Forum Clubic

Commentaires : La livraison rapide annulerait les bénéfices environnementaux du shopping en ligne

Les différentes options de livraison en une journée ou moins ont des conséquences désastreuses sur l’environnement, du fait de la multiplication d’entrepôts de proximité et des envois unitaires.

Que les chaînes de transport et de livraison commencent par faire en sorte que les colis soient livrés correctement, dans les temps, à domicile et en main propre, avec des notifications de passage en cas d’absence. Et pas abandonnés d’office dans des points-relais ou dans l’entrée des immeubles ou remis à de prétendus voisins. Tout ça pour réduire les coûts de la prestation.
La livraison est devenue tellement aléatoire que j’ai peur de ce que ça peut donner si on essaye de rogner encore sur les délais dans les conditions actuelles. Être livré en moins de 24h ça ne m’intéresse pas si je dois perdre 2h pour localiser mon colis et finir par me déplacer pour aller le chercher dans une consigne.

@Biggs Typique du français moyen… L’article parle du coté environnemental et le premier commentaire est uniquement destiné à se plaindre de ses p’tits problèmes perso de livraison. Pauvre chou.

6 J'aime

J’ai une autre opinion sur le sujet.

D’abord, les livreurs ne font pas une tournée juste pour un colis. Ils passent dans un quartier. Et leur trajet ne changera pas significativement selon que vous recevrez un colis ou non.
Pour d’autres modes de livraison, en point relais ou en casiers, c’est encore plus vrai. Le camion fera exactement le même trajet. Car un point relais recoit de toute façon des dizaines de colis.
Ensuite, des petits colis peuvent permettre de mieux remplir les camions que des gros.

Enfin, il faut réaliser qu’avant le commerce en ligne, on se déplaçait souvent physiquement dans une boutique. Et il n’était pas rare de devoir faire plusieurs boutiques pour trouver son bonheur ou comparer les prix. Parfois des dizaines de kilomètres en bagnole pour un seul article. Un article qui était livré aux boutiques exactement de la même façon que le fait le commerce en ligne actuel avec ses entrepôts locaux.

Le commerce en ligne fait économiser de nombreux trajets en transport individuels et collectifs.

Il est normal aussi que la montée en puissance du commerce en ligne demande quelques optimisations.

Quand aux colis stockés localement, je ne comprends pas le problème. Quel que soit l’endroit ou il est stocké, il occupe de l’espace d’entrepôt. Laisser l’article en stock chez le fabricant aussi. C’est exactement pareil dans un magasin ou les stocks des magasins. Et plus on stocke localement, plus il est possible d’espacer les transports longue distance.

2 J'aime

@KlingonBrain Si on se trouve “en pleine inquisition écologique” c’est peut-être justifié sur beaucoup d’aspects, quand on voit l’avis, d’approximativement,… 100% des experts sur le climat.

Quand on veut le “tout, tout de suite” et le “toujours plus”, faut pas s’étonner des conséquences et arrêter de se porter en victime (d’inquisition ou autre).

quand on voit l’avis, d’approximativement,… 100% des experts sur le climat.

Même si je ne suis pas un “climatosceptique”, cette affirmation la est fausse. Et c’est typique de la propagande écologiste.

On peut accepter le débat scientifique et les faits, mais pas la propagande remplie de grand n’importe quoi. Et j’en ai vu trop passer ces derniers temps.

Quand on veut le “tout, tout de suite” et le “toujours plus”, faut pas s’étonner des conséquences et arrêter de se porter en victime (d’inquisition ou autre).

Le problème, c’est que n’importe qui veut s’ériger en expert qui se permet de juger tout et tout le monde et raconter n’importe quoi, sans même prendre le temps d’étudier en profondeur le sujet.

IMHO, il n’est pas prouvé que le sectarisme écologique ne fera pas plus de dégâts que le réchauffement climatique sur la vie des hommes.

Et cette France qui veut jouer les premiers de la classe alors que les pays qui fabriquent nos produits et polluent à gogo ne vont absolument rien changer, ça me fait doucement rigoler.

Malgré son arrogance, la France ne changera rien au réchauffement climatique… nous finirons vraisemblablement ruinés et avec une guerre civile.

