Commentaires : Il vendait des box Android et Kodi "personnalisées" pour le piratage : direction prison

Un Britannique a été condamné à une peine de 30 mois de prison, coupable d’avoir revendu des box Android piratées, en boutique et en ligne. Un petit business qui lui a rapporté plus de 2,6 millions d’euros.

2 « J'aime »

Le vilain affreux pas gentil méchant…

Steve jobs et Steve Wozniak ont commencé comme ça.

J’imagine qu’aucun dans la boucle pour faire cesser cet abominable criminel n’ont acheté d’iphone, bah oui, sans les actifs provenant de la vente des blue box, l’iphone n’aurait pas vu le jour.

8 « J'aime »

« ce type de criminalité » ouhaou, il est vraiment dangereux ce mec !!! 24000 boitier pour regarder la tv gratuitement, faut le mettre sur la chaise electrique !!!On a affaire a ni plus ni moins qu’un Terroriste la !!! Et crime de "criminalité " fait plutot echo a un crime de sang, sinon, on devrait dire « delinquants » !!! la joie de l’attribution et transformation des mots pour paraitre plus grave qu’il n’est en realité… ( 24 000 boitiers, c’est rien, c’est le nombre de manifestant a Paris en 1 juornee pour une petite manif de Melenchon…)

6 « J'aime »

C’est peut-être pas comparable, les temps ont changé. Je doute que si Steve Jobs vendait des blue box via Internet et qu’il se fasse des millions il n’aurait pas été considéré comme un gros voleur.

6 « J'aime »

et les paradis fiscaux?

Si quelqu’un te met une grosse claque dans la tronche sans raison, c’est franchement pas grand chose, tu diras simplement merci et tu passeras ton chemin…

3 « J'aime »

Ils n’ont vendu qu’une quarantaine de boitiers et ont vite arrêté avant que le FBI ne remontent jusqu’à eux

Raconte l’histoire jusqu’au bout c’est plus crédible

7 « J'aime »

« Si quelqu’un te met une grosse claque dans la tronche sans raison, c’est franchement pas grand chose, tu diras simplement merci et tu passeras ton chemin… »

Non, tu tends l’autre joue ! :rofl:

3 « J'aime »

Qu’est ce que tu raconte… On parle d’iptv c’est pas le faite qu’il fasse des box mais qu’il propose du contenue pirate le problème…

6 « J'aime »

Laisse moi deviner, comme les victimes sont des grosses boites, ça fait du gars un héro, c’est ça ?

8 « J'aime »

C’est ce que je crois comprendre. On minimise tellement le piratage de cet individu que j’ai cru un moment qu’on lancerait une cagnotte pour lui élever une statue.
Je comprends bien qu’il n’a pas mis à terre ces grandes sociétés, mais de là à le glorifier…

4 « J'aime »

C’est les clients qui piratent, pas le vendeur de boitier. Quand quelqu’un fait un excès de vitesse, tu vas pas essayer de condamner le vendeur de la voiture… même si la voiture est capable de faire + de 130km/h, vitesse max en France…

2 « J'aime »

Oui, et donc pirater une ligne téléphonique pour ne pas payer les communications c’est quoi ?

Vendre des dispositifs le permettant, c’est quoi ?

1 « J'aime »

À la différence que tu achètes une voiture pour te déplacer, aller au boulot, etc… Et que le concessionnaire te la vend pour ça. Il ne te vend pas une voiture modifiée pour rouler automatiquement à 130 en ville, ou devenir invisible aux radars.
Contrairement à ce monsieur qui te vend un boîtier spécifiquement bricolé pour pirater les chaînes payantes et en plus ça lui rapporte des millions. C’est pas le pote qui procure ça à son entourage et se fait payer avec un café.

4 « J'aime »

Kodi ne permet de diffuser, c’est un media center, peut être que des plugins le permettent mais d’origine il n’est pas pévu pour ça.
Je sais c’est dur de comprendre ce qu’est un media center à l’époque des absurdes plateformes.

1 « J'aime »

Non… le vendeur vend un boitier tout préparé, donc a déjà mis en place les hacks, le client en profite ensuite. Si il avait vendu des box avec juste Kodi, il ne risquait rien…

2 « J'aime »

Juridiquement, la criminalité designe aussi ce qui est illicite, pas uniquement ce qui a trait a un crime.

1 « J'aime »

Question : est-ce que 30 mois de prison pour 2,6 millions ça valait le coup ?
La plupart des gens ne gagneront pas ça dans leur vie.

Ce n’est pas le piratage en soit qui soit un problème mais le fait de faire de l’argent dessus.
Le piratage n’est pas la même chose que la contrefaçon.

On peut supposer que l’argent « mal acquis » doit être rendu/remboursé. Sinon en effet…