Forum Clubic

Commentaires : Gaz de schiste : interdit de l’exploiter, mais de plus en plus importé

Si l’extraction de gaz de schiste par fracturation hydraulique est impossible depuis 2011, la France ne se prive pas pour autant de le consommer en l’important des États-Unis. Une manière de ne pas assumer les problèmes environnementaux liés à cette technique ?

Je reconnais bien la belle hypocrisie de nos pays : on fait semblant d’être écolo en préservant son territoire, mais on pollue d’autant plus ailleurs, envoyant ainsi des tas de boomerangs qui vont finir par nous retomber dessus…

4 J'aime

Si les autres sont assez cons pour se polluer, autant en profiter raisonnablement pour négocier avec la Russie.

1 J'aime

« envoyant ainsi des tas de boomerangs qui vont finir par nous retomber dessus… »

C’est possible d’évoquer au moins un exemple de ce qui va nous revenir dessus?

Sans ça ton intervention est juste sale…

Petit rappel : la France et la Russie sont sur la même planète. On interdit pas quelque chose nationalement pour des raisons ecologiques pour ensuite l’importer et délocaliser le problème.

1 J'aime

C’est une vision à court mais terme très lucrative.

En 2017 l’API (American Petroleum Institute) publiait cette étude :

En gros, l’exploitation du gaz de schiste devrait :

  • représenter 80 à 100 Milliard de $ / an.
  • 1 000 000 d’emplois directs
  • 1 à 1.2% du PIB

Trump sacrifie une partie de son territoire et de sa population contre une énorme quantité de pognon…
C’est pas mieux ni pire que certains autres pays.

Pourvu que notre banquier ne fasse pas la même chose!

Par exemple, on évite de produire du CO² chez nous, mais on le favorise ailleurs en important par avion, bateau… On le favorise aussi en achetant souvent de l’électricité à des pays de l’Est qui fonctionnent souvent encore au charbon. Bref, la liste est longue, j’ai pas le temps d’écrire un rapport de 180 pages, mais on fait des tas de trucs où la pollution qu’on provoque en dehors de la France impacte la planète entière, et n’importe qui devrait avoir conscience qu’on en sera quand même victime à plus ou moins cours terme. (N’importe qui sauf Trump et les autres complotistes qui prétendent qu’il n’y a pas de réchauffement climatique certes…)

1 J'aime

Comme l’allemagne qui importe de l’énergie nucléaire quoi.

on se complait a importer plutot que produire / investir dans de l’energie autrement. simplement acheter c’est cool a court terme mais on finance la R&D des autres a long terme

N’importe quoi, on achete pratiquement rien en electricité aux pays de l’est. On le fait principalement avec la suisse (de l’hydraulique), l’espagne et l’allemagne (+belgique). Et encore, la France exporte beaucoup plus qu’elle n’importe, 4x plus (ce qui évite à ceux qui n’ont pas le nucléaire d’avoir encore plus de centrale émettrice de CO2) importation très très majoritairement à nos voisins directs. L’an dernier, c’était même le 1er pays exportateur.

L’Europe songerait à produire la viande que l’on consomme plus loin de l’Europe afin de moins polluer chez nous.
Il y a des produits chimiques interdits en France/Europe (et produits par entreprises européennes) car dangereux pour la santé/l’environnement qui sont pourtant encore fabriqués mais pour être exportés dans des pays moins regardants.
On veut installer plein d’éoliennes/panneaux photo-voltaïques et augmenter le nombre de véhicules électriques pour soi-disant prendre soin de l’environnement et du climat sauf qu’en faisant cela on augmente les dégâts environnementaux liés aux métaux rares et aux terres rares…ailleurs. Et que le bilan est loin d’être propre. NIMBY comme dirait l’autre (Not In My Back Yard - Surtout pas chez moi)…
Donc rien de nouveau sous le soleil.

