Forum Clubic

Commentaires : La conduite autonome arrive officiellement dans le Code de la route

Alors que jusque-là, le Code de la route ne prévoyait qu’un véhicule ne pouvait être conduit que par un conducteur physique, un nouveau décret va permettre de reconnaître officiellement les systèmes de conduite automatisés.

Il faut être fou pour laisser une machine conduire tout seul sa voiture.
Preparez vous a des accidents et morts inexpliqués classés sans suite dans le futur avec le lobby des multinationales

3 J'aime

Une fois la conduite 100% autonome utilisée, j’aurai plus confiance en une voiture bardée de capteurs qui analysent tout en même temps qu’un être humain qui n’est capable de se concentrer que sur une seule chose à la fois, qui peut être fatigué, distrait, énervé, etc.

17 J'aime

Je m’attends plutôt au contraire…
Moins de morts et moins d’accidents « inexpliqués » car pas de possibilité de prendre la fuite après avoir trainé quelqu’un sur 10 mètres de bitume avec tous les mouchards que ces techno embarquent…

11 J'aime

Est-ce qu’une voiture autonome est plus dangereuses qu’un conducteur bourré ou drogué ? Je ne pense pas. Aussi, il suffit de rechercher sur YT « Tesla avoiding accidents compilation » pour se rendre compte que dans certaines situations, la voiture autonome évite des accidents qu’un excellent conducteur n’aurait pas pu voir venir. Il suffit d’accepter le fait qu’une machine est plus réactive et n’a pas de perte d’attention comparé à un être humain, il faut simplement attendre patiemment que la conduite full autonome soit fiabilisée, ce qui arrivera si on lui laisse une chance.

9 J'aime

De plus, avec le nombre de capteurs qui surveillent les alentours de la voiture autonome, celle-ci est capable de détecter des obstacles qui sortent du champ de vision du conducteur qui n’a pas une vision à 360° et qui peuvent être cachés par les angles morts.

Et quand je vois certains sur autoroutes changer de voie sans se soucier qu’il y ait quelqu’un ou non à côté d’eux, pensant que le clignotant leur donne le droit de changer de file prioritairement alors que le Code de la route dit tout le contraire…!

Ou bien qui squattent la voie centrale par flemmardise de se rabattre parce qu’il y a un camion 600 mètres plus loin… la conduite automatisée sur voie rapide évitera bien des accidents même si il est probable qu’elle en provoque certains ou qu’elle ne puisse pas tout éviter.

5 J'aime

Oui, c’est vrai que ça ne tombe jamais en panne… de même que jamais des petits malins (les constructeurs eux même) n’essayeront de prendre le contrôle de la voiture.

1 J'aime

le pilote automatique en avion ou bateau fonctionne plutôt bien…
Conduite autonome ou pas il y aura toujours trop de debiles sur la route

1 J'aime

D’ailleurs je ne prends plus jamais l’avion, le train ni le métro. Pas fou hein! :smiley:
Bon, en fait si, je continue, mais je sais que je suis fou! :smiley:

@Fodger
Personne de sensé ne dit qu’il y a pas (qu’il n’y aura pas) de risques. Comme d’habitude c’est une balance entre le gain et le risque qui devra pencher vers le gain. Mais j’ai confiance, l’automatisation a toujours permis une amélioration de la sécurité.

4 J'aime

Il faut être fou pour laisser des primates conduire :slight_smile:
Préparez vous a des accidents et morts inexpliqués.

8 J'aime

La conduite autonome avec des détecteurs qui ne font pas la différence entre un chien et un enfant.
Ne pas s’inquiéter, le juge d’instruction le fera pour toi…

Je suis plutôt d’avis que ça va fortement réduire les accidents et fluidifier la circulation (respect des distances de sécurité donc insertion dans les files facilitées, plus de camions qui dépassent et génèrent des ralentissements…).
C’est surtout au niveau légal que ça risque d’être le bordel : qui sera responsable en cas d’accident ?