Bref, un peu de raison doit s’imposer.

5 J'aime

“Même si je ne suis pas un “climatosceptique”, cette affirmation la est fausse. Et c’est typique de la propagande écologiste.” ???

Est ce que tu as déjà pris la peine de regarder le graphique qui indique les différentes possibilités d’ici 2100 ? Celle la plus OPTIMISTE indique déjà un réchauffement qui aura des conséquences mortelles très importantes (montée des eaux, ouragans, coulée de boue, désertification, etc)
Sachant que cette courbe optimiste, c’est celle dans le cas ou l’humain stabilise ses émissions de CO2, c’est a dire, le scénario quasi impossible !

“IMHO, il n’est pas prouvé que l’obscurantisme écologique ne fera pas plus de dégâts que le réchauffement climatique sur la vie des hommes.”
Cette phrase est purement honteuse, mais au moins il y a le “IMHO”, c’est déjà ça…

Typique du bien-pensant moyen… Le mot “environnement” apparaît dans un texte et il faut juste se mettre au garde-à-vous, hocher la tête et adopter la mine de circonstance mon-dieu-mais-où-va-la-planète.

Sinon, en parlant de problèmes de livraison, je pensais un peu plus général que ma seule personne. Le fait est qu’on a un système d’acheminement qui se détériore avec le temps (peu importe les raisons, ce n’est pas le sujet), alors quand je vois qu’on envisage de réduire un peu plus les délais au nom de la sacro-sainte société de consommation, alors que le système actuel est déjà bien bancal – et qu’en plus on va bousiller l’environnement, voilà tu es content ? – je trouve ça ahurissant de saborder quasiment tous les aspects du service (fiabilité, ponctualité, respect de l’environnement – regarde, j’en remets une couche) au profit d’un seul (la rapidité).

1 J'aime

Est ce que tu as déjà pris la peine de regarder le graphique qui indique les différentes possibilités d’ici 2100 ? Celle la plus OPTIMISTE indique déjà un réchauffement qui aura des conséquences mortelles très importantes (montée des eaux, ouragans, coulée de boue, désertification, etc)

Parce que vous pensez que l’homme ne peut (et ne va) rien faire pour éviter les morts de ces conséquences ?

Vendre de la peur et du catastrophisme, le plus vieux truc du monde en politique.

Ah et en parlant de mort, on voit que c’est pas vous qui portez des bouteilles d’eau aux vieux qui ont interdiction d’utiliser leur voiture.

Sachant que cette courbe optimiste, c’est celle dans le cas ou l’humain stabilise ses émissions de CO2, c’est a dire, le scénario quasi impossible !

Ah, en plus c’est inéluctable. Raison de plus pour prendre le problème avec un peu de raison, de la science, de la pondération. Et surtout pas de l’idéologie sectaire, fascisante, irréfléchie… et pas pour forcément efficace pour autant.

Cette phrase est purement honteuse,

La culpabilisation, l’arme nucléaire de tous les mouvements sectaires.

1 J'aime

A vrai dire c’est la livraison à domicile qui est “Le Problème”, pas là, pas correctement averti, colis livré n’importe où, le voisin, la niche du chien et allez savoir…

De l’autre la norme de livraison devrait principalement être un point relais de proximité, dans les villes, ce qui permet en général de faire quelques mètres à pied pour récupérer à sa convenance son colis…

Mais évidemment tout dépend du colis, trop lourd, volumineux, de la capacité physique, de l’âge, de celui qui attend le colis, mais de l’autre tout ce qui est habillement, chaussure, c’est le type même, si l’on parle écologie qui de part les problèmes de tailles (aller-retour-aller) est probablement plus que négatif…

Curieusement, je n’ai jamais vu de proposition sur un site de commerce, du style “Vous n’êtes pas pressé, payez moins et recevez votre colis dans une semaine”, comme si tout devait être urgent, vite, il me le faut avant que je change d’avis ?

