Forum Clubic

Commentaires : Google surveillerait ses employés lorsqu'ils se réunissent... notamment dans le cadre syndical

Le géant utiliserait une extension de calendrier pour surveiller ses employés se rassemblant pour planifier des manifestations ou échanger, dans un cadre syndical.

Tiens quelle surprise!!! Ils font cela pour toute la planète alors pourquoi ne le feraient-ils pas pour leur personnel?

2 J'aime

D’un autre côté, utiliser un outil mis en place par l’employeur pour organiser des réunions sensibles… Il faut partir du principe que l’employeur a accès à toutes les infos (mails, calendriers et autres). Même s’il n’en a pas le droit, il a les moyens techniques. Il faut donc utiliser d’autres outils que ceux mis en place au sein de l’entreprise.

2 J'aime

Y’a tellement de conneries racontés dans les réunions syndicales que je trouve pas ça pas déconnant d’écouter les dites réunions.

Ça fixe un focus pour le manager et ça pointe du doigt les baltringues.

Dans mon ancienne société,le syndicat majoritaire, son credo c’était : à moi la viande, à toi la salade.

Au jour d’aujourd’hui… les syndicats ne représentent qu’eux même.

C’est malheureusement de plus en plus vrai je pense.
Mais ferions-nous autrement à leur place…?

1 J'aime

Ne pas faire de la politique et représenter les employés… c’est une bonne base :stuck_out_tongue:

1 J'aime

faux , il a tout a fait le droit : il faut que cela sous le nom “dossier personnel, ou privé” pour que cela lui soit interdit et même là…il prendra le gauche…

sinon “qui auraient demandé à une équipe de développer cette extension” bonjour les collègues…

source? es tu au moins syndiqué pour raconter cela?

Ce que je veux dire, c’est que même en étant plein de bonnes intentions au départ, est-ce qu’une fois entouré de gens plus ou moins désintéressés, une fois que l’on a accès à certaines infos ou avantages, est-ce que les bonnes intentions résisteraient? Soit par égoïsme soit à cause de la pression des autres syndicalistes?
Ou encore, ceux qui sont dans le collimateurs de leur employeur et qui se lancent dans un syndicat pour se mettre à l’abri…
Certaines choses m’ont appris à rester humble dans la vie désormais. Donc maintenant je ne juge plus les gens qui font certaines choses. Je sais ce que moi je ferai théoriquement à leur place, tout en sachant que dans la pratique cela pourrait être différent, à cause de divers facteurs que je ne connais pas forcément au départ.

Ce que je voulais dire, c’est que même si un employeur n’avait pas le droit de faire certaines choses (il n’y a pas que la France) rien ne l’empêcherait de le faire s’il en avait envie. Donc il vaut mieux partir du principe qu’il en a le droit et le fait. Au moins, pas de mauvaise surprise.

J’ai bossé pour une société nationale et je n’ai pas été syndiqué car y’avait que des crevards.

Et quand le syndicaliste venait me voir, ma réponse : casses-toi, tu vas prendre ma main dans la gueule.

Défendre les gens, oui… faire du dogmatisme ou du prosélytisme… non.

1 J'aime

Perso, je suis de son avis à cause de mes discussions avec des syndiqués ou parce que j’ai pu constater par moi-même. Ce n’est pas une généralité mais c’est tout de même une réalité je trouve.

1 J'aime

Je ne sais pas et pourquoi

On peut constater dans ce commentaire inepte une méconnaissance totale du monde syndical.

J’ai été DS durant de nombreuses années et aucune réunion n’a ressemblé de près ou de loin à ce que vous dites. Notre seul ligne de conduite, l’intérêt commun et l’aide aux plus fragiles…

Non non je n’étais pas CGTiste, ni SUD…

Je m’excuse… mais j’ai un doute.

Quand la dernière boutique ou j’ai bossé à fermer… j’ai pas vu grand monde au niveau syndicaliste, nous défendre… par contre eux… ont été reclassé bien comme il faut.

La viande, la salade… toussa, toussa.

Et je parle de tous les syndicalistes… de l’extrême gauche à l’extrême droite.

Quand on aura un syndicat genre IG Métal qui regroupe 70 % des travailleurs, on pourra causer.

étiez-vous syndiqué au moins ?

Non… je suis un electron libre…

Mon dernier employeur et son DRH ont pris un pain dans la gueule pour le fun et la CGT, SUD ou CFDT n’étaient pas là.

Le plus drôle… ils n’ ont pas porté plainte et j’ai eu mes indemnités plein pot.

Oui, je suis un gros con… et j’assume… je ne bloque pas un rond point pour faire chier mon monde… moi… je tape dans le lard :stuck_out_tongue:

Ça sert à rien mais c’est tellement jouissif :laughing:

Ne parlez pas des syndicats si vous ne connaissez pas… Pour ma part pas de ronds-points non plus, résident en Irlande nous avons les “roundabout”…

Merci de la réponse d’un gars qui est en Irlande et qui a une vue pour le moins aléatoire de la situation sociale en France. :stuck_out_tongue:

Ah oui après 43 ans de travail en France je n’ai qu’une vue “aléatoire” (ce qui ne veut rien dire…).

Disons que je pourrais n’avoir qu’une vue lointaine, partielle, limitée je veux bien mais seulement de la période qui suit l’avènement de Jupiter… A ce moment là nous avons quitté la France.

Les quarante trois années qui ont précédé je travaillais et j’ai été DS durant 15 ans alors, l’engagement syndical je connais. 15 ans durant lesquels j’ai aidé et défendu les droits des salariés les plus fragiles. Et ça, c’est du vécu…