Forum Clubic

Commentaires : Jeff Bezos partira dans l'espace le 20 juillet avec Blue Origin (et son frère)

La tension monte autour du premier vol habité de la capsule New Shepard. Alors qu’une place est toujours disponible aux enchères, le fondateur de Blue Origin Jeff Bezos annonce qu’il sera de la partie avec son frère Mark.

1 J'aime

Ah c’est pour cela qui a quitté son poste de PDG d’Amazon… Les assurances / conseil d’administration avaient dû mettre leurs véto s’il voulait faire son voyage dans l’espace …

2 J'aime

Adieu Jeff. On se reverra sur une autre planète. LOL

J’espère qu’il a fait un bon testament :joy:

Blague à part, ça permet de rassurer les sceptique et les investisseurs.
Le patron y va c’est qu’il a confiance dans ce qu’il a fabriquer (fait faire fabriquer).

En tout cas s’il a une place à offrir, je suis partant :sunglasses:

3 J'aime

il est pressé de mourir ?

J’imagine l’assureur d’Amazon ce jour là :sweat_smile:

Je suis également de cet avis, c’était incompatible quitte à revenir à son poste après le vol :wink:

Elle a une sacrée forme de phallus sa navette, si il redescend sur terre par la tête ça en dit long sur ses intentions après avoir pris la terre de haut.

1 J'aime

Non juste pressé de réaliser son rêve :wink:

1 J'aime

RIS Requiescat in sPace

Son ex femme doit maintenant regretter d’avoir divorcer.
Mais je comprends Bezos , monter au 7eme ciel dans une fusée en forme de B***, ce n’est pas tous les jours.

Il a simplement confiance, premier de cordé si ça passe sans encombre, c’est jackpot pour sa société Blue Origin.

Y’a Elon Musk qui murmure qu’il commence à le faire chier celui-là à naviguer sur ses plates-bandes.

1 J'aime

Blue origin ou le pénis volant ?

Plus sérieusement, quoi penser de la pollution que va générer ces vols commerciaux, loin d’être indispensable et en plus accessible qu’aux très très riches…

Elon Musk il est surtout explosé de rire : Blue Origin a été crée avant Spacex et n’a toujours rien envoyé en orbite, même pas un bout de fusée.
Là ils progresse chez BO, ils vont envoyé des humains… mais pas en orbite.

Pendant ce temps là, Spacex envoie des humains dans l’ISS, ils lancent des fusées tous les 4 matins…
Et ils vont finir par envoyer Starship en orbite avant New Glenn :sweat_smile:

Bravo ! Il a du cran quand même !

Pendant longtemps, j’avais pris très à cœur les préoccupations écologiques telles que les plastiques dans les mers et océans, les déforestations, les gaz à effet de serre et leur effet sur la fonte accélérée de la banquise et la montée du niveau des mers et océans, puis je me suis résigné en méditant la pensée d’Albert Einstein :

« Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine… mais pour l’univers, je n’ai pas de certitude absolue. »

Comme d’autres, je suis convaincu que la réponse aux problèmes actuels (surpopulation, raréfaction des ressources, problèmes écologiques, etc.) passe par une politique de décroissance au niveau mondial, c’est-à-dire réduire la population de tous les pays en diminuant les naissances et réduire la production de biens non essentiels (a-t-on besoin de changer de smartphone tous les six mois ou tous les ans ?).

Alors, faisons fi de toutes nos arrière-pensées écologiques, et essayons de goûter aux délices de ces sauts dans l’espace. :smiling_imp:

En 36h le secteur aérien (hors crise covid) émet autant que le secteur spatial… Depuis Spoutnik.
Considérant que le secteur aérien, c’est environ 4% des émissions de CO2 sur le plan global… Oui oui, continuons de bien viser le secteur spatial, cet énorme pollueur !

(bonus : New Shepard est réutilisable et fonctionne à l’hydrogène et oxygène, et produit donc de l’eau)

5 J'aime

Jeff Bezos il ne lui manque plus que des maternités et des pompes funèbres pour vous accompagner de la naissance à la mort.

Vous m’avez mal compris ! :smiley:

Je ne critique pas du tout la pollution générée par le secteur spatial, ce n’est rien par rapport à tout le reste.

Ma dernière phrase est en rapport avec la phrase/pensée qui la précède : l’humanité court avec entrain et délectation vers sa perte.

Alors, puisque c’est comme ça, ne boudons pas notre plaisir, essayons de goûter aux délices de ces sauts dans l’espace.

1 J'aime