Maintenant les drones, ce n’est qu’une illusion, un drone ça tombe et pas qu’en panne… ça se détourne, se chasse et ne peut en aucun cas circuler au dessus des têtes d’habitants de villes et encore moins par tous temps, vent, pluie, neige, même forte chaleur…

Et pour moi, c’est très simple, un coffre de voiture plein, sans aucune vignette Crit’air essence catalysée, seulement une fois par mois en grande surface, la seule chose que cela exige, c’est un tout petit peu d’organisation, mais pour le reste, d’un point de vu écologique, je suis imbattable.

Puisqu’en plus je ne commande que très rarement, ce que je ne trouve pas en local et devinez quoi, j’utilise le point relais de ma grande surface, pour récupérer mon colis en même temps que je fais mes courses du mois… Le commerce en ligne à grande échelle VRAIMENT écolos ? Pas si sûr que cela comparé au traditionnelles méthodes de “vieux” qui n’aime pas polluer pour rien, mais n’est pas non plus un Climatogogos inquisiteur et taxateur.

Et pour moi, c’est très simple, un coffre de voiture plein, sans aucune vignette Crit’air essence catalysée, seulement une fois par mois en grande surface, la seule chose que cela exige, c’est un tout petit peu d’organisation, mais pour le reste, d’un point de vu écologique, je suis imbattable.

C’est ça le plus amusant dans leurs mesures écolo débiles. On arrive même à emmerder ceux qui ont les mode de vie les plus écologiques, c’est à dire ceux qui ne se servent quasiment plus de leur voiture, mais en en juste besoin occasionnellement.

Mon bon monsieur, il fallait plutôt être un bon écolo-riche qui utilise quotidiennement sa voiture de sport flambant neuve qui bouffe ses 30L aux 100 (mais en crit’air 1 ou 2). Voir le gros 4x4 diesel récent.

Et si vous êtes vieux, mettez votre vieille twingo essence à la casse et portez vos packs d’eau dans les transports en commun en pleine canicule.

Parce que mieux vaut crever aujourd’hui pour ne pas risquer de mourir du réchauffement climatique dans quelques décennies. Je vous assure que c’est logique, sisi :wink:

Ökologie macht dich frei.

3 J'aime

y’en a pas un qui habite à la cambrousse qui râle… nous sommes bien content d’avoir un point relais, un tnt qui nous appelle car il est paumé, un facteur qui klaxonne devant la maison sur le chemin de cailloux. La vie est cool, pas pour vous ?

1 J'aime

Vous ne croyez pas si bien dire, parce que le jour où il ne me sera plus possible d’utiliser mon véhicule qui ne peut pas avoir de vignette Crit’air parce que trop vieux, avec relativement peu de kilomètre au compteur vu son âge, au lieu de faire marcher l’industrie de l’automobile, payer des taxes carbones, ou autre malus au gouvernement, l’électrique n’étant absolument pas rentable économiquement, ni même le système de batterie qui vu l’âge de mon véhicule actuel aurait été changé au moins déjà 3 fois avec une voiture électrique, je vais me passer de cette voiture et m’acheter un esclave.…Si Si… :blush:

De préférence un esclave jeune et je vais demander un esclave écolos, avec toutes les options, pour sauver la planète, payé quasiment rien, corvéable à merci, qui me servira de livreur, une fois pas mois, au troisième sans ascenseur, il parait que l’écologie va créer des emplois, mais cela ne dit pas en combien de temps il faudra changer le livreur, parce que épuisé à force de porter mes courses et celles d’autres…:dizzy_face:

Oui, tout à fait, vous avez tapé dans le mille, je plains les “Jeunes”, il ne manque plus que les chiens et un suivi intensif à pôle emploi, pour user et abuser de toute cette Jeunesse qui pour l’instant pense que le gouvernement s’intéresse à l’écologie, mais seul leur ignorance et le recul nécessaire leur manque. :zipper_mouth_face:

