Forum Clubic

Commentaires : La filière éolienne française se porte bien et continue de créer des emplois

L’association France Énergie Éolienne a confirmé les bons chiffres du marché éolien hexagonal, le quatrième plus important en Europe.

1 J'aime

Evidemment qu’elle se porte bien, les subventions que ce lobby récolte profiteraient à n’importe qui, on plante des éoliennes dont le rendement est sujet à a caution, quand elles ne sont pas en panne, ils massacrent le paysage, et dans 40 ou 50 ans quand il faudra retirer les blocs de béton qui maintiennent les éoliennes, encore plus gros que les blockhaus de la dernière guerre, on fera comment ? Comme ceux qui sont restés sur nos côtes, parce que la ville à côté aurait aussi sautée ?

6 J'aime

Pendant que l’allemagne se rend compte qu’elle a fait fausse route, on est dans la joie, la bonne humeur, et l’argent du contribuable, en train de reproduire ce qu’ils ont fait 20 ans plus tard …

5 J'aime

Plus d’énergie atomique en Allemagne, ils ressuscitent leurs centrales à charbon et achètent notre énergie atomique, comme faux-culs, ce n’est pas mal…

5 J'aime

Il faut des parcs offshore;
d’une part, le rendement est meilleur (plus de vent et vents plus réguliers en mer),
d’autre part pas de problème de nuisance visuelle ou auditive, pas besoin de louer du foncier…
Nous avons près de 3.500 km de côtes en France, il y a de quoi faire…

3 J'aime

Pas d’accord avec cet article “contrepoints” : balancer des chiffres c’est facile, mais moi j’ai des sources : https://www.energy-charts.de/power.htm?source=all-sources&year=2019&month=9
on y voit clairement l’importance (variable évidemment) de la composante éolienne dans le mix énergétique Teuton. + de 65% dans les meilleures conditions ! Amusez-vous à analyser les tableaux, vous verrez c’est instructif.
(Ce sont les chiffres officiels en temps [presque] réel).

Beaucoup de pays s’échangent leur production d’électricité.
https://www.energy-charts.de/exchange.htm
D’ailleurs l’Allemagne en vend beaucoup…

Je vous conseille le livre “Eolienne : la face noire de la transition énergétique”. Ce récent ouvrage met en lumière toute l’escroquerie qu’est l’exploitation de l’énergie éolienne. Tout est chiffré et documenté, avec des témoignages et aveux édifiants complètement occultés par les médias d’information.

2 J'aime

J’ai du mal a comprendre pourquoi il faudrait retirer les bases des éoliennes, mais bon…

Ta question porte elle-même la réponse : on fait comme avec les blockhaus.

C’est à dire :

  1. souvent rien.
  2. on les coules.

On les coules? Oui si la nature des sols le permet : on injecte de l’eau dessous sous pression, que l’on aspire ensuite (avec la terre/sable/…). La structure coule littéralement en 3 à 4 semaines.
Dans le même temps on filtre l’eau pour rejeter une boue sur l’édifice…Et l’ensevelir par 4 m.

En tout cas c’est la méthode qui a été utilisé en Aquitaine pour les faire disparaitre de nos côtes (touristiques)…

Quelques arguments exposés dans le livre :

  • Facteur de charge très bas (20 % seulement, à deux ans de fonctionnement, 10 % au bout de 10 ans), à comparer aux 80 % d’une centrale nucléaire
  • Matériaux de construction non recyclables
  • Utilisation de 200 kg de terres rares en moyenne par éolienne (exploités dans des conditions déplorables en Chine et en Afrique)
  • Bilan C02 très mauvais si l’on tient compte de la construction (très polluante).
  • Une éolienne met deux ans pour produire l’énergie qu’elle a consommé pour sa construction (dans le meilleur des cas).
  • Une éolienne peut tuer jusqu’à 50 oiseaux par jour (rapaces et chauves-souris notamment).
  • L’espérance de vie réelle d’une éolienne est de 15 ans, suite à quoi il faut la remplacer (ou pas)
  • Le démantèlement est extrêmement coûteux et partiel (souvent on laisse le socle en béton car il est trop cher de l’enlever).
  • L’éolienne génère des infrasons à des quantités très élevées, et jusqu’à 10 km autour du mat.
  • Les éoliennes off-shore repoussent et dispersent les bancs de poissons et désorientent les animaux qui se repèrent grâce aux sons (baleines, tortues, etc).
  • Ne génère qu’un deux ou trois emplois locaux et permanents par parc. Le reste sont des emplois délocalisés à l’étranger.
  • Communication mensongère
  • Antidémocratiques
  • Innombrables affaires de pots-de-vins en France à destination d’élus
  • etc…
5 J'aime

