Forum Clubic

Commentaires : Grande-Bretagne : les nouvelles constructions bientôt obligées de disposer de chargeurs pour véhicules électriques?

Au Royaume-Uni, les nouvelles constructions, qu’il s’agisse de lieux d’habitations comme de bureaux, pourraient bien avoir à disposer de chargeurs pour véhicules électriques
. Une proposition de loi en ce sens pourrait ainsi être votée par le Parlement britannique.

C’est bien je trouve. Je viens d’ailleurs de découvrir que l’on a une loi similaire en France. Si j’ai bien compris, les logements neufs doivent être pré-cablés pour mettre une borne, et il y a aussi des quotas pour les parkings d’entreprise.

2 J'aime

Ouais le dictat de l’électrique, moi comme la nouvelle mode c’est LIBERTE…

J’ai le droit de pas installer ce truc, NA je roulerais en thermique jusqu’au bout car j’ai le droit de polluer. :sweat_smile:

On a eu droit à la même chose avec le réseau RJ45 dans la maison et la fibre obligatoire dès que tu y as accès.

Yep, c’est ça. Tous les parkings résidentiels neufs ou rénovés doivent avoir l’intégralité des places pré-équipées (pas forcément pré-cablées, mais il faut que les passages de câble soient prêts et il faut les équipements communs pour gérer l’alimentation) et la puissance électrique d’alimentation doit pouvoir permettre d’alimenter au moins 20% des places à 22 kW (ce qui n’empêchera pas forcément d’équiper toutes les places, en organisant des rotations ou en réduisant la puissance quand plus de 20% des places sont utilisées en charge simultanément).

Pour les entreprises et commerces, c’est 20% pré-équipées et 5% équipées dès qu’il y a plus de 10 places. Et comme en résidentiel, l’alimentation électrique doit être dimensionnée pour au moins 20% des places à 22 kW.

La règlementation anglaise a l’air d’être plus large, parce que ça semble aussi concerner les logements individuels, alors qu’en France seuls les stationnements collectifs sont concernés. Ça implique du coup aussi que tous les logements individuels neufs devront avoir un place de stationnement (à moins que la loi soit buggée et qu’une prise donnant sur la rue soit validée ^^).

À priori, il n’y a pas non plus en France d’obligation que les bornes soient pilotables pour favoriser le chargement en heures creuse, contrairement à ce que prévoit la loi anglaise. Mais c’est par contre incité financièrement : l’aide ADVENIR qui prend en charge une partie du coût d’installation d’une prise ou d’une borne de recharge est réservée aux équipements pilotables (pas simplement HP/HC, l’opérateur électrique doit pouvoir moduler à tout moment).

2 J'aime

Je trouve le système français meilleur. Les constructeurs à qui l’on va imposer d’installer ces bornes intelligentes super-chères vont forcément le répercuter dans le prix de vente du logement. Cela fait que les acheteurs devrons payer un matériel qui ne leur servira peut être pas ou qui leur servira mais dont ils auraient préféré prendre une version plus simple et moins couteuse.

Je comprends ton idée, mais il faut voir sur le long terme dans ces cas de figures.
La borne va être amortie sur des années et devra encore être suffisament « à la page » dans 10 ou 15 ans pour fonctionner de concert avec le réseau éléctrique

ça sent une fois de plus la supercherie, tout le monde tend à dire que l’avenir sera dans l’hydrogène non dans l’électrique…

En fait c’est de l’opportunisme, comme les modèles diesel chez les constructeurs allemands : on en a fabriqué pendant des décennies parce que c’est ce qui se vendait*…jusqu’à ce que la tendance s’inverse. neutre

Mercedes a mis au point en 2007 le moteur DiesOtto, mais ne l’a jamais commercialisé ni produit en série.

Aujourd’hui, on fait dans l’électrique parce que c’est la mode, mais personne ne peut prédire si elle durera ni comment les chose évolueront.