Alors c’est bien sympa de nous dire constamment que les colis doivent être regroupés mais… Bon, quand Amazon je lui demande de regrouper mes colis, je me retrouve de manière quasi-systématique avec 3 à 4 paquets détachés les uns des autres par des modes de livraison séparés. On parle de remplissage des camions, déjà faudrait arrêter le fait que les cartons qui transportent nos colis sont souvent à moitié vide et sur-emballés. Pour ma part, habitante de la campagne, j’ai malheureusement besoin de ce système de livraison car je ne peux pas me permettre de faire 30 à 40 kilomètres tous les week-ends pour aller chercher le même produit dans un hypermarché, quand ce produit existe ! car les 3/4 du temps je dois en faire 100, voire 160 pour aller dans un magasin plus spécialisé. Donc je préfère la livraison à domicile, oui c’est un peu dommage parce que de facto je pollue par procuration. Mais il y a tellement de domaines à revoir si Amazon veut faire de l’écologie. Déjà en arrêtant de proposer la livraison en un jour, si c’est effectivement un problème pour l’environnement, malgré le fait qu’ils proposent régulièrement une livraison standard qui est même quelquefois récompensée par un euro de moins sur la commande. Mais aussi et surtout : respecter nos décisions ! Le nombre de colis qui viennent d’entrepôts Amazon qui sont emballés séparément puis envoyés séparément alors que nous, on avait pourtant coché la case “regrouper”, c’est bien trop régulier. D’un point de vue personnel, j’ai récemment demandé une livraison standard regroupée, en faisant attention deux fois, j’ai eu deux livraisons dont une express. Y a pas un foutage de gu%&*! des fois ?

“La livraison rapide annulerait les bénéfices environnementaux du shopping en ligne”

Donc la conclusion à en tirer, c’est que se faire livrer rapidement ne pollue pas plus que d’aller soi-même en magasin… et qu’une livraison standard pollue moins.
Vive les livraisons à domicile :slight_smile:

le truc à comprendre c’est qu’amazon/wish etc… ne paye(nt) pas les impôts en France… Donc ton confort de vie (sécu, commerce de proximité, service publique) se dégrade à chaque fois que tu commandes chez eux. que quand on commande ca vient en supertanker ou avion… le truc à comprendre c’est que la France/europe n’a plus de leadership en technologie et tout ce qu’on commande vient de super loin… voilà… après la livraison chez soi, c’est que la dernière étape d’un truc qui à la base bousille la planète. Bon après, sauver le monde avec trois éoliennes et du quinoa, je pense qu’on se fout ma gueule… Tant qu’on aura envie de ce qui vient de super loin , on est condamné à disparaitre…

le problème c’est que la France est déjà un des pays les moins pollueurs au monde et on ignore ce fait pour nous culpabiliser et nous taxer. les déplacements de véhicules légers personnels ou de livraison c’est une paille comparé à toute la grande logistique (poids lourds, bateaux, avions, …) et les industries.

Si vous voulez qu’on fasse chacun un petit geste pour l’environnement, faudrait déjà nous le permettre !

Plus de protectionnisme national pour privilégier la production locale et le commerce de proximité = moins de pétrole brûlé pour acheminer des produits du bout du monde. Par exemple.

Permettre beaucoup plus le télétravail et utiliser les taxes pollution pour financer la rénovation des chemins de fer, électrifier les dernières voies qui ne le sont pas encore, la desserte des petites et moyennes villes, la construction de grands parkings en périphéries des villes et des flottes de véhicules électriques pour circuler dans les villes à un tarif encourageant.

ainsi que reboiser les rues, il nous faut des arbres pour avoir de l’humidité, de l’ombre et de l’oxygène.

1 J'aime

“la construction de grands parkings en périphéries des villes et des flottes de véhicules électriques pour circuler dans les villes à un tarif encourageant.”

Votre commentaire est parfaitement sensé dans son ensemble, mais il se base, comme d’ailleurs tous ceux que l’on voit sur les plateaux TV, qui parle de la voiture dans les villes, d’un postulat erroné…

On ne vient pas seulement en ville avec sa voiture depuis l’extérieur, mais pour rappel il y a des Français qui vivent dans les villes, même grandes villes et à part Paris qui est un cas à part, énormément d’habitants des villes ont eux même une voiture, roulent en voiture dans la ville où ils habitent et évidemment il est totalement impossible, de mettre une borne de recharge électrique pour l’ensemble des habitants des villes pour remplacer tous les véhicules thermiques…

Parce que si l’on prend 7 KVA, pour une borne de recharge normale d’un véhicule électrique, cela équivaut à l’abonnement au niveau puissance souscrit pour mon appartement…

