Forum Clubic

Commentaires : Jeu vidéo : la rejouabilité est-elle importante pour vous?

Relancer un jeu vidéo après l’avoir terminé une première fois ne coule pas toujours de source. Pourtant, certains studios mettent l’accent sur cette rejouabilité via différents procédés… alors que d’autres misent avant tout sur une expérience plus linéaire, quitte à sacrifier la fameuse rejouabilité que nous venons d’évoquer.

1 J'aime

Pour répondre à la question: oui, au moins une fois, surtout si le jeux et a 60€ ou plus.

J’ai dû faire la campagne Starcraft II Wings of Liberty plusieurs fois, déjà pour se remémorer des trucs quand l’extension est sortie, puis aussi pour chopper des hauts faits non obtenus les fois précédentes, tenter une difficulté plus élevée etc.

Pour moi c’est la rejouabilité qui fait passer un jeu de bon à mythique. Quand on a envie de le refaire pour en découvrir les subtilités c’est ça qui marque. J’aime savourer et prendre mon temps sur certains titres pour découvrir tout ce que les devs ont pu y mettre avec amour. Mais bon c’est vrai sur les vieux fallout, les Starcraft ou wasteland et ça change des cod ou une fois suffit.

2 J'aime

Je ne suis pas d’accord sur le fait que la linéarité soit un frein à la rejouabilité. Si le jeu est cool, avec un bon gameplay, des personnages accrocheurs, une bonne ambiance et DA, etc… ce n’est pas grave qu’il soit linéaire et qu’on connaisse l’histoire, le jeu sera toujours aussi plaisant à jouer
Dire ça, ça revient à dire qu’on ne peut pas regarder deux fois un film ou écouter deux fois une musique sous prétexte que c’est la même chose à chaque fois.

6 J'aime

Si on parle de jeux multi, la rejouabilité est importante (car sinon aucun intérêt à jouer une unique partie …).

Pour un jeu solo, avec environ 2h max ou 30min par ci par là de libre, je n’arrive jamais à finir un jeu car au bout d’1 mois sur le même jeu soit 8h de jeu en tout je commence à trouver le temps long. Quand j’étais plus jeune et quand j’avais plus de temps libre j’arrivais à finir mes jeux. Mais pour autant j’en suis pas plus malheureux…

Ainsi, je ne pense pas qu’il y ait une formule magique permettant de faire en sorte que les gens finissent un jeu et après tout est ce si important de finir un jeu ? Après tout le jeu vidéo peut aussi être considéré comme un passe temps sans obligation de le finir. Avez vous jamais commencé un livre, un film, une série ou un puzzle sans jamais le finir ?

C’est pour cela que je suis typiquement la cible du game pass et que j’aime beaucoup ce concept, qui me permet de varier les jeux sans me sentir obligé de finir ce dernier car j’ai dépensé 60€ dedans.

Après ils arrivent que des jeux me touchent plus et me donnent encore plus envie de jouer et de grignoter sur mes autres activités (ex : ff7 remake) mais c’est de plus en plus rare…

1 J'aime

Les jeux de stratégies et FPS ont une part importante dans la rejouabilité mais certains jeux avec leur truc New Game+; une fois fini le jeu (surtout si c’est un très long RPG), perso, ca me donne plus du tout envie de recommencer.

1 J'aime

Non, la rejouabilité importe peu: quand je veux jouer à un jeux solo, c’est pour aller d’un point de depart à la fin, vivre une belle histoire bien écrite avec un gameplay du tonnerre. Que le jeu soit linéaire ou oeu intéressant à rejouer ne me dérange pas. A mon age, avec un temps limité, c’est même un avantage: « ok, le jeu est finit, je peux passer à autre chose ».
Mais ca ne m’empeche pas d’apprécier passer des heures sur Streets of rage 4 pour améliorer mon score dans certains niveau, ou avoir plus de 1000 essais sur certaines courses de Astro’s Playroom histoire d’amélliorer mon classement mondial et de battre ce fichu chrono.

3 J'aime

Au temps jadis quand les jeux coûtaient une blinde et qu’il n’y avait pas 50 000 sorties par mois la rejouabilité était importante mais aujourd’hui… les journées passent tellement vite que déjà finir un jeu de 20-30 heures c’est déjà un petit exploit alors tout se retaper ou se lancer dans une nouvelle aventure le choix est vite fait !