Quant au fait que Trump veuille rester aux énergies fossiles, cela peut semble-t-il se comprendre d’un point de vue stratégique afin d’éviter une trop forte dépendance à la Chine vis à vis des métaux rares et des terres rares. Bon, cela semble un peu mal parti quand même au niveau de l’indépendance mais bon…

1 J'aime

Pour limiter le CO2 et « rouler » électrique ou se chauffer il y a bien mieux que le gaz, on est d’accord, c’est le nucléaire.
Dommage que les lobbies soit disant écolos bloquent systématiquement les recherches sur l’atome (avenir) et la production / modernisation des centrales.

Pour moi, la seule solution serait de réunir toutes les parties dans le but de:
-faire le point sur la situation (environnementale, stratégique, économique…)
-parler des solutions qui sont utilisées depuis longtemps, de celles en cours de déploiement et de celles en cours de recherche.
-parler des avantages, risques, coûts (environnementaux et économiques, sociaux), délais, faisabilité de chaque solution. Sans langue de bois et sans intérêts égoïstes et guerres d’égo…
-prendre des chemins de traverse pour essayer de penser à tout cela, de façon totalement inattendue pour essayer de faire émerger des solutions que l’on n’avait même pas envisagées.

Là, peut-être, on pourrait faire quelque chose.

2 J'aime

Faire venir de l’électricité des pays de l’est n’est pas possible : trop trop trop de pertes.

Le terme « pays de l’Est » désigne communément les pays de l’Est de l’Europe (Pologne,bulgarie and co). La France importe de l’électricité des ses pays voisins (pas que ceux qui sont à l’est d’elle).

Deux choses :

  • La France exporte beaucoup plus qu’elle n’importe.
  • Les raisons de ses importations sont plus mécanique que systémiques. Elle pourrait ne rien importer du coup, mais ça serait plus couteux.

En général on importe de l’électricité « propre » (non à flamme, mais nucléraire compris) pour éviter de faire trop tourner nos centrales à flamme (quand c’est possible)

Oui, mais du coup de mon PC ça transpire le vilain fake. Volontaire ou pas cette posture n’est pas cool!

Je sais de quoi je parle, j’ai du reprogrammer des automates qui se basent sur la fréquence de l’électricité (50 hertz) pour calculer l’heure. Car, la fréquence du courant électrique était passée de 50 à 49,996 Hz, à cause de la Serbie et du Kosovo, qui n’injectaient pas suffisamment d’électricité dans le réseau européen. Cette petite baisse de fréquence a fait perdre 6 minutes sur les différentes horloges européennes, y compris la France. Bref, on loin d’être à 100% indépendants d’eux.

Regarde ma réponse ci dessus à un autre membre :wink:

Trump va taxer notre foie gras au nom de la sensibilité animal alors taxons son gaz de schiste au nom de l’écologie puisque nous ne sommes pas sortie de la COP 21 à ce que je sache. Toutes ces magouilles et blabla ne font que décrédibiliser nos politiques. Vivement la fin de la planète tous crèveront politiques riches pauvres la race humaine est destructrice et ne sait même pas arrêter de faire des gosses tant qu’il en est encore temps ce qui serait la meilleure solution pour la planète car en même pas 50 ans la population mondiale diminuerait de moitié et la pollution s’est destruction qui va avec !
J’ai pas voulu d’enfant pour cette raison pas envie de leur réserver une place sur le Titanic !

1 J'aime

Haha le détérage du sujet sur une crise politique d’il y a 2 ans…

On importe rien (électricité) du Kosovo ou de la Serbie, c’est juste que cette crise dans les Balkans nous est arrivée en raison des rêgles de l’entsoe (que ces 2 pays veulent rejoindrent justement) qui vise justement à harmoniser le tout. Donc quand un pays veut faire faire chier pour exercer une pression politique, il y a des impacts dans toute l’Europe…

Ok tu as recalé des horloges…

A mon avis c’est plus un souvenir de discussion de comptoir.

De multiples façons, comme nous.
« Nirgiboul67 »…tu m’as l’air d’être un sacré déconneur dis donc ! On doit se poiler avec toi. T’es libre mercredi soir pour dîner ?

1 J'aime