Il faut retirer les bases des éoliennes car il est impossible de cultiver au dessus, même en laissant une épaisseur de terre conséquente. Mais cela coûte trop cher alors on laisse. Il faut se rappeler que les éoliennes sont exploitées sur de la SAU.

On parle du bilan c02 de la construction des centrales nucléaires ?
Du danger du stockage des déchets ?

Figurez-vous que des technologies réduisant la radioactivité des déchets nucléaires de centaines de milliers d’années à quelques secondes avancent bien.

https://www.euractiv.fr/section/energie/news/et-si-les-lasers-reduisaient-la-radioactivite-a-seulement-quelques-minutes/

Quant au bilan C02 des centrales nucléaires, il est faible sachant qu’une telle infrastructure dure au moins 50 ans sans en produire. Mais je vous concède qu’il n’est pas nul en effet.

2 J'aime

Et bien entendu aucun impact sur la faune, flore aquatique. Encore un qui préfère que la pollution soit chez les autres. Comme pour les voitures électriques, on s’en tape de polluer ailleurs par l’extraction des différents composés des batteries .

Beaucoup de chiffres faux, mais comme ils viennent du lobby éolien …
Pour le rapport production éolienne / consommateurs, il faut savoir que les chiffres donnés par les marchands de courants d’air ne concernent que l’éclairage des maisons, pas le chauffage ou autre gros consommateur d’électricité, donc quand ils disent 6000 personnes alimentées il s’agit en réalité de 1000 voire moins.
Quant à " chaque MW installé rapportera 15 000 euros par an ", c’est pas tout à fait vrai, ce n’est pas chaque MW “installé” qui rapporte à la collectivité mais chaque MW “produit”, ce qui est très différent en sachant que les moulins à vent en France ne produisent que 5 à 6 heures par jour, loin des 24 heures d’une journée ordinaire, cela rapporte en vrai 5 à 6 fois moins (sauf pour les multinationales qui sont derrière évidemment).
Je rejoins @Thoach pour tout le reste …

2 J'aime

Les vrais chiffres sur l’électricité journalière en Europe : https://www.rte-france.com/fr/eco2mix/eco2mix-mix-energetique

3 J'aime

La Belgique, ce beau pays qui ne produit pas en ce moment par manque de vent … :face_with_hand_over_mouth:

2 J'aime

Je pense qu’il faudrait faire pédaler les chômeurs et là nous aurions de quoi voir venir.

“… n’en déplaise aux pressions pétrolières.” Vaste blague :rofl:
C est le meilleur placement financier actuellement sans risque entre 5% et 8% tu m étonnes que çà marche à coup de perfusion de l état donc nos impôts. Avec des éoliennes au minimum à 500 m pour eviter les couts alors qu aux états unis c est 1500 m le minimum pour des raisons de santé publique… :thinking:

Un petit lien qui résume bien l affaire

Et une intervention à France bleu

https://www.francebleu.fr/infos/environnement/-eoliennes-sont-un-scandale-ecologique-et-financier-assez-grave-1571678618

Je suis pour la transition énergétique mais pas comme on nous l impose aujourd’hui…

3 J'aime

Serieusement ? tu es persuadé qu’on est capable d’alimenter le pays uniquement avec de l’éolien et du solaire ?