Forum Clubic

Commentaires : La Peugeot e-208 s'est mieux vendue en janvier 2021 que la Renault ZOE

Si le marché est globalement timide en ce début d’année 2021, la reine des électriques a été délogée de sa première place en janvier par sa jeune rivale, la e-208 de Peugeot.

Véhicules électriques : 4% des ventes en janvier

Malgré le tapage médiatique et les incitations financières, cela reste ridiculement faible… les hybrides ne sont pas beaucoup mieux logés étonnamment malgré leur présence de plus en plus importante chez les constructeurs.

Le marché auto n’est pas prêt de changer à cette vitesse.

1 J'aime

Ca changera quand on aura des électriques autonomes niveau 4 ou 5 et pas d’essences à ce niveau, juste électrique ou hybride. d’ici 3 à 5 ans.

Pas une question de conduite autonome, mais plutöt d’autonomie et de temps pour faire « le plein ». Ca décollera quand on pourra faire 800 bornes quelques soient les conditions et recharger en quelques minutes (ou quand les thermiques seront interdite, quoiqu’en baissant les normes de pollution au controle technique comme c’est le cas et jusqu’a le
rendre impossible à passer, ils vont réussir à éliminer le parc thermique sans avoir à le faire)

1 J'aime

Des bornes, des bornes, des bornes.

Perso je suis en train d’hésiter à remplacer ma voiture par une électrique, j’ai commencé à aborder le sujet avec la copropriété pour faire installer des bornes, car c’est pas possible de devoir faire 1km dès qu’on charge sa voiture puis de retourner la chercher pour pas payer quand elle est chargée, le tout 1 à 2 fois par semaine.

Pour l’autonomie limitée, c’est sûr que ça fait douter. Mais en vrai j’ai regardé pour mes derniers gros trajets, j’ai fait 281km (100% autoroutes FR/CH), 390km (100% autoroute FR) et 427km (majorité de nationales FR).

Avec une borne de recharge capable d’assurer les « 80% en 30min » des pubs, une e-208 pourtant pas réputée pour sa super autonomie aurait besoin de maxi 1h de charge sur ces trajets (à mon avis ça passerait en 30 + 15 minutes).
C’est un sacrifice acceptable pour des événements qui restent exceptionnels, mais il faut des bornes qui assurent une telle puissance…

« aurait besoin de maxi 1h de charge sur ces trajets »
Rajoute 1 heure, au cas où la borne est H.S.…
Côté France c’est très fréquent. Je roule en LEAF et pour les grands trajets il faut un plan B, B’, C… pour ne pas finir dans le D’.

Le problème des VE c’est le prix, même en appliquant les aides étatiques, on reste loin des prix des thermiques.
Mais c’est vraie que pour les personnes n n’aillant pas de garage où installer une borde de recharge , le temps de recharge est lent , très lent , trop lent pour la faible autonomie que ça offre .

Il faudra pour régler ça, installer des bornes de recharge dans les parking des hypermarchés , comme ça, puisque tu fais tes courses chaque semaine , ça te permettra de recharger ta voiture le temps de les faire.

2 J'aime

En effet, hormis le nombre trop faible, la fiabilité des bornes est minable…

https://www.bfmtv.com/auto/bornes-de-recharge-un-probleme-de-quantite-et-de-qualite_AN-202102120400.html

Donc en France, rouler en VE relève d’une volonté de fer.^^

1 J'aime

Oui c’est bien encore et toujours le problème : les bornes. Elles sont pas nombreuses, pas fiables et pas assez rapides pour faire les 80% en 30min.

Mais c’était pour souligner que le véhicule électrique lui est déjà pleinement opérationnel pour pas mal d’utilisateurs, sachant que des gabarits plus gros font le double d’autonomie de la e-208, et les Tesla entre 3 et 4 fois…

Je pense que la recharge de batterie sur borne n’est peut être pas la vrai solution miracle.

Pourquoi donc personne n’investit dans les bornes de recharges en France, même l’État ne fait que le strict minimum…

Quand je vois le prix que me coûte une charge de batterie sur borne publique, c’est claire que le prestataire ne doit pas faire une grosse marge.
Si tu mets dans l’équation le coût d’installation et le taux de fréquentation, alors ce n’est carrément pas « rentable » de fournir du courant.

Les bornes les plus pratiques sont celles des supermarchés et (en d’autres temps) restaurant, cinéma, zones de tourisme avec commerce, parc de sports, station de ski (je suis en montagne). Les endroits où le chaland va passer du temps et alimenter un autre « business » que simplement la vente de courant.

Il n’y a jamais eu de renforcement des normes de pollution qui empêche une voiture ancienne de passer le contrôle technique, si elle est correctement entretenue.
Les nouvelles normes anti-pollution ne s’appliquent en effet que sur les véhicules neufs, quand tu passes le contrôle technique avec une vieille voiture, le contrôle vérifie juste qu’elle est toujours conforme aux normes en vigueur au moment où elle a été mise sur le marché.