Alors si chaque appartement devait avoir une borne de recharge pour véhicule électrique cela reviendrait à doubler toutes les villes au niveau de la puissance électrique nécessaire, ce qui est impossible…

Et oui, en ville on y habite, on s’y déplace avec sa voiture thermique et même si je vous rejoins concernant les bateaux, avions, la plus grande partie de votre commentaire, j’aimerai aussi pourvoir utiliser ma voiture pour quitter la ville de temps en temps, à moins que se déplacer de 50 Km pour rejoindre une autre ville ou de temps en temps se déplacer à la campagne ne devienne un vrai problème, parce que l’on fera des villes un jardin zoologique, avec des autochtones, que ceux ayant une voiture viendront admirer depuis l’extérieur des villes, mais ceux vivant dans ces villes seront de fait des prisonniers des immeubles verdoyants et d’un système qui leur impose de se séparer du seul moyen de locomotion qui leur laisse un peu de liberté… Pour les plus pauvres des villes évidemment, pour les autres, gros rouleurs, riches, le système Crit’air n’a pas d’impact notable, ni sur leur pollution, ou leur façon de vivre.

Salutations.

j’ai bien dit véhicules électriques au sens large. Ça peut aussi être des vélos ou trottinettes.
Pour les voitures de nos jours on peut totalement imaginer des voitures qui peuvent se rendre en autonomie sur place à une heure de rdv et/ou être ramenées à un point de collecte en cortèges avec ou sans humain en voiture de tête.

Le but étant de ne plus avoir besoin d’être propriétaire d’une voiture quand on vis en ville, que ceux qui viennent de l’extérieur puissent au maximum faire le trajet en train ou laisser leur voiture à la périphérie pour emprunter une électrique.

“Le but étant de ne plus avoir besoin d’être propriétaire d’une voiture quand on vis en ville, que ceux qui viennent de l’extérieur puissent au maximum faire le trajet en train ou laisser leur voiture à la périphérie pour emprunter une électrique.”

D’accord, si le postulat est de supprimer la propriété privée, pour que ceux habitants dans les villes ne soient plus propriétaire de leur voiture…

Dans ce cas autant supprimer aussi les véhicules dont les Français sont propriétaires partout en France, villes et aussi campagne etc… Puisqu’il n’y a aucune raison de posséder dans ce cas son véhicule, puisqu’une voiture autonome (électrique, thermique) pourra l’être dans n’importe quel lieu géographique, nul besoin de limiter cela aux villes…

Mais là, il y a une chose qui ne passera jamais, c’est au niveau de l’économie, SI tous les gens des villes et puisqu’il n’y a aucune limite qui empêche à ne pas étendre cela à toute la France, n’étaient plus propriétaire d’un véhicule, la France réduira énormément sa production, ce qui d’un point de vu écologique serait positif, mais impossible à tenir d’un point de vu économique…

Et comme dit, le jour où je peux aller dans n’importe quel endroit même reculé, avec une voiture qui m’y amène, reste sur place tant que je ne l’autorise pas à partir, pour ensuite me ramener au domicile, pourquoi pas, mais je pense que même si l’on diminuait le nombre de véhicules, allons disons de moitié dans les villes, pour les remplacer par des voitures électriques dont on est pas propriétaire, la production électrique, ni les réseaux cuivres suffiront…

Je ne parle pas des vélos, trottinettes électrique, parce qu’un vélo mécanique est plus écolo que de l’électrique et qu’une trottinette électrique casse gueule dangereuse dans la circulation, n’est à réserver qu’à une toute petite partie de jeunes, qui s’ils arrivent en un morceau à un âge plus avancé vont vite se rendre compte que ce moyen de circulation n’a pas vraiment d’avenir, vu tous les problèmes qu’il engendre…

De toute façon l’électrique pour tous, ni même pour 50% d’une population, n’est pas la solution, que le véhicule soit autonome partagé par plusieurs utilisateurs, sans propriétaire (permet de réduire le nombre total de véhicules), mais cela ne permettra jamais de déplacer tout ce petit monde.

La solution ? Faire moins d’enfants ? Mais certainement pas mettre des batteries partout, partout… Bonne Journée.