Commentaires : France : non, l'État n'a pas coupé Internet dans les quartiers à la suite des heurts

Le ministère de l’Intérieur a démenti l’information selon laquelle l’accès à Internet allait être coupé dans certains quartiers.

La fautes aux réseaux sociaux, internet , jeux videos, protestation etc…on tourne autour du pot , grosses lâcheté des autorités et médias.

6 « J'aime »

Snapchat et autres ont des sites en France nottament des directeurs France, donc pas que porte parole, ensuite les plate-forme doivent aussi s’adapter au loi d un pays, donc même si le siège social est en Angleterre pour des raisons fiscales ou autres l app en France doit respecter les lois françaises en plus des lois européenne.
Et snapchat était déjà utilisé pour des attaques de commissariat, et autres comme tout réseau social qui permet de faire passer un message de manière viral.

Les derniers jours ca n avait plus rien d un mouv de contestation comme écrit dans l article. Plus rien à faire du môme tué, juste profiter d une situation pour pillier, ou copier ce qui se passait car ça semblait fun.
Les émeutes de 2005 plusieurs semaines, pas de pillages aussi important pas de feux à des immeubles, la 5 nuits et retour au calme car ça coûte cher aux patrons des points de deal qui ont remit les choses au clair, et la plus part on aussi besoin de retoucher du fric en guetteur,…

5 « J'aime »

Génial. Pas cliché du tout. Ça n’alimente pas du tout la propagande pro cowboys qui conduit les forces de l’ordre à tirer avant d’analyser une situation.

J’aurais bien dit tirer avant de penser, mais on leur explique tellement bien qu’ils sont pas payés pour ça qu’ils ont malheureusement pour certains oublié le concept.

Échange de haine, en uniforme ou en survêtement, ça reste de la haine et rien d’autre. Et la haine mène au côté obscur. Fin de l’argumentaire.

La république n’a jamais avancé dans la violence, hein ? C’est Borne qui a sorti une phrase du genre. Et elle a largement l’âge d’avoir connu mai 68. Et je parle pas de 1789 sinon ça va faire jaser. La seule différence c’est qu’il n’y a pas de témoins de l’époque ^^

Ce qu’il faut pas entendre ou lire comme conneries…

Oui ça rend grossier.

2 « J'aime »

Les petits cons profitant d’un fait divers pour tout casser et bruler se donnant souvent rendez vous via les réseaux sociaux, la coupure des TikTok, Snapchat et autres aurait été une bonne idée. On peut vivre très bien sans ces réseaux. La preuve : je suis en bonne santé sans être abonné à tous ces machins.
Il est vrai que ces « pauvres enfants » ne pourraient pas survivre sans leur IPhone dernier cri abonné à tous les réseaux sociaux, leur Mercedes ou BMW, leurs Nike, etc. Ah les pauvres.

6 « J'aime »

Vu que ça fais plus de 30 ans que je vie dans ce genre de quartier, j ai grandit avec certains qui sont partis du mauvais côté comme vous dite sauf que la vie ce n est pas star wars, pas de sabre laser sur des règlement de compte. Mais Au final une minorité sur la quantité de môme qu on était.
J ai toujours vu les voitures passer et récupérer pas un petit billet mais des petites liasses et repartir des belles berlines. Et les mômes venir les voir, parler et repartir et donner des ordres à d autres au loins. Oui le traffic de drogue est un moyen de calmer les cités, Pasqua l avait très bien compris, pas pour rien que peu de cambriolage, vol et comparé au fin 70 et début 80 que des grands frère raconte, bref 4 jours de police partout impact le traffic Et c est pas 10€ par jour de perdu, donc ils se sont bien énervé dépensé, maintenant les choses reprends

Les flics on leurs indics bien placé depuis des années.

Donc non rien de contestataire, on est très loin du soulèvement de la terre ou des black bloc des manif. Il y a rien de politiques chez eux on donne du frics il font ce qu on demande, la recherche de l adrénaline.

Ils vont se pleindres que soit disant il y a rien, on a des pharmacies des boulangeries des super marché des cinemas une piscine municipales, la poste, des assos, terrains de sport,… Les mômes en campagnes n ont pas tout ca. Certains veulent une vie d influencer de dubai, sauf que n ont tout le monde n à pas de villa et ferrari

3 « J'aime »

"
On peut vivre très bien sans ces réseaux. La preuve : je suis en bonne santé sans être abonné à tous ces machins.
"

On peut très bien vivre en fumant, la preuve dans mon village un vieux de 95ans fume la pipe depuis ces 15ans

Parce que « Tirer avant de penser » c’est pas un cliché? « Pas payés pour ça », c’est pas un cliché ?? Bashing anti flic pitoyable

8 « J'aime »

Désolé je trouve ça trop « simpliste » mais bon, effectivement, ma limite c’est que je n’ai pas grandi en cité, je ne peux pas élaborer sur ce point et suis obligé de vous croire sur parole…
Par contre j’ai travaillé 7 ans dans le monde joyeux et chamarré de l’administration pénitentiaire, ce qui m’amène à vraiment avoir un point de vue plus que critique, voire carrément hostile, sur les forces de l’ordre et leurs méthodes.

Sauf qu’ils ne sont pas à égalité. Un des deux est une racaille nuisible alors que le métier de l’autre est de protéger la société en l’empêchant de nuire. Il n’y a pas de haine sous l’uniforme, c’est juste un job, difficile, mais c’est un job.

P.S. Bon, j’admets, que la canaille se prenne une balle ne m’émeut pas plus que ça.

