Commentaires : Financée par Bill Gates, cette start-up innovante va capturer et séquestrer 10 000 tonnes de CO2 pour American Airlines

La start-up Graphyte a développé une solution novatrice pour capturer et stocker le CO2.

Après l’uranium enfoui…plus sérieusement une fois stocké, n’y a-t-il pas un moyen de recycler ou transformer tout ce CO2 ? :thinking:

Pour mémoire le C02, n’est pas un polluant et c’est surtout ce qui permet a toute la flore de se développer et de faire de notre belle planète une planète verte.
L’agitation écologique autour du CO2 est une vaste arnaque financière et mercantile, qui permet de ne pas évoquer la pollution chimique, qui est le vrai pb.
Faudrait a un moment ouvrir les yeux sur cette arnaque énorme.

6 « J'aime »
  1. en quoi est-ce que c’est viable économiquement d’enfouir du co2 sous terre au coût de 100$ la tonne?

  2. et en quoi est-ce que ce n’est pas du greenwashing d’enfouir 10000 tonnes quand on en rejette des dizaines de millions ?

Sans compter le fait que je suppose que des ressources et de l’énergie sont utilisés dans l’histoire, étant donné que l’on est pas sur un processus 100% naturel.

Donc plus greenwashing que ce genre de projet, je ne vois pas :sweat_smile:

3 « J'aime »

Enfin quelqu’un qui dit vrai. Le Co2 ne représente QUE 0,04% de l’atmosphère terrestre, mais aucun journaliste ne pense à l’indiquer. Comment un gaz en aussi petite quantité pourrait faire changer le climat …
Donc oui c’est une énorme arnaque, sachant que plus le tôt de CO2 est important, mieux se porte la flore. Les plantes " grandissent " plus rapidement.

3 « J'aime »

Les climatologues et les botanistes sont morts de rire en lisant votre commentaire.

10 « J'aime »

10 000 tonnes capturées restent insignifiantes étant donné les quantités excessive de CO2 qui sont dégagées chaque année dans l’atmosphère…

« Financée par Bill Gates, cette start-up innovante va capturer et séquestrer 10 000 tonnes de CO2 pour American Airlines » ou comment déporter le problème.
C’est une façon de voir très américaine : on fabrique de la merde qui produit de la merde, alors on va continuer mais en créant un business à partir de la merde.

Et en plus comme @BJ Inc. le souligne, le surplus de CO2 n’est pas le pire, le pire c’est la pollution mondiale aux produits phytosanitaires, la surexploitation des sols, la destruction des forêts, les gaz méthaniers dont l’effet de serre est 400 fois supérieur au CO2 XD…

3 « J'aime »

Le but est justement de rester au alentours de 0,04% car malheureusement avec le CO2 il n’est pas nécessaire d’avoir une atmosphère aussi chargée que celle de Venus pour que ça devienne un vrai problème.
Et si le taux de CO2 peut, en effet, avoir un effet positif sur la croissance des plante, il ne faut pas oublier que le vrai problème est surtout l’augmentation globale de la température qui fait déjà fondre les calottes polaires et qui risque d’étendre encore plus les zones de déserts, forçant les population locales à migrer vers des pays moins chauds pour leur survie.
On n’est pas sur les dires d’un mec seul dans son coin qui annonce l’apocalypse, là il s’agit d’un consensus scientifique élaboré par des milliers de personnes de culture et d’origines différentes qui arrivent aux mêmes conclusions.

7 « J'aime »

visiblement tu ne te rends pas compte, 0,04 %. Tu sais ce que cela représente ? Sache qu’avec les émissions émises par nous, ce pourcentage n’augmente que très peu.
Je pense plutot que tu es du genre à suivre et croire ce que BFMtv ou Itélé disent et sans réfléchir.
Tu en sais peut etre pas que les changements climatiques sont normaux sur Terre. Les changements peuvent être naturels ou du à des astéroides ou des super volcans.