C’est qui « tout le monde » ? Parce que les constructeurs investissent quasiment tous beaucoup plus dans le VEB que dans le VEH (même Toyota vient d’annoncer des investissements massifs dans les batteries…), les opérateurs d’électricité tablent sur de développement du VEB également…

Et côté acheteurs, les avantages de l’hydrogène sont aujourd’hui bien maigres face à l’inconvénient du prix au km 3 fois plus élevé, et l’évolution sur les dix dernières années tend à une réduction de ces avantages, le VEB gommant beaucoup plus vite ses défauts que le VEH…

« Côté acheteurs », ça ne veut rien dire du tout. Les pro-VEB ne verront que des qualités aux VEB et tous les défauts aux VEH et réciproquement. La véritable différence c’est que les acheteurs de VEB auront surtout une utilisation urbaine ou périurbaine, alors que les acheteurs de VEH y verront bien plus des avantages comme les longs trajets autoroutiers sans pauses interminables grâce aux « recharges » rapides (un plein de 5 minutes), une autonomie moins dépendante du climat et globalement des véhicules plus légers.

Bref, le VEB ne gomme rien du tout si on veut l’utiliser comme un VEH ou un thermique.

Je te l’ai déjà dit, mais tu persistes avec ce mensonge… C’est factuellement faux : à habitabilité équivalente, les VEH sont aujourd’hui largement plus lourds que les VEB, car les même si les réservoirs sont plus légers qu’une batterie à capacité énergétique équivalente, il y a aussi à prendre en compte le poids de la PAC, de la tuyauterie, de la batterie tampon… Et l’encombrement du système, point sur lequel il est extrêmement difficile de progresser (car ça découle directement de l’énorme volume d’hydrogène à embarquer) oblige à avoir un châssis beaucoup plus grand pour la même habitabilité, ce qui se ressent directement sur le poids… Une Mirai 2 de 5m de long a même pas l’habitabilité d’une compacte à batterie de 4m20…

La rapidité de la recharge est bel et bien leur SEUL réel avantage. Les variations d’autonomie sur le VEB en fonction du climat sont essentiellement sur des petits trajets, où ce n’est pas un problème (parce que sur des petits trajets, tu fais pas 500 bornes dans la journée…), sur les longs trajets la batterie atteint rapidement sa température optimale de fonctionnement, même en hiver.

Et à ce jour, il reste purement théorique, compte tenu de la rareté des infrastructures… Et si tu dois faire un détour d’1h pour trouver une station, l’intérêt de la charge en 5min est réduit à néant…

Et Toyota lui même parle de gagner à court terme 30% de capacité à prix et poids égal pour les batteries… Donc bientôt 700-800 km d’autonomie sans augmentation du poids. Pour rajouter 30% d’autonomie sur une Mirai, faudrait ajouter encore 50 kg de réservoir/tuyauterie et sacrifier 100 litres d’espace habitable… Et à moyen terme (2ème moitié de la décennie), ils parlent même de réduire de 50% le prix à capacité équivalente… Ils sont loin de faire des promesses aussi optimistes côté VEH…

A autonomie équivalente, un VEH est aujourd’hui moins lourds qu’un VEB.

Qu’est-ce qu’on s’en cogne de l’habitabilité pour une berline, on a pas forcément une famille nombreuse à transporter. Si je veux de la place, j’achète un pick-up ou un break!

Pas le seul, et j’ai déjà dit lesquels. Les infrastructures, elles vont évoluer, c’est un faux argument, et c’est ce qui déclenchera l’achat en masse des VEH.

Oui et même dans un futur très proche 1000 km avec réduction du poids, non?

Pour rajouter 30% d’autonomie sur une Mirai, dans que but? Tu fais ton plein en 5 minutes. Et si Toyota veut une berline avec plus d’autonomie, ben ils sortent un nouveau modèle plus grand, genre Mirai X, il est où le problème? Quant à faire un détour d’1h pour trouver une station, encore une fois tu prends 2021 comme exemple comme si tout était figé, donc non, l’intérêt de la charge en 5 minutes ne sera pas réduit à néan. Enfin, ce n’est pas parce que j’achète une maison équipée d’une borne de recharge que je vais forcément acheter un VEB, ça c’est juste histoire de justifier les subventions gouvernementales UK pour les émissions de CO2.