6 J'aime

Que des voitures, il n y a pas de moto avec autopilote ?

Perso j’ai plus confiance en une voiture autonome bourré de cameras/capteurs qui étudie en détail la situation qu’un humain qui ne sait faire qu’une chose a la fois et fait une bourde inattention.

4 J'aime

@/Troll L’intérêt est limité en moto vu que pour tourner il faut le poids du pilote donc tu peux pas te relaxer…
Par contre il existe des motos robots, les résultats sont pas fou mais yamaha le fait sur circuit.

1 J'aime

Moins d’accidents sûrement car ces voitures respectent le code de la route. Malheureusement certains accidents sont inévitable. 100% de voitures autonomes, on ferait chuter le taux. Plus de conducteurs humains. Le bonheur sur la route. :crazy_face:

4 J'aime

Attendez vous surtout à des voitures qui savent maintenir des distances suffisantes, des effets accordéons qui disparaissent et des limitations de vitesse respectées.
On ne freine pas le progrès, on l’embrasse !

2 J'aime

@Arnaud Marchal
"avec le nombre de capteurs qui surveillent les alentours de la voiture autonome, celle-ci est capable de détecter des obstacles qui sortent du champ de vision du conducteur qui n’a pas une vision à 360° "

Le problème avec les voitures autonomes ne vient pas des capteurs (quoique Tesla retire un type de capteur sur ses modèles les moins cher …) mais de l’ IA. Si le capteur détecte, faut-il encore que l’IA interprète correctement. Pour ne pas avoir un véhicule qui s’immobilise toute les 10s et roule à 30 km/h, les données des capteurs sont filtrées. La femme qui traverse la route avec son vélo, les capteurs l’avaient vue, mais interprétée comme faux positif type ‹ feuilles mortes ›. Le camion blanc qui traverse la route, les capteurs l’avaient vu, mais interprété comme un ‹ reflet de lumière › (SIC un semi-remorque quand même !!!).
A voir aussi les vidéos sur les modèles autonomes qui n’arrivent pas à prendre de décision (celle qui s’arrête à un rond point et n’arrive pas à se décider à repartir)

Qui est responsable de ces morts? Aujourd’hui le conducteur car la conduite n’est pas 100% autonome, mais demain?

Je suis pour la prise d’information aidée (détection d’angle mort, détection infrarouge des obstacles, …) mais pas pour la prise de décision d’une IA (avec erreurs d’interprétation, bugs, piratages). J’ai déjà vécu une très mauvaise expérience avec un AFU.
Et vu l’état de la signalisation horizontale en France (lignes effacées, absentes ou se superposant après travaux), atteindre l’autonomie dans toutes les circonstances va être très complexes.

« le gugus qui comprendra pas pourquoi la voiture autonome freine pour garder une distance de sécurité. »
Ah ça… C’est déjà assez drôle de rouler avec un ACC aujourd’hui, le nombre de cons qui viennent s’intercaler entre toi et la voiture de devant parce qu’ils pensent que tu leur laisse la place pour passer alors que c’est juste l’ACC qui respecte les distances de sécurité.

En tout cas l’article ne change pas grand chose à ce qui existe en place aujourd’hui (ACC jusqu’à l’arrêt + maintient dans la voie), sauf qu’il n’y aura plus d’obligation de retoucher au volant toutes les 10 sec et peut-être pas d’action manuelle pour redémarrer après un arrêt complet de plusieurs secondes.

Vos commentaires me font penser à cette interrogation que j’ai vu par-ci par-là.

Disons que dans la voiture il y a 2 personnes et que la voiture doit faire un choix cornélien.
Une personne qui traverse d’un coup, la voiture n’a pas le temps de piler.
Elle doit calculer si ça vaut le coup d’écraser la personne ou de s’encastrer dans un mur au risque que les personnes du véhicules meurent.
Ca parlait également de l’âge des personnes.

Ca a un nom mais je ne sais plus le terme.