Hihihi, séquestrer du gaz, on me l’avait jamais fait celle-là. Le pauvre, sûr qu’il va souffrir d’un tel traitement!

1 « J'aime »

Merci pour cette remarque !!! Tes informations ont été transmises aux climatologues et autres scientifiques de MétéoFrance, de la NASA, de l’Académie des Sciences, du MIT, de l’Institut de géophysique du globe, du CNRS, et en gros, aux millions de chercheurs de la communauté scientifique mondiale qui avaient oublié ce détail. Le GIEC et ses représentants, reconnu par 195 pays, vient d’ailleurs d’annoncer sa dissolution et ses membres devraient s’excuser de cette bourde dans quelques minutes. Encore un grand MERCI

12 « J'aime »

Le CO2 est un gaz à effet de serre. Qu’il soit un polluant ou pas n’est pas le problème. La concentration actuelle de CO2 dans l’atmosphère n’a jamais été vue depuis des millénaires, et les travaux de scientifiques depuis des siècles ont effectivement prouvé que cette concentration est responsable du réchauffement du climat. Svante Arrhenius avait déjà donné une estimation assez correcte de l’augmentation de la température moyenne en fonction de la concentration du CO2 à la fin du XIXème siècle. Eunice Foote avait déjà montré l’importance de l’effet de serre dû au CO2 au milieu du XIXème siècle.
Vous avez 200 ans de retard.

8 « J'aime »

on est de plus en plus je remarque a douter sur l’arnque du co2 et du réchauffement climatique.
c’est évident que c’est une excuse bidon pour appauvrir les gens et leurs restreindres leurs libertés.

Aucun scientifique n’a jamais pu me dire qu’elle était la température moyenne optimal sur terre. le réhcuaffement climatique est peut être une bonne chose et est souhaitable !
ca améliore les récoltes, ca limite par chez moi le verglas et la neige, je chauffe moins ma maison…etc.
j’ai pas encore vu de conséquences négative, des conséquences positives par contre oui j’en vois pleins !

On parle des déserts qui s’étendent mais jamais de la russie qui a de plus en plus de terre cultivable et explose les records chaque années sur les récoltes de blé.
ce que la planete perd d’un coté en surface cultivable elle le gagne sur d’autres endroits.

en chise aussi, ils ont lancé un vaste programme pour repousser le désert et en 10ans on voit les résultats et ca marche !
donc les déserts ca ce bloque, ca ce réduit, avec de la volonté et le réchauffement climatique n’y ai pour rien.

Sache qu’avec les émissions émises par nous, ce pourcentage n’augmente que très peu.

On était à 280 ppm au XIXème siècle, chiffre qui était d’ailleurs à peu près stable pendant ds siècles, on est à plus de 400 ppm maintenant, en à peine 200 ans. On est donc à plus de 50% d’augmentation.

Note : selon cbubu, 50% d’augmentation, c’est très peu. J’espère juste que vous n’êtes pas statisticien.

5 « J'aime »

(adapté/pompé sur la bd de CommitStrip sur les génies des interwebz)

7 « J'aime »

Transformer des « déchets » végétaux en briques inertes…
Il y a plus simple…
Transformer la forêt amazonienne en meuble Ikea…mais est-ce que cela constituerait un puit de carbone « durable »?

Le gouvernement ne voulait pas créer un délit de négation du réchauffement climatique dernièrement ?

Sérieusement, si l’on pouvait bannir directement les abrutis que ce genre de sujet attire automatiquement, on pourrait avoir de vraies discussions sur le sujet plutôt que de perdre une énergie folle à débunker les mêmes arguments crétins.

6 « J'aime »

C’est un ensemble de chose qu’il faut regarder, pas juste une petite portion. C’est pour ca qu’il existe des scientifiques de plusieurs pays, pas juste un gars dans son village.
Les changements trop rapide ne permettent pas à la nature de s’adapter. Les tornades sont plus violentes et plus régulèrent, les averses de même.

3 « J'aime »