Comme tu le dis très bien, ce sont juste des promesses. On verra bien quelle sera la technologie qui fera le plus de déçu.e.s dans quelques décénnies.

Pour info, au Japon et en Corée du Sud tu as rarement besoin de rouler 1h pour trouver une station, mais c’est sûr que dans le sud de l’Espagne ou de la Grèce, c’est pas encore ça.

P’tet même en France… :thinking:

Quel est l’intérêt de prendre une voiture de 5m de long plutôt que 4m20 si ce n’est pas pour avoir plus de place ? Pour le plaisir d’avoir la plus grosse ? Pour le plaisir de galerer à chaque fois qu’il faut trouver une place ou faire une manoeuvre ? Pour le bonheur de devoir charger sur le toit dès qu’on veut emmener un truc un poil encombrant (ski, vélo, meuble…) ? Dans ma voiture de 4m20, j’emmène 5 adultes sans qu’ils se marchent sur les pieds. J’emmène 3 adultes au ski (avec tout le matos donc) sans avoir à charger sur le toit. J’emmène 2 adultes faire du vélo sans avoir à charger sur le toit. Si un jour j’achète une voiture de 5m de long, je veux à minima pouvoir en faire autant… Mais en même temps, pourquoi j’achèterai une voiture aussi longue, alors que je peux faire tout ce dont j’ai besoin avec une de 4m20, qui rentre plus facilement dans mon garage (tout en me laissant un peu de place… avec une voiture de 5m dans mon garage, je ne pourrai même plus sortir mon vélo sans sortir d’abord la voiture !), qui trouve plus facilement une place quand je vais en ville, qui est bien plus agile sur les petites routes de montagne sinueuses…

Au quotidien, l’habitabilité, c’est bien plus important que l’autonomie : c’est l’habitabilité qui définit en grande partie les usages que tu vas pouvoir avoir au quotidien et le confort dont tu vas bénéficier dans ces usages. Et gagner 2x30 min d’arrêt sur un trajet d’une journée qu’on fait 3 fois dans l’année, c’est bien peu utile si à côté tu dois par exemple faire les courses 6 fois par mois au lieu de 4 fois parce que tu es limité par la capacité de ton coffre où si tu perds 30 min à chaque fois que tu vas au ski parce qu’il faut monter les barres, mettre les ski dessus (2x), les retirer (2x), retirer les barres au lieu de juste les glisser dans le coffre après avoir rabattu un siège…

Tout comme tu prends 2021 comme exemple comme si tout était figé dès que tu parles d’autonomie et de temps de recharge de VEB…

Et en attendant, qui va dépenser des millions pour construire des stations si y a pas de client ? Le VEH dépend fortement d’infrastructures qui ne peuvent être rentabilisées que s’il y a beaucoup de VEH… C’est un cercle vicieux. Alors que le VEB dépend beaucoup moins des infrastructures (car énormément de gens peuvent s’en passer au quotidien), et en plus elles ont besoin de beaucoup moins d’utilisateurs pour être amorties, puisqu’elles sont beaucoup moins cher à déployer (ça démarre à 500€ pour une prise de base installée par un professionnel…).

Dans le but de rendre le VEH utilisable malgré le manque d’infrastructures… Donc pouvoir faire des détours pour rejoindre les stations, voire pouvoir faire l’aller-retour sur un plein.
Par exemple si tu dois aller à Grand Sudbury depuis Toronto (390 km), il te faudra de quoi faire l’aller-retour, la station la plus proche de Grand Sudbury étant… celle de Toronto ^^

En attendant, il y a moins de station H2 dans tout le Japon (150 fin 2020) que de bornes publiques VE à moins d’1h de chez moi (et que de bornes VE dans ma ville…)… Et encore, la France est aussi à la traine à ce niveau. Dans un rayon d’1h autour du centre ville de Berlin, y a plus de bornes publiques que de stations H2 dans le monde…

Et le Japon, qui est le pays qui a le plus de stations EV, il a 200 fois plus de bornes publiques pour VE que de stations H2…

Ouais sauf que les limitations des lois de la physique que tu aimes tant mettre en avant pour la PAC elles s’appliquent tout autant au stockage d’électricité dans une batterie et le temps de recharge qui va avec, et plus tu recharges rapidement, plus la durée de vie de ta chère batterie diminue.

