distance tournant sur les serveurs Azure de l’entreprise pourrait être lancé dès cet été.

1 J'aime

L’avenir de l’informatique pour particulier à mon avis. Je suis presque étonné que ça ne soit pas plus développé.

Ce sera le début du déclin de windows et microsoft si ça se met en marche !? Car un simple noyau linux ou chromeOS, android… suffira dans ce cas et pourrais me dire pourquoi rester sous windows et O365 si d’autres projets naissent ?

ça va surtout faire le bonheur des hackers et c’est pas un lien internet pro qui y changera qque chose.

1 J'aime

Avec l’explosion des outils fullweb, pas sûr que beaucoup iront courir vers un OS loué (en pro)…

Je suis prestataire depuis 15 ans.

On part d’une situation ou quasi toutes les boites avaient du matériel/logiciel à jour à à 95% du Microsoft.
Aujourd’hui non ce n’est plus le cas.
Le matériel n’évolue plus aussi vite, le cycle des logiciels ne fait qu’augmenter, les offres se complexifier. Et à part là ou le cash tourne bien, on n’est plus face à des infras à jours.

Idem Office, avant il n’y avait que ça.
Maintenant, non soit c’est de l’Office (peu importe la forme), soit du Google, soit un autre Cloud.
Et tous ces derniers choix fonctionnent très bien sur des OS non Microsoft.

Donc non Microsoft s’effrite en pénétration d’entreprise (Bien sûr la part reste grande).

@timothey

Il en séduira beaucoup mais très clairement pas 95% du parc entreprise.
Si MS récupère 50% du parc en PC « cloud » ca reste un mauvais chiffre en comparaison quoi qu’il arrive.

Les applis métiers sont largement multiplateforme ou web maintenant alors la dépendance OS est perdue.

Après si tout vos clients sont en full Microsoft c’est peut-être que ton portefeuille est particulier non ?
Parce que moi j’ai un peu de tout du public, du privé, du petit, du moyen (mais pas de très gros) le tout sur des pays différents.

Les très gros justement (plusieurs milliers de postes) sont généralement sous Windows. Et pour l’instant le cloud s’applique à quelques cas spécifiques comme des applications mais je n’en connais aucun qui, pour l’instant, utilise des pc virtualisés dans le cloud ou de AD sur Azure justement pour des questions de sécurité.
Pas sur que ce type d’offre intéresse réellement des grandes entreprises ou alors pour des choses vraiment très très spécifiques, dans des environnements très contrôlés :woozy_face:

Bref, un PC Cloud, ça revient à un terminal Azure tout simplement. Sans réseau, ça sert à rien. De plus, s’il faut payer ENCORE un abonnement de plus pour pouvoir utiliser son matériel … je cherche toujours la valeur ajoutée du truc.
Au moins, ce genre d’impasse pourrait inciter les gens à regarder d’autres solutions par rapport à du tout Microsoft.

1 J'aime

Je ne comprends pas bien ton raisonnement. La machine virtuelle sera sous Windows, donc ça ne remet pas en cause ni l’OS ni la suite bureautique. En revanche, ça peut donner un second souffle aux machines un peu ancienne qui ont du mal à suivre pour ceux qui n’ont pas les compétences pour remplacer le HDD par un SSD (ce qui suffit la plupart du temps pour redonner du confort d’utilisation aux petites configs).

Effectivement les très gros sont généralement en « full » Windows oui mais pas forcément une exécution lourde au niveau des postes de travail.

En bureautique classique effectivement n’importe quel i3-i5 avec 8Go de RAM avec un SSD donne un résultat très bon.
On parle d’une machine de qq centaines d’euros donc louer une machine virtuelle je vois pas bien l’intérêt.

L’AD donne également bien assez de souplesse pour le provisionner correctement sans se fatiguer non plus.

L’idée, comme pour beaucoup d’autres acteurs informatiques, c’est de vendre du service et plus seulement des licences. Le coût par utilisateur, pour les entreprises, peut rester tout à fait conforme aux coûts actuels avec par contre des économies d’échelle énorme sur la maintenance et les frais d’infrastructure. Et je ne parle pas des entreprises qui souhaitent développer le télétravail qui, par ce type de service, trouveront alors une solution rapide pour permettre aux salariés de travailler chez eux avec un matériel informatique très économique.

Si cela inclut du stockage OneDrive et Office 365, ça peut vite être tout à fait pertinent :wink:

1 J'aime

Généralement c’est du parfait trompe l’oeil l’économie.
Le coût mensualisé c’est joli et ça fait bien pour le budget mais c’est quasiment jamais une affaire :slight_smile:
Je n’ai aucun exemple en tête (quelque soit l’industrie) pour lequel ça revient moins cher (sauf pour un besoin prévu de courte durée)

Par rapport à Office365 et OneDrive, tout dépend du tarif forcément.
Mais l’implémentation en elle-même non pas spécialement ca se provisionne assez simplement.

Ça va surtout permettre de mettre à jour les machines virtuelles d’un clic, fini les drivers etc les données seront sur un onedrive, ils ont juste à basculer la machine en 21h1 au prochain démarrage et c’est fini.

1 J'aime

moi ce qui m interesse c est surtout des offres cloud pour le developpement pour evitr d’avoir a installer des usines a gaz ( genresdk android…) sur ordinateur

Dommage qu’ils ne s’intéressent pas aux gamers, car pour la bureautique le cloud n’a que peu d’intérêt, les logiciels fonctionnent sur de petites configurations.

entièrement d’accord avec toi, les entreprises se font bananer par les offres cloud, saas… et dépensent toujours autant ou beaucoup plus tout en perdant de la souplesse et performance. Il est courant d’entendre un utilisateur dire que c’était mieux avant (infra interne) et que l’hébergement ne solutionne pas tout et ne convient pas à tous. La maitrise des entreprises sur leurs hébergements devient flou, incontrôlable et les coûts qui explosent. Les décideurs doivent contrôler et non pas que les fournisseurs qui se gavent sur le dos de ces derniers.

2 J'aime

Oui, je n’imagine pas ne pas voir cela pour la téléphonie d’ici peu, avec des OS et applicatifs loués.

1 J'aime