1 J'aime

En mm temps c’est pas très difficile de faire plus attirant que la Zoé…
Et justement la nouvelle 208 est plutôt belle et féline, sans compter que Peugeot depuis quelques années et au dessus en terme de qualité que Renault.
Contrairement a Renault PSA à compris qu’il fallait améliorer la qualité générale de leurs autos pour vendre, ceux qui veulent du low cost ont Dacia

ah si, pour l’opacité, les voitures datant d’après 2006 sont concernés par le durcissement des normes.

« C’est désormais la valeur d’homologation selon la norme NF R 10025/2016 qui fait foi. »

Donc si la voiture est correctement entretenue, aucun problème. Elle ne sera recalée que si elle produit des fumées plus opaques que lorsque la voiture a été homologuée.

reste que tu test une voiture de 2006+ avec une norme de 2016 (plus serrée). Y’a un biais. J’y vois un moyen de se débarrasser sournoisement des plus vieilles voiture sans avoir l’air de les interdire.
" cette mesure pourrait entraîner de nombreux échecs lors du contrôle technique, augmentant ainsi le nombre de contre-visites."
Je suis dans le cas de ce refus mais pour un problème dans le moteur dont j’avais connaissance et je m’y attendais, mais le gars du CT m’a confirmé ce « biais ».

« reste que tu test une voiture de 2006+ avec une norme de 2016 (plus serrée) »

Oui et non. Ce que dit la norme de 2016, c’est que la valeur de référence devient la valeur qui a été mesurée lors de l’homologation du véhicule, et non plus la valeur maximale autorisée par la norme Euro à laquelle le véhicule se conforme. Mais il ne s’agit en aucun cas de faire respecter à des véhicules de 2006 des niveaux d’émission maximum qui auraient été définis en 2016.

En gros, avant le CT tolérait que le niveau de pollution de la voiture se dégrade au fil de sa vie, tant qu’il restait dans les limites de la norme Euro correspondant à la voiture. Maintenant, il exige que le niveau de pollution de la voiture ne se dégrade plus par rapport à la voiture neuve.

La valeur de référence qui est prise pour l’opacité des gaz d’échappements d’une voiture de 2006, c’est bien la valeur qui a été mesurée en 2006 lors de l’homologation de ce modèle de voiture. Pas une valeur plus stricte. C’est donc une valeur que la voiture est techniquement en mesure d’atteindre, si elle a été correctement entretenue. Et donc ça ne rend pas le CT « impossible à passer ».

C’est d’ailleurs pour ça que ça ne s’applique qu’aux modèles 2006+ : avant 2006 il n’y avait pas de mesure de l’opacité lors de l’homologation, donc forcément, il n’y a pas de mesure de référence à laquelle comparer la mesure faite lors du CT. S’il s’agissait d’un nouveau seuil fixé en 2016, il aurait pu être appliqué sans distinction d’âge.

« augmentant ainsi le nombre de contre-visites. »

Ça veut donc bien dire qu’une fois correctement réglées et nettoyées, les voitures pourront bien repasser le contrôle technique… Si l’échec était dû à une impossibilité pour cette voiture de tenir ce que le contrôle technique exige, il n’y aurait pas de contre-visite après correction !

Alors oui, il y en a que ça poussera à remplacer la voiture, parce que trop cher de faire les réparations nécessaire pour rentrer dans les clous. Mais ça c’est juste la conséquence d’un mauvais entretien, et c’est finalement rien d’autre que le but qu’a toujours eu le contrôle technique : supprimer de la route les véhicules endommagés et/ou mal entretenus.

1 J'aime

Merci pour ces explications :+1:

Le réel problème des voitures électriques n’est pas l’autonomie comme on le lit, demain on y arrivera. Par contre, lorsque les voitures seront en quantité, il ne sera plus possible de les recharger le soir à 20h car les lignes électrique du réseau ne permette pas de supporter les intensité demandées. Comme le dit non officiellement EDF, les lignes électriques vont prendre feu et fondre.

Tu abordes par le biais un problème que je n’ai pourtant jamais vu évoquer par personne jusqu’ici, mais dont nous avons pris conscience en Belgique : les réseaux électriques locaux sont-ils égaux face à la charge supplémentaire que représenterait la recharge de millions de VE ? et la réponse chez nous est clairement « non », la majorité d’entre eux devrait être renforcée ou refaite. Et ça, même dans un pays aussi petit que le nôtre, ça a très peu de chances de se faire. neutre

Voyons maintenant la chose à l’échelle de la France, et je pense qu’on en arriverait à la même situation que pour les accès Internet actuels chez vous : excellents dans certaines régions, beaucoup moins bien dans d’autres (quand ce n’est pas « ville » ou « quartier » au lieu de « région »). Pas de restrictions de recharge dans certaines zones, mais dans d’autres, si.