Forum Clubic

Commentaires : Il y a 20 ans, Apple révolutionnait le monde des baladeurs MP3 avec l'iPod

Nous célébrions hier une date anniversaire particulière. L’iPod, l’un des plus grands succès d’Apple, était présenté par Steve Jobs le 23 octobre 2001, à une foule incrédule. À l’époque, mettre un millier de chansons dans un seul appareil tenait de la science-fiction.

Dommage que Steve Jobs est mort…Depuis qu’il est parti, tout ce qu’il y avait d’innovant a quitté Apple

J’ai dû en avoir 3, un mini, un nano et un touch.
Ils écrasaient la concurrence les premières années.
Après la concurrence faisait aussi bien mais n’avait pas la renommée.

2 J'aime

On remarquera que tout est fait pour éviter le stockage de ses propres copies privées sur smartphone.

L’Ipod mini 2, c’est le seul objet Apple que je me suis permis de m’acheter l’idée était géniale faut bien l’avouer.

Je préférais ceci… un petit joyau de technologie extra-terrestre pour l’époque:

2 J'aime

C’est ce qui a permis à Apple de s’en sortir et vendre de la musique via iTunes à assuré leur fortune.
Pour ça Jobs à du manquer à sa parole donnée aux Beatles d’utiliser le nom Apple (propriété des Beatles) mais sans faire de commerce dans la musique…

Ah ? En quoi ? Des premiers ipods aux iphones actuel, je n’ai jamais acheté une seule chanson sur itunes, pourtant j’ai toujours eu de la musique dessus.
Ca me rappelle les gens qui gueulaient haut et fort à qui voulaient bien l’entendre qu’un ipod ou un iphone ne pouvait lire exclusivement des musiques achetés sur itunes.

4 J'aime

Tu peux développer ? Comment ? J’ai pas souvenir de n’avoir pas pu mettre mes propres mp3 dans les ipod ou tout autre appareil.

3 J'aime

Mon iPod Classic a 15 ans.
A présent connecté en permanence à une petite enceinte dans une pièce de la maison.
Environ 3000 MP3, pas un seul achetés sur ITunes. Que de la musique rippee depuis mes CD par mes soins.
D’ailleurs cet IPod n’a pas vu un ordi ni une mise à jour depuis 10 ans.

Le bouton central est un peu fatigué mais il fonctionne parfaitement.

Je le garde jusqu’à la date de la fameuse obsolescence programmée d’Apple et taper un scandale :wink:

1 J'aime

@ddrmysti @zeebix

Je développe :

  • le stockage disponible dans les iphone et smartphones n’a pas été significativement agrandi pour limiter le stockage croissant de musique.
  • Apple a drastiquement limité les capacités des iPhone que l’on retrouvait sur iPods
  • Apple encourage plutôt la consommations d’apps avec paiement in-app et abonnement (iTunes/Spotify & co) et quelques photos/videos
  • c’est beaucoup plus flagrant sur Android dont les ports micro-SD sont de plus en plus rares)

Si vous avez un volume très important de musique (>128Go voir 256Go ce qui n’est pas énorme suivant la qualité que vous stockez), vous aurez déjà expérimenté cette difficulté de reporter votre discothèque.

Les processeurs deviennent de plus en plus puissant mais le stockage ne suit pas…

C’est clair pour vous ?

1 J'aime

Ouais non, c’est un peu bidons tout ça, la capacité des appareils augmente au fil du développement des mémoires et de leurs couts.

Les iPhones comme les autres ont suivi le marché.

Bien sur que Apple et tout les autres encouragent l’achat via leurs plateforme c’est logique…

Et le port SD sur Android ne disparaît principalement que sur les haut de gammes où le stockage est déjà important (pour un appareil mobile).

Tu en fait des caisses ou il y a pas lieu d’y en avoir.

4 J'aime

J’ai possédé deux Rio MP3 PMP300, en 1998, 64mo, c’était juste dantesque !

Par la suite je suis passé chez Sony avec un modèle dont j’ai oublié le nom (un genre de tube), puis je suis passé aux excellents mini NW, aussi chez Sony.

Bref, je n’ai compris l’engouement pour Apple :frowning:

Je n’aime pas particulièrement la philosophie d’Apple (surtout actuellement).

Cependant l’iPod reste une morceau de tech incroyable et mon premier (et dernier :thinking:) produit Apple.

Au niveau résistance c’est n’importe quoi. J’avais un nano 3, je l’ai reçu à mes 10 piges et j’ai fait toute mon adolescence avec. (Et c’était déjà une occas que mon frère avait utilisé pendant qques années !)
Je faisais des soirées de schlag où il est tombé, a été piétiné maintes fois et a toujours tenu.

Si je ne me l’était pas fait voler 7 ans plus tard je suis persuadé qu’il fonctionnerait encore…

L’offre des baladeurs audiophiles de l’époque peinait à convaincre les adeptes de technologie, qui devaient se contenter de flashcards de 15 Mo qui ne pouvaient contenir qu’une vingtaine de chansons, avec une qualité audio discutable.

L’auteur a-t-il connu le Jukebox 6000 d’Archos, avec son disque dur de 6Go sorti 1 an plus tôt ?

1 J'aime

shhh, fais gaffe, tu vas briser des rêves…

2 J'aime

Justement non, personne ne s’en souvient car il n’a pas marqué les esprits (surement un excellent appareil). Ce qui a fait le succès de l’Ipod est encore une fois l’écosystème cohérent. Là où la plupart des lecteurs MP3 de l’époque étaient en grande partie destinés à « Voler » la musique, via Napster et autres (je l’ai fait moi aussi, et j’ai eu des lecteurs MP3 autres que l’ipod), L’ipod n’était qu’un lecteur portatif de sa bibliothèque Itunes. Itunes qui permettait, via des accords avec les maisons de disque, d’acheter des morceaux très légalement. Itunes permettait de créer des playlists très appréciables (je me souviens de mon lecteur MP3 où je mettais des dossiers sans pouvoir faire de playlist). L’inconvénient de l’Ipod, c’est que ce n’était qu’un lecteur ne permettant pas, sous risque d’effacer tout, d’ajouter de la musique chez des amis. Puis il y a eu les campagne de pub très visuel. L’Ipod était un objet iconique. Je n’en ai acheté (un classique 80 Go, un Nano format montre, et un autre nano) que vers 2013 je crois. Bel objet.

Le service de vente de musique (iTunes Music Store) est arrivée avec l’iPod G3. Avant 2003, qu’on ait un iPod ou non, on ecoutais des MP3 extraits / piratés.

1 J'aime

Il fonctionne toujours! :ok_hand:

1 J'aime

Et le succès a perduré bien après 2003 non ? Je n’ai pas utilisé d’Ipod dans ces années là, trop cher pour un simple lecteur de musique portatif à mon goût :grinning: Et le concept de l’Ipod au départ c’était de numériser sa musique et écouter sa bibliothèque perso de son mac. D’ailleurs, Steve Jobs avait donné aux journalistes, en plus des Ipod, les CD où étaient extraits les morceaux :grinning: Mais c’était un merveilleux coup de génie de réussir à obtenir des accords avec toutes les maisons de disques (et une grosse marge), si bien que l’utilisateur n’avait pas à se prendre la tête pour savoir comment télécharger tel ou tel artiste. J’ai utilisé une fois en 2005 le service de Virgin pour chopper un morceau, c’était pas très simple (outre le fait que Virgin n’existant plus, le morceau je l’ai perdu…).

1 J'aime