4 « J'aime »

Effectivement, on en lit des conneries…

Elisabeth borne avait 7 ans en 1968, cela m’étonnerait qu’elle ait été en grève :roll_eyes: ( et même qu’elle s’en souvienne)

4 « J'aime »

J’ai jamais dit qu’elle y avait fait grève, et comme manifestement il faut faire des explications de texte, mon propos est qu’elle a grandi dans une société qui se souvenait ce qu’était le quotidien avant. Et que les apports de ces événements ont été gagné avec une forme certaine de violence. Je ne la légitime pas, mais elle est intimement liée à toutes les avancées, et reculées d’ailleurs, de toute société.

J’attends toujours la critique constructive du coup ^^

Un des deux a quinze morts potentiels à la ceinture et l’autre a 17 ans et fait des conneries.

J’avoue que des flics pendus aux infos, je ne m’émeuvrai pas non plus, sans être anarchiste, la doctrine imposée à ces fonctionnaires tend à ce que ça finisse comme ça.

Après, concernant les propos dégradants sur toute une catégorie sociale ayant, elle aussi, malheureusement à vous lire, le droit de vote et étant soumis à la déclaration universelle des droits de l’homme comme vous, je pense que vous vous tenez à la frange du délit xénophobe, mais n’étant pas magistrat, ce n’est pas une condamnation mais juste un avis perso.

Tout ça fait de nous des opposés et le débat est inexistant.

Il y a un problème sur la justice (la prison est pour certains " l’école du crime"), les méthodes de police, c’est sûr, le môme n’avait pas à prendre une balle, il y a pleins d’autres choses. Le sortir de force de la voiture (ce que j’ai vu faire plusieurs fois par la BAC), le taser, etc… il faut que la justice et police changent leurs méthodes , tout comme des bracelets anti rapprochement restent encore dans les tiroirs des juges ce qui aurait certainement évité des morts.

Mais, il ne faut pas non plus les passer en victimes ceux qui pillent et mettent le feu, et qu’il y a forcément une revendication politique.
Si demain la loi qui permet au policier de tirer est abrogé, ils s’en moqueront, car ne savait déjà pas qu’elle existait.

L’article est plutôt le ton employé. et perso je suis plutôt anarchiste , la vraie définition, « l’ordre moins le pouvoir » (ce qui est pur utopique malheureusement), donc ça me fais mal d’écrire tout ça parce qu’en manif je la subis la répression policière

Et si couper snapchat et autres permet de ramener le calme pourquoi pas, tant que les journalistes de média et indépendant ne sont pas interdits de couvrir les actions de la police

Une petite soirée sans le net ça n’a jamais tué personne :joy::joy:

Des manifs, j’en ai fait quelques unes ( depuis celles contre la réforme Haby jusqu’à cette année contre la réforme des retraites, en passant par les manifs en moto), je n’ai jamais subit de répression policière…
Je n’ai jamais non plus balancé de pavés dans les vitrines, ni sur les flics.

5 « J'aime »

Pas besoin juste être dans le cortège de tête, et pas dans les cortèges syndicaux

Il y a 225.000 policiers en France.

Nombre de personnes tuées lors d’opération de police en France en 2017 : 14, en 2018 : 15, en 2019 : 19.

Il y a 796.000 policiers aux USA, soit 3,5 x plus. Mais y a-t-il 3,5 x plus de décès dus à la police, soit en théorie une cinquantaine en 2017 ? non, il y en a 20 x plus.

Nombre de personnes tuées lors d’opération de police aux USA en 2017 : 1089, en 2018 : 1140, en 2019 : 1097.

Ca relativise les choses. neutre

3 « J'aime »

Oui, bon pardon, j’ai oublié les 93 saisines au défenseur des droits pour sainte solines, la jeune femme à qui on a demandé de revenir déposer plainte le samedi alors que déposer plainte est un droit fondamental et qui s’est fait péter le crâne entre temps, et je ne cite que des cas médiatisés.

Il serait édifiant de parler des remontrances de l’onu ces derniers temps vis à vis de la France et de ses techniques de maintien de l’ordre aussi, des remarques de l’Europe également…

On se souviendra des fou rires qu’à déclenché la remarque de M. A. M. Pendant le printemps arabe, elle qui offrait son soutien à la police de dictateurs pour qu’ils restent au pouvoir…

Comme je le disais plus haut, 7 ans dans l’administration pénitentiaire m’ont donné en gros 5 à 10 exemples quotidiens d’abus de pouvoir en tout genre, de la brimades raciste au collage de face dans le mur avec arme à feu pointée sur la nuque de la personne… Sans compter les personnes non jugées, donc présumées innocentes, qui reviennent du tribunal en puant l’urine et avec un visage digne d’éléphant man…

Non, désolé, j’ai vraiment pas envie de relativiser.

Et je l’exprime parce que sans généraliser, et en étant parfaitement conscient que l’état de la police/gendarmerie actuel est du aux coupes budgétaires sur la formation et l’accompagnement au détriment d’armes et de gilets pare balles, ils me donnent tout à fait personnellement envie de vomir.

Par contre, retrouver des forces de l’ordre qui savent qu’elles sont aussi là pour aider, accompagner, expliquer… Voire mettre une bonne engueulade bien sentie à la papa… Ouais ça je serais pour. Mais je ne crois pas au père Noël.

Ton exemple est faussé, tu compares l’univers carcéral qui accueille par définition des délinquants et criminels et dans lequel le rapport de force entre gardiens et détenus n’a pas grand-chose à voir avec celui qu’il y a entre la police et les citoyens. neutre

3 « J'aime »