2 J'aime

Je dirais que tout dépend de l’objectif initial du jeu, le principal étant qu’il soit atteint. Brothers a tale of two sons est l’exemple même du jeu court à rejouabilité faible, mais avec des décors, des musiques et une histoire mélancoliques et magnifiques, et à la fin poignante. Un peu comme Inside, pour prendre l’exemple qui me vient au hasard. Des jeux qui se vivent comme de très bons films ou romans. Mais pour lesquels, effectivement, ça me ferait mal de claquer 60 euros pour 5 ou 6 heures de jeu.

A l’opposé, les STR ou les hack n’ slash sont d’excellents jeux aussi, à la forte rejouabilité, mais à l’histoire et l’ambiance souvent très secondaires, l’intérêt ne venant pas de là.

Ce qui craint selon moi, c’est ces jeux à la « rejouabilité forcée » avec quêtes identiques à rallonge et loot artificiel, qu’on finit par laisser tomber assez vite par manque d’envie. C’est ce que semblent être les « jeux-services » de ces dernières années, et ça ne me fait pas du tout rêver.

C’est vrai sur les Red Dead Redemption et les GTA

ces derniers temps, on a plutôt hâte de finir un jeu pour l’oublier :smiley:

Alors au lieu de se concentrer sur la rejouabilité que les devs fassent en sorte de s’assurer qu’on finisse leur jeu d’abord !

Les statistiques démontrent que les gens ne finissent même pas leurs jeux.

A ce stade, je pense que l’industrie devrait surtout se poser des questions sur la qualité des jeux qu’elle produit.

Attirer les gens avec des vidéo qui claquent sur de super graphisme. Mais un gameplay 1000 fois vu et revu qui fait qu’on s’ennuie très vite.

Le ras le bol de ne plus finir ce genre de jeux, maintenant j’essaye de ne plus les commencer.

On ne voit que trop le travers d’une société industrielle ou les gens se lèvent le matin dans le seul but de produire pour produire.

Combien de personnes refont leurs jeux ? Pas autant que vous le pensez.

Soyons sérieux, en ce moment l’industrie du jeu vidéo remastérise à tour de bras.

Manifestement, je ne doit pas être le seul à aimer rejouer à d’anciennes valeurs sûres.

1 J'aime

D’expérience, ce sont les jeux les plus variés avec une vraie expérience (du dépaysement, un gameplay bien rodé) qui font que je vais y retourner.

Les titres que j’ai refait plus d’une fois (voire une dizaine pour certains) : NOLF, Project IGI, Return To Castle Wolfenstein, Resident Evil 2, les Dishonored, les Tomb Raider (surtout le deux), les Splinter Cell et tous les DooM (sauf Eternal :stuck_out_tongue: ).

« Soyons sérieux, en ce moment l’industrie du jeu vidéo remastérise à tour de bras. »
Et c’est une bonne chose.

Pour le reste tout à fait d’accord, c’est beau mais on s’y emmerde tellement c’est répétitif, ça ne vaut même plus le coup de changer son matériel.

Finalement y’a pénurie de carte graphique pour le pire, le bitcoin mais finalement ce n’est pas plus mal pour l’instant, pourvu que ce manque puisse être pris en compte par les développeurs qu’ils proposent du contenu qualitatif que du quantitatif.

Doom Eternal j’ai hésité à le commencer mais finalement à part les doubles sauts qui me me cassait les pieds avec son coté plate-forme j’ai fini par adhérer et l’ambiance est plutôt bonne, là j’ai arrêter net je galère trop à passer le niveau de Taras Nabad.

Les Mass Effect t’as envie de les recommencer surtout pour certaines scenes :smiley:

Personnellement, et je suis bien conscient que je suis marginal , la rejouabilité est essentielle pour moi.
Un jeu est une expérience à vivre . Pas une tâche à exécuter. Encore moins une corvée à expédier.
Comme on peut savourer encore et encore un bon plat , un excellent film, une belle série , ou revisiter une charmante contrée.
Je n’achète que des jeu dont je ne me séparerais jamais.
Et je collectionne les consoles et mes jeux .
Le plaisir du gameplay,la profondeur de l’histoire, les différentes fins possibles et plus globalement l’atmosphère singulière propice à l’immersion, pèsent fortement dans mes choix.
🤷

2 J'aime

Faut croire que je suis vraiment un E.T., parce que contrairement à la majorité, je rejoue régulièrement à mes jeux. Je ne compte plus les fois où j’ai refais un des Stalker, Dead space ou Bioshock. paf

Quant à Mad Max, j’ai plus de 500 heures de jeu dessus. ^^

ben moi ce que je cherche avant tout c est un mode aide ou passage niveau sup automatique
buter sur un niveau 1 fois 2 fois 3 fois j abandonne
donc je veux un mode aide et un mode ras le bol passage niveau superieure