Forum Clubic

Commentaires : Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km (page 2)

Pour répondre à tout le monde au point de vue sécurité, il suffit de mettre dans le réservoir de l’hydrure. C’est le stockage d’hydrogène sous « forme solide ». A la température ambiante, ce produit stocke une grande quantité d’hydrogène et le restitue quand on le chauffe légèrement.

1 J'aime

T’es consciens que des voitures, des bus… Roule au gaz naturel tout les jours, et qu’il y pas eu depuis l’obligation de la soupape de sécurité de du clapets anti retour d’explosion… C’est pareil pour L’hydrogène le système est le même…

1 J'aime

Moi je dis à voir… Mais si la société reste seule pour faire le réseau, ça va coûter cher… Bon après Tesla l’a bien fait… Mais j’attends de voir comment va être produit et distribué l’hydrogène… Si c’est pour le faire par vaporeformage et le transporter par camion aux stations…

Pour ce qui est du problème de chauffe de batterie lors de conduite sportive, c’est peut être vrai avec une voiture électrique non sportive, mais Tesla (depuis peu) et Porsche arrivent à contenir le problème, donc ça ne tient pas comme argument contre la batterie.

Hello Maxxous, pas certain que tu aies bien saisi la différence.
Le GPL, le butane et autre se liquéfient a faible pression (1.7 bar pour le gpl), ce qui permet de les stocker facilement et de faire descendre la pression rapidement en cas d’incendie (via la soupape).
Le dihydrogène pour être stocké dans un même espace devra être comprimé à plus de 700 bars …
Tu te doutes bien que la vidange en cas d’incendie n’est pas du tout aussi simple. Et le risque d’explosion à 700bars est sans comparaison avec du gpl à 1,7bars.
Bref pour te répondre non le système n’est pas du tout le même

1 J'aime

Inutile… Le communiqué aurai précisé meilleur rendement de la pile à combustible sur le marché, simplification de la fabrication. Mais je pense que la première TATA à pile combustible répondra mieux à mes souhaits pour notre avenir.

C’est dommage que pour l’instant, on ne parle que de réservoir à 700 bars pour le stockage. Mais le stockage sous forme d’hydrures reste pour l’instant confiné à la recherche, il n’y a pas encore de solution compétitive par rapport au stockage à 700 bars.

Première nouvelle…

« L’Allemagne a quant à elle fait son choix et il sera visiblement celui de la pile à combustible : 40 autocars à hydrogène viennent d’être commandés pour les villes de Cologne et Wuppertal, la plus grosse commande d’Europe. »

Et à noter que ce ne sont pas seulement des projets des pays ou villes, tout ça est lié aux projets JIVE (Joint Initiative for hydrogen Vehicles across Europe) financés en partie par l’Europe ^^

Par contre le journaliste a oublié de citer la Belgique dans la liste des pays participants :

1 J'aime

Les Suisses ne sont pas les derniers non plus dans ce domaine…

Bon la France, c’est pas encore ça par contre… :face_with_raised_eyebrow:

1 J'aime

Pour obtenir une explosion, voire tout simplement une combustion, il faut le carburant mais aussi le comburant. Pour l’explosion, la proportion comburant/carburant doit être précise suivant la nature des éléments en présence.
Dans la cas présent, il faut 2 volumes d’H² pour un volume d’O² … brassés de manière homogène.
Là, dans le cas d’une fuite de réservoir, tu n’a pas le brassage de l’intégralité de l’H². Seul le gaz libéré et brassé avec de l’O² pourra éventuellement s’enflammer s’il y a étincelle ou flamme.
Je dis ça, c’est juste histoire d’éviter les dérapages de parano de comptoir.

2 J'aime

Salut TNZ,
alors pour être honnête avec toi je n’avais pas vraiment pensé à la combustion.
Juste le fait d’être assis sur un reservoir de plusieurs dizaine de litre d’un gaz comprimé à 700 bars est un argument suffisant pour dire que ça n’a rien de commun avec du gpl.
Que le gaz soit inflammable ou pas, la moindre brèche entrainera une explosion violente et non une fuite.

1 J'aime

L’hydrogène c’est cool mais pour en produire en grande quantité on a toujours besoin d’électricité en très grande quantité, donc on reste sur une énergie très moyennement propre et économique…

1 J'aime

Seulement 1 tonne, impressionnant.

1 J'aime

Sur le papier, on peut tout faire, attendons de voir un vrai proto…

Le problème existe aussi avec les batteries li on. Elles n’explosent pas mais elles brûlent facilement et sont très compliquées à éteindre. On doit carrément mettre le véhicule dans une sorte de container pendant 24h. Pour une voiture c’est encore possible mais bus, train, camion …

Je suis pompier volontaire (et donc directement concerné). Pour résumer, les normes de sécurité sont adaptées au type d’énergie, de sorte qu’une essence, une électrique, ou une hydrogène ne présente globalement pas plus de risque (même si ce dernier est bien réel).

Vous enflammez pas trop, tout semble bidon dans l’annonce :

  1. il n’existe pas de pile à combustible auto de plus d’une centaine de kW
  2. les plus hauts rendement par poids sont clairement ceux de Toy et Honda, donc en bonne approx, pour la puissance imaginée fournie, il faut au moins … le poids de 4 à 5 de ces piles en série, ce qui rend le déjà poids de ce véhicule impossible

mais c’est pas terminé

  1. les supercondo en densité d’énergie sont PLUS lourds pas MOINS que le Li-IOn !!??
    ils ont juste une meilleure densité de pûissance (en gros il ont une grosse patate - ils relachent beaucoup sur très peu de temps - mais emagasinent très très peu d’énergie par kilo : 40 FOIS MOINS pour les meilleurs du monde !)

ils ne peuvent fournir qu’une , disons, longue impulsion (UNE accélération) , ils ne peuvent fournir de serait-ce qu’un seul demi-tour de Nurb a haute vitesse, donc ils ne sont pas qualifié pour l’usage annoncé.

  1. 1600 kms à l’H2, c’est environ 3X l’autonomie réelle d’une Miraî, ou bien c’est 2X, 2,5X l’autonomie « NDEC » ou très optimiste d’une H2 sur cycle japonais.

on est donc entre 10 et 15 kg d’H2 à 700bars C’est simple, en volume, ça rentre pas !
ça fait … entre 300 L et 366 L de réservoir, à coller quelque part autour… des piles ( environ 240 à 300 L de piles !)

et en poids, ça fait … 300 kg de réservoir carbone haute pression, plus les piles à combustibles, plus les super condos … à rajouter au châssis et aux trains + les moteurs et la transmission …

C’est encore un discours de startup bidon comme on en voit des centaines.

La seule solution pour faire une démo qui ferait illusion serait une caisse à SCX ultra bas, capable de faire UN seul run de quelques secondes / minutes sur ses super condo, et d’une puissance réelle moyenne de … 100/150 ch max.
là ça passe en poids / volume / puissance « instantanée » .

pas vraiment la définition d’une supercar.

ce sont surtout des projets totalement artificiels, subventionnés, et dont le fonctionnement même sera durablement déficitaire, comme l’est toute la filière H2.
quelle gabegie sans nom…

typique : un camion qui a 200 bornes d’autonomie de moins que les camion élec du livreur du même pays DPD, qui coute probablement deux ou trois fois son prix, donc les pompes sont aussi rares que chères - qui va couter 4 fois plus en carburant que sa compétition directe .
c’est vraiment une shadokerie sans nom.