Forum Clubic

Commentaires : L’Ukraine va construire une ferme de minage de Bitcoin (BTC) propulsée à l’énergie nucléaire

L’Ukraine lance la construction d’un centre d’extraction de Bitcoin (BTC) qui utilisera l’énergie nucléaire produite dans le pays.

Bonne idée pour faire du blé sur l’électricité qui serait de toute façon « perdu » :o

De l’électricité perdue avec le nucléaire, alors qu’il y a des centrales à charbon et à gaz, ok…

Là je pense qu’on touche le fond, après l’usine à gaz qui ‹ farm › car elle dit que c’est du surplus qui est utilisé (y a pas de robinet pour le gaz sans doute), maintenant le nucléaire pour faire ça, et après manque plus que le pétrole et tout sera parfait !

Mais d’ici 2022, il peut s’en passer des choses avec le btc…

Why not…

6 J'aime

Et hop ! 300.000 cartes 3090 en moins pour les gamers !

:wink:

4 J'aime

Voila une excellente utilisation de l’électricité excédentaire: la sécurisation du réseau Bitcoin et des revenus supplémentaires pour le pays!

Impact sur l’environnement = 0 puisque l’énergie aurait été perdue… Car oui, on ne retire pas les barres de combustibles toutes les 12 heures en fonction de la demande.

2 J'aime

Proof of Stake, PoW is shit

2 J'aime

FAUX, on mine bitcoin avec des ASICS , pas des GPU de nos jours

vive le monde d’apres. on est mal parti 50% de charbon pour leur électricité, mais non on va utiliser le nucléaire pour faire de la monnaie volatile. Un gouvernement « populiste » qui a aucune reel vision.

1 J'aime

C’est du délire, c’est n’importe quoi cette monnaie, l’argent n’a plus de sens tout court d’ailleurs :confused:

1 J'aime

Et si on utilisait l’énergie « perdue » pour produire des éoliennes (béton et acier très énergivore, composites des pales un peu moins)? :smiley:
De plus, il n’y a pratiquement jamais d’énergie perdue (sauf si les gestionnaires sont des branquignoles, ce qui n’est peut-être pas à écarter…), les centrales nucléaires sont régulées à la semaine et les centrales thermiques traditionnelles de relevage font le lissage final. Normalement, rien n’est perdu. Et il y a une infinité de possibilités pour utiliser l’énergie produite de meilleure manière si jamais on ne veut/ne peut (pour quelle raison?!?) réduire la production nucléaire, même la production d’hydrogène est meilleure! :stuck_out_tongue:

5 J'aime

ils vont ré-ouvrir Chernobyl ? :sweat_smile:

2 J'aime

Et pendant ce temps la, en France, on croule sous les dettes et on ferme nos centrales nucléaires… alors que la france pourrait facilement devenir la première productrice de BTC au monde, loin devant l’Ukraine. Nos politiques sont des incompétents.

les centrales nucléaires sont régulées à la semaine et les centrales thermiques traditionnelles de relevage font le lissage final.

Je ne comprends pas en quoi ça contredit la volonté de vouloir faire l’inverse pour être un peu plus clean : niveler la conso nucléaire vers le haut, et écluser vers les fermes de minage pendues à un clou.

si on utilisait l’énergie « perdue » pour produire des éoliennes

faudrait inventer un secteur industriel pendu à une énergie qui arrive par vague … les gars viendraient travailler façon pompier toute sirène dehors et feraient des poses façon coït interruptus :_D

On ferme nos centrales trop vieilles. 39 de nos 58 réacteurs en service atteindront les 40 ans en 2025 ou avant. C’est donc normal et souhaitable que certaines centrales soient rénovées ou mises hors service. De plus l’électricité produite est vendue sur les marchés à terme, en 2016 on gagnait 2 milliards d’euro pour la France. Pas la peine de traiter les gens d’incompétents quand on ne se renseigne pas.

3 J'aime

Tout devient virtuel , même la création d’argent , je me sens dépassé , et nous on fera quoi comme travail : « ouvrier virtuel » dans les SIMS ?

1 J'aime

L’énergie nucléaire n’est pas clean (construction / déchets nucléaire / démolition), même si c’est une des « moins pires ». Il faut voir que tu réduis les cycles d’entretien, la quantité de déchets et tu augmentes la durée de vie en ne la poussant pas, donc tu y gagnes « écologiquement »! Et ne rêve pas, les fermes de minage ne vont pas réduire leur conso puisque c’est « rentable » de pousser à fond les centrales de relevage si il le faut pour utiliser tout le potentiel de la ferme, surtout si c’est contrôler par la même entité… La deuxième partie de ton commentaire s’applique complètement ici! :stuck_out_tongue:
Et contrairement ce que l’on pense, il y a pas mal d’industries qui ont des contrats spécifiques pour couper ou réduire leur alimentation en cas de pic de conso, quand le manque à gagner en production est inférieur à la prime de non consommation (souvent des industries extrêmement énergivores). De plus ces diminutions de charges ne décident pas 5 minutes avant, c’est en général prévu une semaine à l’avance suivant les plans de charge des producteurs qui dépendent de paramètres bien maitrisés à grande échelle (entretiens, températures et météo, vacances, …) qui sont très précis à la semaine (et même souvent au mois d’ailleurs).

Puis des enfants virtuels.

Z’ont pas peur les ukrainiens… Avec leur centrale de Tchernobyl ?

d’industries qui ont des contrats spécifiques pour couper ou réduire leur alimentation

elles sont quand même dans le meltingpot général d’approvisionnement. ça me semble bien différent d’une entreprise qui ne devrait fonctionner qu’avec de l’excédentaire et des processus acier/beton.

pousser à fond les centrales de relevage si il le faut pour utiliser tout le potentiel de la ferme

c’est ton hypothèse, ou alors on a des exemples connus ?

Il faut voir que tu réduis les cycles d’entretien, la quantité de déchets et tu augmentes la durée de vie en ne la poussant pas,

tu dis pousser plus, je dis freiner moins souvent. Il serait étonnant d’apprendre que le sweet spot pour le rapport utilisation/usure, entretien corresponde exactement aux aléas de la consommation humaine actuelle.

Alors je ne connais pas le mix ukrainien… :stuck_out_tongue:
Mais je suppose qu’il n’ont pas QUE des centrales nucléaires et quelques centrales à énergie fossile pour le cas ou! Ces centrales tournent toujours, mais avec plus ou moins de charge. En général d’ailleurs, ce sont plutôt les centrales au gaz qui font la régulation « instantanée » car ce sont les plus flexibles. Si l’énergie tirée par la ferme de minage aurait permis de réduire la conso de charbon et de gaz, on peu quand même dire que la ferme tourne au charbon/gaz.
La maintenance des centrales se fait sur un nombre d’heures de fonctionnement, de cycle et de MW tirés. Donc la conso globale joue un peu. Pour les déchets nucléaire, c’est directement lié. Pour la durée de vie, plus l’énergie tirée est forte, plus les contraintes le sont aussi et donc l’usure s’accélère. Après c’est sur que cela ne va pas faire perdre la moitié de la durée de vie. :stuck_out_tongue:
Sans des chiffres précis, on peut discuter longtemps de tout ça. :smiley:
Mais pour moi, au final, la seule énergie écolo est celle non produite. Une utilisation énergivore sans but important n’a pas de sens. Ici c’est l’enrichissement d’un pays, est-ce un but suffisant?