Les infrastructures des stations H2? Bonne nouvelle, elles ne sont pas soumises aux lois de la physique! Le reste de ton commentaire est tellement abstrait que j’ai l’impression que tu vis dans une bulle imaginaire où tout le monde serait à ton image. Si tu es contre le VEH, n’en achète pas et puis basta. Tu veux convaincre qui, Toyota? Hyundai? Clubic?

non

Donc si je te comprends bien, c’est celui qui en a le plus qui gagne, c’est ça?

Et il y a une médaille au bout?

Oui. Sauf que pour le stockage d’hydrogène, on est déjà aux limites de la physique. Pour gagner en densité, il faut augmenter la pression. Et 700 bars, c’est déjà monstrueux (au point que pour la plupart des usages, on s’oriente plutôt vers les 350 bars…). Et augmenter encore la pression, ça fera encore diminuer le rendement, qui n’est pourtant déjà pas bon à la base, puisque toute l’énergie nécessaire à la compression est perdue sous forme de chaleur.

Alors que les limites physiques des batteries, on SAIT qu’on en est encore relativement loin, on connait des technologies qui permettent de multiplier la densité par plus de 10, mais elles sont encore très onéreuses. Mais on est par contre à peu près sûr qu’à moyen terme un doublement de densité à prix constant est largement envisageable.

Et cette écart par rapport aux limites physiques, on le voit bien avec ce qui arrive sur le marché : côté VEB, on voit bien les densités des batteries progresser (chez Renault par exemple en moins de dix ans, on est passés de 22 kWh dans une batterie de 315 kg à 52 kWh dans une batterie de 326 kg…) alors que côté VEH, ça stagne (pour gagner un peu en autonomie par rapport à la Mirai 1, la Mirai 2 prends du poids et perd de l’espace…).

Pour qu’il y ait un impact significatif sur la durée de vie, il faut dépasser un courant de charge de 2C. Pour une batterie 80 kWh 400V, un courant de 2C ça fait 400A. Soit 160 kW.

La charge à plus de 160 kW, ça n’est pas utile au quotidien. Le commun des mortels a besoin d’une charge aussi rapide quelques fois dans l’année seulement. Le reste de l’année, la voiture est largement à l’arrêt assez souvent pour se contenter d’une charge plus lente.

Question qu’on pourrait tout aussi bien te poser à toi… Surtout que vu les mensonges que tu répètes sur le sujet, on peut se demander quelles sont tes motivations…

On est pas aux limites pour le nombre de stations, c’est ce que j’ai voulu dire.

Tu es bien placé pour le savoir, enfin…, pour le VEB je veux dire… :smirk:

Ben disons que mes motivations sont sans doute les mêmes que les tiennes, à savoir ne pas laisser des mensonges sans réponse(s).

Tu mens même sur tes propres propos en fait… Voilà ce que tu as dit :

Donc non, aucun rapport avec les stations, tu parlais bien des limites physiques côté véhicule… Personne n’a jamais prétendu que les VEH allaient se heurter à des limites physiques sur le nombre de stations (à minima, on pourrait physiquement en déployer autant qu’il y a actuellement de station essence, ce qui serait suffisant pour un parc 100% VEH).

Quand j’ai parlé des limites physiques, c’était pour t’expliquer qu’il sera extrêmement difficile aux VEH de lutter contre le VEB sur le plan du poids et de l’habitabilité, parce que les limites physiques contraignent le système à être très encombrant, et donc à nécessiter un châssis plus grand (c’est pas pour rien que Toyota se limite à une berline énorme, quasiment la plus grande de sa gamme, alors que le gros du marché des voitures c’est les compactes et les citadines : ils sont tout simplement incapables de faire une VEH plus petite sans faire des compromis que personne ne serait prêt à accepter).