Forum Clubic

Commentaires : La Chine lutte contre l'addiction au jeu en imposant un couvre feu et une limite de temps quotidienne

La Chine vient de mettre en place de lourdes restrictions pour la pratique du jeu vidéo chez les jeunes.

Alors que le vrai danger sont les réseaux sociaux, pas les jeux vidéos.

1 J'aime

Ils ont raisons les JV ça rend bête. Il suffit de voir les commentaires sur JV.com pour s’en rendre compte…

2 J'aime

c’est vrais qu’interdire des chose aux jeune et tellement plus efficace que les responsabiliser …

2 J'aime

Un jeune qui devient responsable, ça s’appelle un vieux :stuck_out_tongue:

6 J'aime

non, ce sont les forums qui rendent bêtes, regarde ici :wink: j’suis sur que la plupart des mecs avec qui on peut s’accrocher ici sont sympas dans la vraie vie et qu’on s’entendrait bien.

4 J'aime

On ne peut pas etre bête et responsable :wink:

Bravo. Ils sont les premiers à prendre le problème au sérieux.

4 J'aime

La responsabilisation n’est pas de taille avec le conditionnementl de nos inconscients par les techniques raffinées des psychologues industriels.

2 J'aime

Pourtant il ne suffit que d’en prendre conscience et de remmetre en question ce système. C’est pas facile de s’y mettre mais ce n’ai pas dur quand on trouve les bonnes ressources.

Après c’est au parent de donner des limites et non à l’état. De plus chaque enfant/ado sont différent et les jeux aux quel ils jouent aussi donc un quota global n’as aucun sens.

1 J'aime

le problème sont les jeux d’argent : pay to win, games service, micro transactions, fifa, EA, etc… qu’il faut interdire comme en belgique, c’est le seul moyen pour y arriver.

En chine l’addiction est un fléau, certains parents sont assez laxistes, j’ai trop entendu parler d’enfants morts parce qu’il ne voulait même pas dormir et pire uriner, faut pas déconner, mourir parce qu’il est pas allez aux toilettes, c’est du délire !

1 J'aime

Je pense que ceux qui trouvent ça dingue comme procédé, prennent seulement en compte leur cas ou leur pays pour une généralité.
Allez voir l’impact qu’à l’addiction aux JV en Chine et les ravages que cela fait chez eux.
C’est le premier pays à avoir ouvert un centre de désintoxication spécialisé dans le JV à la grande époque de CS. Les US ont fait de même.

2 J'aime

Lol pas de soucis en chine les réseaux sociaux sont déjà blacklistés :slight_smile:

Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre et finit par perdre les deux.

Vos ancêtres se sont battu pour la liberté partout en Occident.
Sachez que leur petit-fils ne laisseront jamais des individus comme vous arrivez à leurs fins.

3 J'aime

Même pas en rêve !!! :rofl::joy:

1 J'aime

J’ose espérer qu’ils se demanderont pourquoi les addicts aux jeux vidéos le sont. Parce qu’interdire l’objet sur lequel porte l’addiction sans penser aux causes ne fera que déplacer l’addiction sur un autre objet.

2 J'aime

N’importe quoi. C’est sûrement que les gens qui vont sur JV.com sont bêtes tout simplement, ce n’est pas représentatif. Y a des gens encore plus bêtes et qui pourtant ne jouent pas aux jeux vidéos
cf : un commentaire au cliché incohérent.
PS : espérons que ce soit de l’humour

1 J'aime

Vu les ravages fait par fortnite dans les rangs des écoles, je pense qu’on a besoin de quelque chose du genre en France.
Mais plutôt dans le genre « parents, vous risquez quelque chose si votre enfant arrive à l’école les devoirs non faits » ou « parents, vous serez punis si votre enfant triche à l’école », ou alors « parents, vous pouvez porter plainte contre les parents des enfants laissés à l’abandon qui terrorise les vôtres ».
Car que ce soit le JV, la TV, les réseaux sociaux, la bière ou la délinquance, c’est l’abandon des enfants qui est le problème.